TRAVAIL ET DIALOGUE
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews, Entrevues...
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

RDC: reprise du signal de la chaîne de l'Eglise catholique après cinq mois de coupure

(AFP 19/06/15)

La chaîne de l'Eglise catholique en République démocratique du Congo a repris ses activités, cinq mois après la coupure de son signal par les autorités juste avant des troubles meurtriers liés à la présidentielle de 2016, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Le signal de la Radio Télévision Catholique Elikya (RTCE) avait été coupé le 16 janvier par le gouvernement.

"La RTCE est opérationnelle depuis ce (mercredi) 17 juin 2015" et "reprend petit à petit" du service, indique le site internet de la Commission épiscopale nationale du Congo.

"Jusqu'à présent on joue encore de la musique, le temps que l'équipe s'organise pour les émissions", précise la même source.

Les autorités avaient accusé la RTCE d'avoir relayé un appel de l'opposition à manifester contre un projet de loi électorale qui aurait pu permettre au président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, de rester en poste au-delà du terme de son mandat, fin 2016, alors que la Constitution lui interdit de se représenter.

Du 19 au 21 janvier, de violentes manifestations ont éclaté, surtout à Kinshasa, pour empêcher le vote de ce texte au Parlement. Entre 27 et 42 personnes ont été tuées, selon les sources. Finalement, la disposition la plus litigieuse a été supprimée.

Depuis les violences, le climat est tendu dans le pays et plusieurs opposants, défenseurs des droits de l'Homme ou militants ont été arrêtés.

Le 1er juin, le chef de l'Etat a commencé une série de consultations nationales en vue d'un dialogue censé favoriser des élections apaisées, alors que le pays s'achemine vers un cycle d'élections qui doit s'achever en novembre 2016 avec la présidentielle.

Le 2 juin, il a rencontré l'archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, qui a souligné que le dialogue est une "voie royale et pacifique de sortie de crise", tout en évoquant l'importance de respecter la Constitution et son inquiétude quant à la fermeture de la RTCE.

Dans un communiqué publié jeudi, l'ONG congolaise Journaliste en danger (JED) a indiqué avoir "constaté le rétablissement du signal" de la RTCE mais "déplore le statu quo" concernant CKTV, une chaîne de télévision considérée comme proche de l'opposition, "alors que les deux chaînes (...) avaient été fermées le même jour et pour le même motif".

"Tout en regrettant cette démarche discriminatoire de +deux poids, deux mesures+, JED exige la réouverture sans atermoiement d'au moins une dizaine de médias fermés à ce jour sur l'ensemble du pays. Cette action ne pourrait que faciliter la décrispation du climat politique tant souhaitée avant la tenue des élections", a ajouté l'ONG.

 

Juin 19, 2015

© AFP

© Congo Vision


 


 
 
Copyright © 2015 Congo Vision. Tous droits réservés.