TRAVAIL ET DIALOGUE
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews, Entrevues...
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

Création d'une force de contrôle des frontières High Tech !

From: Kaisala Bokule-Mangubu <kaisala@hotmail.com>
Subject: Suggestion: creation d'une force de controle des frontieres High Tech !
To: ........
Cc: ........
Date: Thursday, August 16, 2007, 4:40 PM

Monsieur ...................................,,

En Juin dernier, je me permettais une suggestion sur http://www.nkolo-mboka.com/archives/ pour mettre un terme rapidement aux
troubles qui sevissent encore dans la Province martyre du Kivu.  Une suggestion assez “expeditive” - certes - je l'avoue.

Depuis, plusieurs personnes en sont alle de leurs commentaires plus particulierement un ami Espagnol avec lequel on a approndi nos discussions qui ont abouti a une autre suggestion – beaucoup plus dissuasive - dont je me permets de la partager avec votre auguste personne.

Monsieur ...................................,,

L'histoire etant repetitive, je crois qu'il n'est pas inopportune de jetter un coup d'oeil attentif sur les archives en ce qui a trait au controle de frontieres en situation de guerre subversive que les pays comme l'Espagne et Israel ont eu a affronter, le premier contre les terroristes de l'ETA (passage clandestin entre la France et l'Espagne) et le second contre l'infiltration des groupes radicaux palestiniens du Hamas (passage clandestin entre le Sud du Liban et le Nord d'Israel).

Donc, comment lutter contre cela ? Sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_subversive on donne une breve definition de la  “Guerre subversive”.

Geographiquement parlant, vu la petite taille des pays frontaliers de la RDC qui font des “problemes” comme l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi, nous croyons qu'il n'est pas necessaire d'avoir une force armee imposante pour controler nos frontieres de ce cote-la, mais seulement d'une force efficace et professionnelle d'intervention rapide de 100 a 300 hommes dotee d'une technologie appropriee, technologie qui ne coute pas chere, comme vous le constaterez plus loin.

Monsieur ...................................,,

Dans l'histoire de Rome et l'Empereur Octavio (qui changea son nom en Caesar Augustus), c'est-a-dire a l'epoque de “Pax Romana” 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste, vous constaterez que la situation est similaire.

En effet, si on etudie en profondeur l'histoire de “Pax Romana” et celle de la “Guerre Subversive” et si on mélange tout cela, on a une situation semblable a celle qui se passe a l'Est de la RDC. Bref, c'est vraiment comme “un elephant qui a peur des petites souris” !! C'est le resume qu'on s'est fait sur la situation de Kivu et des incursions des “terroristes etrangers” !!!

Encore une fois, comment est-ce qu'on peut lutter contre cela ?

Pour le moment, je mets en veilleuse ma precedente suggestion de “force militaire” pour eviter que la RDC puisse etre entrainer pour la Nieme fois dans une “guerre inutile” alors que le pays est engage dans une voie de reconstruction. On va gaspiller ainsi de l'energie et le peu de ressources que la RDC disposent a l'heure actuelle pour se relancer dans une entreprise improductrice et destuctrice !!

Alors, on se lance maintenant dans une strategie efficace et dissuasive de controle de nos frontieres appuyee par une force d'intervention rapide dotee d'une technologie appropriee tres economique.

Donc:

1- Formation d'un groupe de militaires congolais professionnels – surtout ne pas faire appel aux mercenaires afin d'eviter les condamnations du Conseil de Securite de l'ONU - (entre 100 et 300 hommes maximum) pour le controle des frontieres, une formation de 2 mois maximum suffira;

2- Achat de la technologie pour appuyer ce systeme de controle des frontieres;

3- 2 ou 3 helicopteres;

4- Commencer apres un systeme de “vigilance passive”, c'est-a-dire avec des petits avions telecommandes munis de systemes de vigilance video, de detection de presence, de detection de chaleur, etc. qui ne coutent qu'autour de $ 7000 USD par unite.

Juste une parenthese pour dire que les petits avions telecommandes de l'armee belge deployes lors des elections ont ete “efficaces” pour eviter les "debordements", mais ceux-ci – je crois – n'ont pas voulu les laisser a notre armee pour des intentions malsaines de nous “affaiblir” pour que nous puissions tout le temps recourir a leurs services comme des “enfants” alors que nous sommes desormais des “grands garcons vaccines” capables de nous assumer !!!

Une fois que ces conditions-la sont reunies, tout devient “simple” !!! C'est-a-dire a chaque fois que le systeme detecte un groupe d'invividus ou quelqu'un qui veut traverser la frontiere, des alarmes se declenchent, semblables comme le systeme d'alarme des pompiers. A partir des coordonnees detectees, une premiere equipe appuyee par un helicoptere de transport des troupes et un autre helicoptere des troupes de combat se deplacent sur place, de meme que la police des douanes pour faire des verifications et des
controles: ils demandent leurs identites et s'ils sont armes, elles leur intiment l'ordre de les deposer sous peine d'ouvir le feu !! On peut ainsi desarmer sans necessairement les abattre, a moins d'un cas de  force majeur !!

Comme on l'a vu a Kin, ces petits avions de surveillance telecommandes a distance sont… indetectables !!! C'est ca qu'utilise Israel a ses frontieres avec le Sud du Liban depuis des decenies ..

Si les forces armees du Rwanda ou de l'Ouganda veulent faire une incursion sur les terres de la RDC, on a les avantages strategiques suivantes:

1. on va connaitre leur position exacte sur le territoire congolais;
2. on va connaitre leur nombre approximatif;
3. on va connaitre les sortes d'armements qu'elles transportent, etc.

Avec ces elements de connaissance, on peut envoyer sur place une force appropriee et non exageree: 2 helicopteres de transport des troupes et 2 helicopteres d'attacks comme ceux qui sont sur http://img.rian.ru/images/4409/49/44094990.jpg, plus dangereux encore que l'Apache americain !!!

Avec deux groupes de combat et l'aide de 2 helicopteres de combat, on a la une force tres efficace de dissuasion !!!

Sur le terrain, nos forces peuvent se touver en presence de plusieurs differents scenarios:

1. des petites bandes armees;
2. des voleurs armes;
3. des bandes moyennes armees et plus organisees;
4. des forces  para-militaires;
5. une invasion militaire des forces etrangeres, etc.

Pour chaque scenario, on doit avoir une strategie differente d'intervention. En d'autres mots, on va EVITER le plus possible une confrontation armee, mais seulement faire PEUR et prouver qu'on les surveille, qu'on peut les detecter, qu'on sait ou exactement ils sont, etc.  On pourrait aussi publier les photos prises par ces "petits avions-espions" dans la presse internationale et les envoyer dans les chancelleries occidentales a Kin pour PROUVER la presence des troupes etrangeres sur notre sol, SANS CONSULTER LA MONUC qui semble "moribonde" a la situation d'infiltration des troupes rwandaises au Kivu !!!

Plus simple encore lorsqu'ils sont deja sur le territoire congolais comme le cas de Nkunda: les forces d'intervention iraient directement les desarmer et les arreter !!

Apres mures reflexions, je pense que ce n'est pas le moment de se lancer dans une Nieme guerre INUTILE et INFRUCTUEUSE, mais jouons a l'INTELLIGENCE par une DISSUASION sans faille !!

Faisons en sorte que cette population du Kivu qui, aujourd'hui, a PEUR retrouve la CONFIANCE en elle… Une fois la confiance retrouvee, elle sera encore plus jalouse pour la perdre en denoncant elle-meme les troubles fetes et les traitres a la patrie congolaise.

Soyons plus prudents avec ceux qui “forment” actuellement nos troupes, plus particulierement les belges !!! On peut former un medecin, un docteur mais si on ne lui donne pas des medicaments pour soigner et guerrir les malades, ca sert a quoi alors cette formation ??? C'est comme on a un docteur qui ne sert a rien, qui n'a pas les moyens pour travailler efficacement.  Bref, je crois que la formation des belges est une “formation politique” et non une formation militaire !! La preuve ??? Ils ne laissent pas leurs avions-espions telecommandes ni leurs armes a la FARDC !!!

Monsieur ...................................,,

En resume:

1. pas d'action “Manu-Militari” qui peut conduire a une autre Nieme guerre en RDC;

2. creer une force de controle des frontieres qui a pour objet non des attacks directs, mais une force de dissuasion; mais si elles
  sont attaquees, elles peuvent se defendre avec toute la puissance de feu possible d'autant plus que nous avons le droit de defendre nos frontieres, droit internationalement reconnu a tous les Etats independants;

3. achat des helicopteres de combat comme support aerien a la force de controle des frontieres;

4. mise en place d'un systeme de detection et de controle des frontieres High Tech comprenant les ingredients suivants: petits avions telecommandes, systemes de cameras avec une position strategique, avec vision nocturne et infrarouges (le prix d'une camera de surveillance ne depasse meme pas $ 200 USD), en plus ils sont telecommandes pour le mouvement de la camera (on peut avoir un systeme pour controler plus de 1000 cameras a moindre cout) et au Quarttier General des FARDC, les militaires-controleurs des systemes de controle et detection se chargeront de cette tache de controle de ces cameras.

En definitive, l'idee de base est vraiment "simple": c'est seulement creer une force de controle de frotieres tres efficace et rapide !!

Monsieur ...................................,,

C'est un peu long, mais j'ai estime que je pouvais partager avec vous certaines reflexions pour aider notre patrie a choisir la meilleure voie pour ses interets superieurs dans ces moments difficiles ou la RDC cherche les moyens nobles pour donner un bien etre a chaque congolais. Et cela, ne pourra se faire qu'en periode de paix durable et assuree.

Monsieur ...................................,,

Je vous assure de ma plus haute consideration.

Kais Kaisala MANGUBU
Vancouver, British Columbia, Canada

Editeur, ex-Redacteur en Chef & ex-WebMaster
http://www.nkolo-mboka.com/

--------------------------------------------------------------------------------

From: Kaisala Bokule-Mangubu <kaisala@hotmail.com>
Subject: Les USA vont utiliser un drone pour surveiller la frontière canado-américaine.
To: ........
Cc: ........
Date: Tuesday, September 25, 2007, 2:12 AM

A qui de droit,

Il y a plus d'un mois, je m'adressais aux emails annexes ici pour faire une suggestion d'une surveillance EFFICACE et SANS FAILLE de nos frontieres a l'Est de la RDC afin de securiser - une fois pour toute - cette partie du pays.

Et voila qu'il y a a peine 3 jours (le samedi 22 septembre 2007), la televison de Radio Canada a passe un reportage qui est sur
http://www.radio-canada.ca/Medianet/2007/CBWFT/LeTelejournalManitoba200709211800_2.asx

Dans le resume de ce reportage intitule "Sécurité - Un douanier ailé" sur
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2007/09/22/002-drone-securite-frontiere.shtml?ref=rss on peut lire, entre autres ceci:

"(...)  Le drone est plus efficace et sécuritaire pour surveiller cette portion du territoire, peu habité, et où il n'existe pas beaucoup
d'infrastructures », a déclaré Michael Kostelnik, de l'agence américaine des douanes et de la protection des frontières.

Ce dernier précise que le drone aidera grandement la surveillance d'activités illégales comme le trafic de drogue, d'armes et les entrées
illégales de personnes. Les États-Unis espèrent aussi prévenir d'éventuels attentats terroristes.  (...)".

C'est EXACTEMENT ce que je conseillais il y a quelques semaines au sujet d'une "nouvelle approche" pour surveiller les frontieres de la
RDC avec le Rwanda et l'Ouganda.

Sincerement,

Kais Kaisala MANGUBU
Vancouver, British Columbia, Canada

Editeur, ex-Redacteur en Chef & ex-WebMaster
http://www.nkolo-mboka.com/

Nkolo Mboka


 

 
 
Copyright © 2008 Congo Vision. Tous droits réservés.