TRAVAIL ET DIALOGUE
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews, Entrevues...
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

Quelques photos récentes de l'artiste MADILU

Courtesy of Dinastar Shango

© Congo Vision


VOS CONDOLEANCES

Elvis Maliyabwana depuis l'Ukraine présente ses condoléances à la famille Madilu ainsi qu'à tous les
artistes Musiciens du Congo Que son âme repose en paix  et que le tout puissant soit le grand consolateur de tout les artistes des 2 Congo.

Tres Cordialement Elvis M
elvismali@yahoo.fr


Le décès de Madilu, un coup dur.

C'est un regret de perdre une fois de plus un artiste de talent dont le style et la voix sont irremplaçable a l'instar de ceux qui l'ont précédé come Joe Mpoyi, Dalienst Ntesa, Bavon, Franco, Espérant, Dindo (que son fils n'imite pas parfaitement), les Frères Soki et Madiata. Notre pays est entrain de perdre des talentueux. Ils partent, mais les œuvres restent. Qui a notre ministère de culture de pouvoir développer une politique pour la sauvegarde des archives musicales qui un jour vont permettre de construire un grand musée de la musique Congolaise. Aussi que la SONECA fasse son travail avec sérieux pour que les veuves et les orphelins que laissent ces valeureux artistes puissent survivre des droits d'auteurs qui continuent a fluer les caisses de cette institution.

La dernière fois que j'ai vu Madilu c'était à Raleigh ou il nous avait fait danser avec Nyboma sous l'animation de Papy Tshiyoyo.

La Communauté artistique du pays vient de perdre une de ses figures emblématiques ; à ce faire, a mon nom personnel et à celui de toute la Communauté Congolaise de Charlotte (ad. i), je présente mes condoléances les plus attristées à Maman Biya, les enfants Madilu, la famille Madilu et à l' Association des Musiciens du Congo dirigée par Verckys Kiamwangana.

Que son âme repose en paix.  

Bernard Manseka
edizola@msn.com


Je présente mes condoléances à la famille de Madilu ainsi qu'à tous les musiciens congolais. Que son âme répose en paix . Grâce à la magie de la télévision, il nous accompagnera toujours.

Bruno Mambulu
Fresnes/ France


Mes condoléances les plus emues à la famille du disparu. J'ai eu l'occasion de le rencontrer à Bruxelles et nous avions passé de bons moments ensemble avec Mangobo et d'autres amis. Systeme avait un systeme de jeu mais il est parti avec. Que le Bon Dieu garde son ame et qu'il repose en paix.

Raphael Ngoma Tsasa
19, Shetland Road
Miles Platting
Manchester
M40 7JB
raphaeltsasa@yahoo.co.uk


Pasteur JOSE Onokoko  et  sa chere epouse  ainsi  toute la famille  del” EGLISE CHEMIN DE LA VICTOIRE  presentent  a la famille de Frere Madilu  ses condoleances.   MERCI!

Past. JOSE.Onokoko and family
Canada Toronto
sonokk@hotmail.com


Nos condoléances à la famille MADILU ainsi qu'a tous les congolais, Nous disons merci a Dieu par ce qu'il a permis que sa soit ainsi .

Robert Mangongo
rmangongo@carolina.rr.com
North Carolina, U.S.A


Mes condoléances à la famille Madilu. Que son âme repose en paix.

kembela ngoma


C'est vraiment dure mais nous n'en pouvons rien c'est le destin de Dieu. cela ne concerne pas seulement la classe musicale congolaise c'est une affaire de tous les congolais c'est pourquoi depuis Capetown en afrique du sud je présente mes condoléances à maman Biya madilu, la famille madilu,toute la famille musicale congolaise et de partout dans le monde ainsi que toute la population congolaise. Que l'ame de notre bien aimé JEAN BIALU MADILU (Ya Jean) repose en paix.

Il n'ya de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions etre sauvés.   ( Si ce n'est celui de JESUS CRHIST )  ACTES 4: 12

Guy Imbala
indiomyam@yahoo.fr


Cher Bana O.K, Dans le grand malheur qui vous frappe, je place ma tristesse aupres de la votre. Sinceres Condoleances.

Adolph M'panzu and family,  
Dayton, Ohio, U.S.A
mpanzu1@sbcglobal.net


Je présente mes condoléances à la famille du grand ninja ainsi qu'à tous les musiciens congolais. Que sonâme répose en paix . Grâce à la magie de la télévision, il nous accompagnera toujours .

THYTHY Tshibuayi Musangila
Lyon/France    
arthurmbo@yahoo.fr   


La famille FELIX MALUNDA ainsi que tous les fans de MADILU SYSTEMS de TOULOUSE ont appris avec consternation la mort brutale de leur idole Madilu System. Tous plongeons dans une émotion profonde; nos pensées vont vers son épouse, maman MBIYA, ses enfants, sa famille, les artistes musiciens congolais à qui nous présentons toutes nos condoléances les plus attristées.

FELIX MALUNDA
/ TOULOUSE
malunda@wanadoo.fr


Je viens par la présente auprès de vous pour présenter mes condoléances
à la famille du défunt qui se trouve dans votre adresse au nom de Madilu system
ainsi qu'à tous ses collaborateurs.

Vous savez en tant que serviteur de Dieu, je dirai à tous les membres de sa famille, tous les congolais, ainsi qu'à tous ses musiciens de ne plus se soucier de la mort de ce Grand Papa car c'est notre chemin. Nous allons tous partir où il est et non lui va se retourner ou nous sommes dit le roi David.

Ev: Blaise Beloko
Republique Sud africaine.
oliviachimombe@yahoo.com


Mes sincères condoléances à la famille de Madilu Multi.

Ce n'est pas parce que l'homme est mort qu'il est devenu bon comme le font plusieurs géants mais chez Madilu une chose est vraie, sans polémique, il n'avait aucun problème au géants et a toujours conseiller ses collègues comme Papa chéri et les autres. Donc en conclusion, Multi est un exemple a suivre pas comme les autres qui essaye de destabiliser les groupes d'autruis en les Volant de musiciens.

Paix et amour aux hommes de bonne coeur.

Papy Ngimbi
Cabinda/Angola
adriatic2@globalsantafe.com


Le Congo vient de perdre un grand baobab en la personne de l'artiste Madilu Ninja. C'est triste pour la DRC. Que son âme se repose en paix.

Koblo kibul  
koblokibul@adelphia.net


La mort de Madilu

Runo M'vumbi depuis la Suisse présente ses condoléances à la famille Madilu ainsi qu'à tous les artistes Musiciens du Congo
Que son âme repose en paix

Runo & Lily
Stapfenstrasse 51
CH-3018 Berne
0041 796749658
0041 319916924
Switzerland.
runomvumbi@hotmail.com


Mes condoléances à la famille Madilu

C'est avec beaucoup d'émotion et des regrets que je viens d'apprendre la mort du grand Ninja : MADILU System. La disparition brutale de ce chanteur, auteur-compositeur, nous plonge tous dans un émoi profond. C'est ainsi que mes pensées se tournent vers son épouse, madame BIYA, ses enfants, sa jeune sœur MADO BIALU (épouse de mon collègue SANS SOUCI), tous les membres de sa famille biologique, et aussi, vers la grande famille des artistes musiciens de notre pays a qui je présente mes condoléances les plus attristes. Que l'âme de "Ya JEAN" (Beau-frère) se repose en paix dans la terre de nos ancêtres.

Guillain MESSA "Bonbon-Fifi"
Artiste Comédien Raleigh,
Caroline du Nord / USA
fibonbonfi@yahoo.com


PASI PE MAWA NA KO BUNGISA LISUSU UN GRAND HOMME MADILU SYSTEM… HERITIER YA RYTHM  DE FRANCO LUAMBO.   COMME FAN NA YE PE PURE VIEUX NA NGA DE CONNAINCE.    MES CONDOLEANCES A TOUTE LA FAMILLE BIOLOGIQUE ET MUSICALE DU RDC. MERE BIYA COURAGE ET CONTINIER LA CONDUITE DE LA FAMILLE AVEC L AIDE DU SEIGNEUR…  QUE TON AME REPOSE EN PAIX  !!!!!!!

FREDDY KALUNGA       
USA
kgarcia@rti.org


Portrait d'un chanteur-amuseur de renom, Madilu System

Jean de Dieu Bialu était un bout-en-train. Un amuseur hors pair qui savait détendre par de petits récits. Avec lui, l'ennui n'était presque jamais au rendez-vous. Aux lieux de regroupement ou en voyage, ses facéties meublaient le temps du groupe. Cette faculté lui permettait l'aisance de posture quel que soit le nombre de personnes autour de lui. Ainsi, il était entré dans le monde d'Orphée où il s'était introduit comme chanteur. Il entame, en effet, la carrière musicale sous la férule de Papa Noël Nedule avec l'orchestre Bamboula qui se disloque après sa participation à un festival international. L'occasion d'exercer pleinement son métier s'offre près de l'actuel marché Mariano, dans les environs de la rue Yakata, dans la commune de Ngiri-Ngiri, où habite Yonsa Taluki dont les violons ne se sont pas accordés avec Seskain Molenga, créateur de l'orchestre Bakuba ayant en vedette le gros Jean Kabasele Yampanya alias Pépé Kallé qui explose dans le tube " Nazoki ".

Bialu Madilu Makiese est, avec un autre chanteur, Pindu Pères, aux côtés du soliste Yonsa pour former l'ensemble Bakuba auquel, pour le distinguer, sont ajoutées les lettres initiales des noms du trio Madilu - Yonsa - Pindu pour donner le sigle MAYOPI, Bakuba Mayopi. " Zene " couronne leur union et bouscule les hit-parades. Madilu dont les trémolos de la voix ressemblent étrangement à ceux de Pépé Kalé, se révèle auprès des mélomanes.
Cependant, des problèmes de marketing et surtout de leadership se posent au point de provoquer la dislocation du jeune groupe. Madilu Bialu qui prend le nom de Père Zikalpens s'en va monter son propre ensemble appelé Pamba-Pamba avec lequel il lance la chanson " Madilu System" sous le label de la nouvelle maison d'édition de Maxime Soki Vangu, responsable numéro 1 de l'orchestre Bella-Bella.
Gérer son petit monde s'avère très difficile tant et si bien qu'il opte pour une embauche dans l'orchestre International Afrisa de son idole, Pascal Sinamoya Tabu Ley. Au bar Type Ka, dans le prolongement de la piste d'atterrissage de l'aéroport de Ndolo, dans la commune de Kinshasa, ses apparitions passent néanmoins inaperçues.

Il est alors aperçu, en 1979, au music-hall Un-Deux-Trois, dans la commune de Kasa-Vubu, où il est attiré par le " grand maquisard " Daniel Ntesa Nzitani dit Dalienst qui officie dans l'autre grande école qu'est le Tout Puissant OK Jazz du " grand maître " Luambo Makiadi Lokanga La Ndju Pene Franco. La ligne d'attaque et composée des monstres sacrés tels que Dalienst, bien sûr, Josky Kiambukuta Londa, Pépé Ndombe Opetum, Jo Mpoy, Blaise Pascal Wuta Mayi et même Diato Lukoki, Lokombe. Y avoir une place exige énormément de patience, de persévérance et même de chance d'autant moins que le patron ne croit ni à son esprit d'initiative, ni à son talent en lui collant simplement l'étiquette d'imitateur de Pépé Kallé.

D'ailleurs, quand il s'agit des voyages importants pour lesquels il faut réduire l'équipe, le critère d'indispensabilité plaide toujours en défaveur de Madilu. En 1983, après moult atermoiements, Bialu Madilu est retenu en dernière minute dans la délégation du TP OK Jazz invitée pour une tournée en Europe.
A quelque chose malheur est bon, dit-on. Il arrive que les titulaires au chant entrent en froid avec Luambo Makiadi sur leurs droits après plusieurs productions. La réaction de celui-ci est de leur prouver que leur rébellion ne peut pas bloquer le respect des contrats passés avec les producteurs et partenaires. Alors, il s'enferme avec le mal aimé Madilu qu'il soumet à un travail intense de réajustement de la voix pour lui donner un cachet propre, auquel celui-ci s'astreint ave zèle.
Sur le plan discographique, le résultat est saisissant avec le larguage des albums aux titres-cultes comme " Non ", " Mario ", " Mamou ", " Oyo nini ? " sans oublier sa composition " Pesa position ". C'est l'apothéose ! Lorsque Luambo Makiadi revient au pays avec sa troupe en 1986, Madilu est au summum de la gloire. A la télévision comme en concerts, il est réclamé puisqu'adulé. " Melesi bapesaka na mbwa " confirme l'envol. De retour en Europe depuis bien longtemps et après avoir honoré quelques contrats, Luambo Makiadi meurt le jeudi 12 octobre 1989 à Namur, en Belgique. Le rapatriement de sa dépouille, deux jours plus tard, est marqué par l'absence, entre autres, de Madilu. Les commentaires vont dans tous les sens.

Quand il débarque à Kinshasa plusieurs semaines après, il retrouve néanmoins les autres membres du TP OK Jazz avec lesquels il livre quelques concerts, après la levée du deuil. La danse " mayeno " sert de support aux chansons " Voisin ", " Eau bénite ", Dathy Pétrole ", " Cabinet Molili ", " Diarrhée verbale ", " Hommage à Luambo ", " Magali ", " Ofela ". Mais, entre la famille biologique du défunt et les composants de l'orchestre, surgit un désaccord sur le pourcentage à se partager entre les deux parties. La majorité, si pas tous les musiciens conviennent avec Simaro Lutumba Ndomanueno pour monter Bana OK en prenant leurs distances du TP OK Jazz. Approché pour remonter le légendaire ensemble musical, Madilu préfère entamer une carrière en solo d'où naissent " Ya Jean ", " Frère Edouard ".
Toutefois, pour agrémenter les manifestations auxquelles il est convié, ici comme en dehors des frontières nationales, la nécessité d'avoir un groupe d'accompagnement s'impose et il le baptise simplement Madilu System. Parallèlement, avec le concours des musiciens de studio en Europe, il enregistre " L'eau ", " Yaya ou Saint Paul ". Le titre qui accroche le plus est lancé fin 2005 : " Juste un peu d'amour ". En bon blagueur, Jean de Dieu Bialu Madilu termine naturellement sa trajectoire avec la chanson " Bonne humeur qui sera sur le marché dans les prochains jours. Il a tiré sa révérence le samedi 11 août 2007 aux Cliniques universitaires du Mont-Amba, à l'âge de 57 ans. Adieu l'artiste !

Siki Ntetani Mbemba

Kinshasa, 17/08/2007

Vos messages

 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.