8 kinds of Smart
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

ANALYSE MUSICALE

Bande Vidéo: Madilu et son Royaume Multisystème dans le plus grand LIVE de l'an 2000 à Bata, Guinée Equatoriale
Auteur: Madilu

Production: JPS Productions

Madilu La production de Madilu Système au mois de Décembre de l'an 2000 à Bata en Guinée Equatoriale a été un véritable couronnement du travail de titan que ne cesse d'abattre ce grand artiste congolais. Madilu s'est montré égal à lui-même. Il a émerveillé un public gigantesque qui est venu voir une pléiade de musiciens africains de renom invités par l'ancien ministre de la culture de ce pays, Théodore Obiang. Parmi ces musiciens, on peut citer Werrason, Felix Wazekwa, Nyoka Longo, et les musiciens d'Extra-Musica de Congo-Brazzaville. Ils ont tous été à la hauteur de ce grand l'événement historique. Mais la plus grande célébration est venue de Madilu Système et de son groupe.

Les vieilles gloires du Tout Puissant OK Jazz notamment Mamou, Mario, etc. ont fait la joie du public qui n'a pas cessé de danser et même de chanter avec le groupe. C'est un Madilu très confiant et très populaire qu'on voit dans cette bande vidéo. Un Madilu qui a su, d'une manière surprenante, entrer en communion et en interaction, en français, avec un public qui, pour la plus part, parle Espagnol. Madilu a fait chanter le public: "Madilu ee Madilu ee". Il a su faire danser les équato-guinéens au rythme de la musique congolaise (Bolobo, Ndombolo). Au point que le public est arrivé à exiger à Madilu et à son groupe de reprendre la danse plus d'une fois. Madilu a eu à faire à un bain de foule qu'il n'a peut-être jamais eu au pays.

A la différence des autres musiciens, Madilu a été précédé à Bata par son nom et sa voix exceptionnelle dans plusieurs chansons populaires de l'orchestre Tout Puissant OK Jazz, orchestre cher au feu Grand Maître Franco Luambo Makiadi. Il en a tiré profit et a saisi la circonstance pour s'imposer davantage comme artiste confirmé. Les jeunes qui évoluent dans son groupe ont donc la bénédiction d'être entre les bonnes mains. Ils en ont d'ailleurs fait la démonstration. C'est un peu la nouvelle génération qu'ils semblent combiner avec la génération du Grand maître Luambo Franco Makiadi. Avec eux, le Ndombolo et le Mapouka ont coulé.

MadiluLes danseuses ne sont pas restées à l'égard. Au fait, elles se sont tellement bien défendues que le public a tenu à continuer à les voir danser, jusqu'à les pousser à l'indécence. Et elles ont donné au public ce qu'il attendait: la bonne danse et même plus...l'exhibition des parties intimes de leurs corps. Une certaine danseuse, Chantal de son nom, est allée jusqu'à baisser son cache-sexe et exposer ses poils pubiens. Les deux danseuses ont exposé leurs seins. Quelle honte ? Curieusement, cela a suscité une immense joie de la part du public plutôt qu'une protestation.

C'est là où nous interpellons Madilu Système. Nous aurions bien souhaité que ces belles dames aient un peu plus de respect pour les valeurs africaines dans ce genre de concert public. Si ce genre d'exhibitions était normal, pourquoi alors les jeunes musiciens du groupe qui dansaient avec elles n'avaient pas, à leur tour, fait la même chose. Nous pensons que les danseuses ne doivent pas être utilisées de cette façon-là. La dignité de la femme congolaise doit être respectée même quand on veut plaire à un public exigeant.

Quand cette bande vidéo nous est parvenue, nous l'avions accueillie avec joie. Nous n'avions malheureusement pas pris soin de la visionner seuls avant de la proposer aux amis étrangers à qui nous avions parlé, par le passé, de la musique congolaise. Nous étions sans doute gênés à la fin d'avoir blessé certaines susceptibilités. Devons-nous maintenant avoir peur de jouer les bandes vidéo de production de nos artistes musiciens? Gardons notre musique pure et pudique.

Nous devons avouer, néanmoins, que ce concert a été un grand succès pour Madilu Système et son groupe Multi système.

Correspondance particulière

Réactions

Les commentaires que vous venez de faire à propos de la cassette vidéo de Madilu system sont suffisants et je partage votre avis. Toutefois, la problématique est qui faut-t-il condamner? Madilu System? Ces jeunes filles? Les femmes en général? D'après mes observations, les femmes nous réservent de surprises pour ce siècle, en se promenant sans vêtements. Il suffit de venir ici en Europe pendant l'été et à Kin.; la tendance est la même.

Dieudonné Lekonzo

 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.