Lire pour renaître
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews, Entrevues...
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

NOTES DE LECTURE

L'ouvrage « Congo-Kinshasa, la décennie 1997-2007» d'Alain BISCHOFF

L'ouvrage se décline en trois parties :

La première partie décortique les péripéties qui ont marqué les deux guerres (1996-1997 et 1998-2002). Elles ne furent pas ethniques comme on est souvent porté à le croire. Ne faut-il pas rechercher leur enracinement dans le passé colonial belge ? Ce fut surtout des entreprises de prédation dont les origines remontent à l'Etat indépendant du Congo. Dans cette première partie, l'auteur relate non seulement les faits et le contexte de la chute du Maréchal Mobutu SESE SEKO, chassé du pouvoir après trente-deux ans sans partage mais décrit également avec circonspection la nature des conflits qui ensanglantent la RDC et ses voisins rwandais et Burundais.

La deuxième partie évoque la période de transition (2003-2005). L'auteur met en lumière les acquis de cette transition et en souligne également les incertitudes. Aussi la description de certains faits est-elle sujette à caution pour ceux qui les ont vécus. En dévoilant la stratégie des acteurs, l'auteur s'essaie à établir leurs responsabilités dans les tumultes qui ont endeuillé le pays. Mais, ces derniers ne semblent pas tous être logés à la même enseigne. Dans la complexité de la situation congolaise, n'aurait-il pas fallu qu'il brise le miroir afin de mettre à nu les non-dits, les motivations des uns et des autres ? L'auteur relève à juste titre la mise sous tutelle du pays par l'ONU. Une mise sous tutelle qui a profité aux firmes occidentales. La Banque Mondiale n'a-t-elle pas bradé les ressources naturelles de la RDC au profit de celles-ci ? La RDC n'est-elle pas aujourd'hui un enjeu qui divise le Fond Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM) et la Chine ?

La troisième partie se penche sur les aspects institutionnels post scrutin. Elle traite de la troisième république et aborde la question de l'organisation du referendum constitutionnel jusqu'à l'organisation des élections présidentielles. Dans la course effrénée vers la magistrature suprême, la disproportion des moyens entre concourants est assez criante. Mais, n'aurait-il pas été nécessaire de commencer par le recensement de la population congolaise avant d'organiser les élections ? Qu'en est-il du processus démocratique aujourd'hui ?

Dans sa conclusion, l'auteur considère la présence chinoise comme un élément positif permettant de contrebalancer le poids des institutions telles que le FMI et la Banque Mondiale très inféodées à l'Occident.

Autant dire que l'ouvrage d'Alain Bischoff est d'une lecture aisée et facile même pour les non spécialistes. Il a le mérite de répondre à certains questionnements. Puisse bon nombre de lecteurs se le procurer et le critiquer afin qu'un vrai débat d'idées naisse et favorise un état d'esprit démocratique que le peuple congolais appelle de ses vux.

Pour acquérir cet ouvrage, s'adresser aux Editions du Cygne à l'adresse électronique ci-dessous :

Courriel : editionsducygne@club-internet.fr

Jean-Macaire MUNZELE

© Congo Vision

13/7/08


Congo-Kinshasa
La décennie 1997-2007

Des guerres ethniques ? Les deux guerres du Congo sont-elles vraiment cela ? Pour comprendre la nature des conflits qui vont déchirer le Congo, ne vaut-il pas mieux s'interroger sur les pratiques coloniales belges et déterminer la responsabilité du colonialisme dans l'origine des conflits ?

La deuxième guerre du Congo (1998-2002), interétatique, est surtout une guerre de prédation. Elle ouvre le pays au pillage. Pays alliés et ennemis se partagent des zones d'influence infestées de chefs de guerre et de milices ethnicisées qui se combattent. Tardivement arrivée, quel rôle va jouer la communauté internationale (ONU, États-Unis, Union européenne) ? Quand elle finance le processus électoral congolais et qu'elle accompagne la transition politique (2002-2005), ne tente-t-elle pas aussi de mettre le Congo-Kinshasa en tutelle pour mieux favoriser l'exploitation de ses ressources naturelles par les firmes occidentales auxquelles la Banque mondiale brade les actifs miniers ?

Porté au pouvoir en 2001, élu président en 2006 aux termes d'élections démocratiques, Joseph Kabila a su préserver l'unité de son pays et ramener l'espoir d'une paix définitive. Saura-t-il saisir l'opportunité de l'arrivée en RDC de la Chine, en concurrence directe avec le FMI et la Banque mondiale, pour émanciper définitivement son pays de la tutelle occidentale et permettre au peuple congolais de vivre dans la dignité.

Congo-Kinshasa
La décennie 1997-2007

de Alain BISCHOFF

préface de Jean Buesso Samba

ISBN : 978-2-84924-080-9

14 x 21 cm

240 pages

25,00 €


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.