8 kinds of Smart
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

Koffi Olomide: 50 ans d'âge dont 30 ans de vie musicale et 20 ans de Quartier Latin

Bilan et Perspectives

Quel bilan faites-vous de 30 ans de vie musicale de l'artiste Koffi Olomide? Vos réactions nous intéressent >>>


Koffi Olomide

C'est à l'âge de 14 ans que j'ai découvert Koffi avec la toute première chanson: Sinza, et puis Asso, N'djoli, Samba samba, Fleure Rose... avant qu'il n'embrasse le professionnalism, après ses études de Géstion (Bordeaux). Durant des décennies, il a défendu la musique congolaise et surtout il a créé un style propre à lui. Malgré ses 50 ans, sa musique démeure pour la jeunesse et il y a aussi une part pour les adultes. Ses oeuvres sont toujours de haute qualité avec une très bonne sonorisation.

Mais je lui reproche une chose:
1. On ne parle presque pas d'oeuvres sociales signées Koffi et Monsieur Koffi doit participer au dévéloppement de la nation; création des écoles, des hôpitaux, création d'emploi dans le secteur agricole, le transport...

Il a beaucoup d'argent et constituer un capital n'est pas difficile pour Koffi.  Qu'il suive l'exemple du Sénégalais Yussundu qui est très fort dans les oeuvres sociales dans son pays: écoles, hôpitaux, réinsertion des enfants de la rue...

JOYEUX ANNIVERSAIRE A KOFFI et qu'il pense aussi adorer Dieu dans ses chansons.

Charles Kabambi
mputucharles@yahoo.fr


Je voudrais profiter de cette opportunité pour  lui souhaiter bon anniversaire, longue vie et plein succès dans son entreprise. Le succès, Koffi l'a déjà dans ses poches. J'ai connu Koffi vers les années 1977 pendant que j'étais au secondaire. Je l'ai découvert à travers ses œuvres qualitatives avec les chansons Princesse ya   Sinza,  Asso, N'djoli, Samba samba, Fleure  Rose et j'en passe. Tout au long de sa carrière Koffi n'a cessé de nous égayer avec ses tubes.  Il a porté haut l'étendard de la musique congolaise et partant de la musique africaine. Koffi est lyrique. Il suffit d'écouter ses différents albums pour vous en convaincre. Quand j'écoute une chanson de Koffi, j'accorde une attention particulière à ses paroles ou mieux au texte de la chanson, car j'y trouve des sages conseils.

Il va sans dire que Koffi comme tout être humain a ses qualités et ses défauts. Je vais m'attarder sur certains défauts que je trouve en lui, car je serais incomplet si je ne m'intéressais pas à cet aspect des choses. Voici ce que je lui reproche :

1. Koffi est conflictuel. Il ne se passe pas deux mois sans que j'apprenne que Koffi est entré en conflit avec Papa Wemba, Werrason, Fally Ipupa, Herve Gola et j'en passe. Cela n'honore pas.

2. Un  adage dit "la reconnaissance n'est pas de ce monde".  Je le retrouve à travers la personnalité de Koffi. Loin de moi l'idée de vouloir dissimuler les torts que Papa Wemba  lui a causés (s'il y en a eu), il a manqué une certaine reconnaissance à son endroit oubliant que c'est  ce dernier qui l'a fait découvrir aux mélomanes de la chanson. Il est également ingrat vis-à-vis de ses musiciens. Il leur manque du respect et les traite  parfois comme des personnes viles. Il oublie parfois que dans un orchestre, le guitariste, le chanteur et la danseuse sont importants et que chacun a son apport.

3. Un autre point qui me tient à cœur est son égoïsme et son manque de respect. Pour arriver a un partage équitable et équilibré, il faut d'abord reconnaitre la valeur des autres. Pour arriver à reconnaitre cette valeur des autres, il faut savoir  les respecter. Sans cela, on se croit seul.

Ce sont là les quelques point négatifs que je lui trouve. Je lui demande de les approfondir, car il se pourrait que j'exagère un peu. Il est facile de trouver la paille qui se trouve dans l'œil du voisin que la poutre qui se trouve dans son œil. En tant qu'être humain, je ne suis pas parfait. J'ai mes qualités et mes défauts, mais j'aime qu'on me  parle de mes défauts pour m'améliorer. Cela n'est pas donné à tout le monde.

Je termine en disant à Koffi « Happy birthday to you », traduisez Bon anniversaire, Koffi.

Kirika Nkumu Assana
Canada
knkue337@rogers.com


Félicitations à koffi pour ces trente ans de musique! Qu'il continue à nous faire vibrer et rêver comme il le fait depuis toutes ces années! Beaucoup de talent, beaucoup de charme, cultivé,... Dommage qu'on cherche tant à le diaboliser par ses comperes musiciens, nul n'est parfait en ce bas monde. Jesus se chargera de le changer. Bon anniversaire à lui et  courage!

Kathryn Muabila


Koffi Olomide contribue à la dépravation de la jeunesse congolaise. Au fait, il a même joué un rôle important pour la propagation du SIDA dans notre pays (souvenez-vous de « Etutana yango na yango » en pleine période de la montée dangereuse des cas de contamination de VIH/SIDA au pays). Aujourd'hui, il nous vient encore avec « Mama apesa sima, papa abeta tonga ». Il n'exploite pas des thèmes éducatifs comme Lokua Kanza. C'est dommage qu'il n'utilise pas sa popularité pour jouer un rôle de transformation des mœurs dans notre pays. Bien au contraire, il joue un rôle de premier plan pour corrompre la société. Il est maintenant difficile de visionner une bande vidéo de Koffi Olomide en famille. Trop d'obscénité: danses, cris (libele…), exposition du corps de la femme congolaise … Un peu comme Werrason et JB Piana, il exploite des danseuses parfois mineures et leur font danser des danses obscènes. Il n'est plus rare de voir les danseurs et danseuses de Koffi Olomide exhiber des gestes sexuels en plein concert.

P. Kadima


 

 

 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.