Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

ZACHARIE BABABASWE : "J'ai utilisé Koffi Olomide pour ma polémique"

Congo Vision : Que pensez-vous de l’initiative de l’artiste musicien Tshala Mwana de réconcilier les musiciens congolais?

Z.B.: Une bonne initiative, mais qui porte les germes de sa propre destruction. Les musiciens se sont fait tellement de mal que ce n’est pas en une soirée qu’on peut tout oublier: la preuve ? bakabwani.

Congo Vision : Nos artistes commencent à se produire ensemble avec un nouvel état d’esprit. Koffi Olomide a dernièrement réuni plusieurs musiciens à Kinshasa pour un concert d’amitié. Il y a de quoi féliciter nos musiciens qui ont finalement compris que notre musique bénéficiera de leur union et de leur entente plus que de la polémique...

Z.B.: Koffi est le plus intelligent de tous: c’est pourquoi je l’ai utilisé pour ma polémique. En effet, il sent sa fin proche et s’accroche à ce qui bouge: les Wenge. Il a essayé de se réconcilier seul mais sans succès et voilà qu’il arrache à Tshala Mwana l’initiative et tout est fini : la réconciliation d’un jour a montré ses limites et ses vraies intentions.

Congo Vision : Vous êtes un des chroniqueurs de la musique congolaise qui trouve qu’il y a un aspect positif à la polémique dans notre musique. Croyez-vous que la réconciliation des musiciens vient mettre fin à la polémique?

Z.B.: La polémique ne finira pas aussi longtemps que la jalousie régnera entre nos vedettes. Les exemples pullulent sur leur mauvaise foi : polémique ekosila te parce qu’ils ont mal défini ce qu’ils veulent obtenir comme résultat…

Congo Vision : On apprend que vous êtes le manager de l’animateur Bill Clinton Kalonji. Est-ce une nouvelle carrière pour vous?

Z.B.: C’est sûrement un début de quelque chose face à l’amateurisme de certains «producteurs ambulants» qui n'ont comme bureau que leurs mallettes.

Congo Vision : Plusieurs artistes musiciens ont présenté leurs voeux de nouvel an au chef de l’état. Ils ont profité de l’occasion pour lui faire part de leur réconciliation. Comment appréciez-vous ce geste?

Z.B.: Une mascarade qui a montré ses limites.

Congo Vision : Les chroniqueurs de musique sont-ils prêts à renforcer l’initiative de Tshala Mwana?

Z.B.: Oui, mais avec quels moyens? Aussi, longtemps que les journalistes dépendront des artistes, nous sommes encore loin du vrai professionnalisme.

Propos recueillis par Sylvestre Ngoma, Congo Vision.

MISE EN LIGNE LE 8 OCTOBRE 2005 | PARUE DANS L' ÉDITION JUIN-JUILLET DE CONGO VISION MAGAZINE

******************** *******************

 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.