Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Incroyable mais vrai !
Le drapeau rwandais sur l'agenda officiel de l'OFIDA 2008 ! 

Beaucoup de cadres et d'élites congolais ont longtemps considéré les cris d'alarme de Monsieur Honoré Ngbanda , à travers son ouvrage « Crimes organisés en Afrique Centrale » et ses nombreuses interventions publiques, contre le complot d'occupation de notre pays comme étant une sorte d'hystérie oratoire pour justifier son come back politique après une longue période de silence.

Heureusement, la majorité de la jeunesse congolaise de la Diaspora d'abord, et de l'intérieur du pays ensuite a progressivement et massivement réagi à cet appel.

Aujourd'hui, seuls les congolais collabos ayant vendu leur âme à Satan continuent de s'opposer au noble combat patriotique de libération de notre pays. Car d'aucuns ont compris depuis belle lurette que la menace de l'occupation et de la balkanisation de notre pays est loin d'être une simple vue de l'esprit, comme certaines marionnettes à Kinshasa ont longtemps voulu faire avaler au congolais.

Et ce ne sont pas les cadres congolais de l'OFIDA qui nous contrediront. Tenez !

Le 25 janvier dernier, le personnel de la Direction Générale de l'OFIDA a été convié à la cérémonie traditionnelle de présentation des voeux. Après le rituel d'échange des voeux, l'ADG de l'OFIDA, Monsieur Rugwiza , convia les Administrateurs, les Membres du Comité de gestion, les Directeurs et les Sous- directeurs à prendre part au cocktail organisé dans le hall de l'immeuble.

Pendant le cocktail, l'ADG Rugwiza procéda à la distribution traditionnelle des agendas 2008 de l'OFIDA aux cadres de cette entreprise d'Etat. Mais Ô surprise !

Les agendas comportent comme d'habitude la carte de la République Démocratique du Congo mais avec, tenez-vous bien, un drapeau rwandais ! Sous d'autres cieux, pareille provocation aurait suscité automatiquement une explosion de colère et la destruction violente de ces agendas.

Que nenni ! Les cadres congolais ont emporté chez eux, chacun dans le silence de recueillement, cet infâme document !

Mais comme il y a aujourd'hui des patriotes qui veillent partout, un patriote parmi les cadres de l'OFIDA est allé alerter les services de l'ANR et déposer un exemplaire de cet agenda comme preuve flagrante du délit.

Le 29 janvier, l'Inspecteur Tshilumba de la Direction des statistiques et documentation fut arrêté et amené dans les locaux de l'ANR pour interrogatoire. Le prévenu déclara n'avoir jamais été associé ni de près ni de loin au projet de cet agenda jusqu'à sa distribution. Le jour suivant, ce fut le tour du Directeur Mupenda, le chef direct de l'Inspecteur Tshilumba qui serait encore détenu par les services spéciaux, alors que lui aussi nie avoir participé au projet d'élaboration de cet agenda.

Ce qui choque autant qu'il révolte, c'est que la toute puissante ANR s'en prend uniquement aux pauvres cadres congolais et elle n'ose même pas pointer du doigt vers le maître rwandais, l'ADG Rugwiza qui, selon la procédure d'usage et selon les témoignages des cadres de l'OFIDA, est la seule autorité à avoir marqué son accord sur le projet d'agenda avant que l'imprimeur ne procède à son impression finale. Pourquoi diantre l'ADG Rugwiza n'est pas inquiété ? Comment peut-on au sein d'une entreprise d'Etat congolais imprimer un document officiel avec le drapeau rwandais ? Où est donc partie la presse à sensation qui loue du matin au soir les bienfaits de leur maître, l'occupant Kanambe ?

Pour ceux qui croient toujours que le combat de la libération contre l'occupation est une illusion, nous leur présentons-là le syndrome palpable de l'occupation ! Peut-on parler d'une erreur ? Certainement pas.

Parce que si tel était les cas, les autorités compétentes de l'OFIDA, en l'occurrence l'ADG, auraient purement et simplement bloqué sa distribution. Il ne s'agit donc nullement d'une erreur. Mais il s'agit plutôt d'un message subliminal des Rwandais aux Congolais ! Dans l'esprit des occupants qui dominent et règnent sans partage sur notre territoire, sur notre peuple et sur nos biens, il n'existe plus de souveraineté congolaise, la seule souveraineté reconnue dans leur tête est …rwandaise !

No comment !

Paris, le 03 Février 2008


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.