Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Débat

Que pensez-vous de la crise à l'est du pays. Vos opinions nous intéressent >>>




Images du Kivu du 31 octobre 2008 


Paul Kagame est en court de mensonges! Pierre Péan a raison. Le mensonge chez les Tutsi est une seconde nature!

Réagissant au gêle de l'aide financière à son pays par les Pays Bas et la Suède à cause de son aventure affairiste et meurtrière au Congo, Kagame a déclaré: «Je n'ai jamais parlé à Nkunda. Je ne l'ai jamais rencontré d'ailleurs. Je ne le connais pas. Je le vois à la télévision comme tout le monde.» Comparez cette déclaration de Kagame avec l'interview qu'il a accordée à Colette Braeckman, le 6 septembre 2008: «L'an dernier, à la demande de Kinshasa, je suis intervenu auprès de Laurent Nkunda (intervenir auprès de quelqu'un que tu ne connais pas?). Des officiels congolais, dont le général Numbi, sont venus à Kigali et à leur demande, je leur ai donné un hélicoptère pour qu'ils puissent aller rencontrer Nkunda quelque part au Nord Kivu, en compagnie du chef d'état major rwandais. Le contact eu lieu, une solution politique a été décidée et les troupes de Nkunda ont accepté d'être réintégrées dans l'armée congolaise.Alors que ce processus de mixage avait commencé à bien fonctionner, il y a eu une rencontre au Burundi et là, la délégation du Congo a soudain demandé que Nkunda soit arrêté, car il figurait sur une liste de criminels. Surpris, j'ai appelé le président Kabila et je lui ai dit « vous nous utilisez, et vous jouez derrière notre dos : vous publiez maintenant une liste qui mentionne le nom de Nkunda alors même que vous essayez de trouver une solution politique avec lui… » «Maintenant Nkunda a plus d'armes que ce dont il a besoin, des Katiouchas, des RPG, des mitrailleuses, des munitions…» Comment Kagame sait-il les secrets militaires de Nkundabatware s'il ne le connait pas? c'est lui qui arme Nkundabatware. Après les massacres de Kiwanja, le rapport de l'ONU indexant kle Rwanda, les Congolais re0amorcent le soit disant dialogue avec les soit-disant rebelles du CNDP. Aveu d'impuissance ou complicité de la part de Kinshasa? Mais nous n'avons pas droit à l'oubli: Voici comment l'Occident a planifié la récolonisation et le patronage de la RDC à travers la MONUC.

Antoine lokongo
lokongo@yahoo.com


COMMUNIQUE DE PRESSE


D'après un rapport d'experts des Nations Unies publiés le vendredi 12 décembre 2008, "le Rwanda apporte une aide multiforme, notamment dans le recrutement d'enfants soldats, au groupe rebelle du tutsi Laurent Nkunda dans l'Est de la République Démocratique du Congo (RDC) voisine". Or, le CNDP de Laurent Nkunda et ses protecteurs étrangers sont à l'origine du génocide et de la catastrophe humanitaire, à l'encontre des populations congolaises, qui sont en cours dans la région du Kivu.

En conséquence, Union du Congo (UDC) demande au gouvernement congolais de déposer une plainte contre le Rwanda devant la Cour Internationale de Justice pour complicité au génocide et violation du droit humanitaire international.

Fait à Paris, le 14 décembre 2008

Le Bureau d'Union du Congo
Contact : unionducongo@gmail.com


Les Congolais, auteurs de leurs propres malheurs?

Je viens de lire avec un grand intérêt l'article de Jacques Matanda sur ce site et intitulé "Cessons de pleurnicher". Force est de relever la pertinence et le courage de l'auteur dudit article, car il en faut, du courage, pour rappeler aux Congolais certains de leurs travers, ainsi que leur attitude irresponsable depuis plus de trois décennies et qui ont entraîné la chère Patrie dans les profondeurs de l'indigence, faisant de ses fils et filles la risée de toute l'Afrique. Combien de fois n'a-t-on pas entendu des remarques du genre: "Les Congolais ne sont bons qu'à danser, à festoyer et à se blanchir la peau" de la part de l'un(e) ou l'autre Africain(e)?
La remise en question doit être la base de toute révolution, pour citer le Prof. Mabika Kalanda. Il est plus que temps que nous, Congolais, nous remettions en question et prenions les bonnes attitudes pouvant nous inspirer pour l'édification d'une société viable, digne et prospère au cœur du continent. Le pouvoir politique est aujourd'hui confisqué par les Tutsis du fait de notre incapacité à nous entendre pour défendre la Patrie. Nos hommes politiques sont -à quelques très rares exceptions près- des imbéciles notoirement corrompus et qui n'ont aucun sens de l'intérêt général, prêts à pactiser avec le premier prédateur étranger venu piller le pays et même tuer des millions de compatriotes, pourvu que ce dernier les soudoie au passage. Les exemples de ces traîtres abondent: les sympathisants du sinistre R.C.D. du Rwandais Ruberwa hier, les thuriféraires de l'usurpateur Kanambe alias Joseph Kabila aujourd'hui...et plus récemment les missi dominic! i du lombric Tutsi Nkundabatware (vous avez remarqué la tentative de "congolisation" de ce Rwandais par ses mentors étrangers qui ont supprimé les trois dernières syllabes de son patronyme?). Ces brebis galeuses sont connues de nous tous, mais jouissent pourtant d'une impunité que tout esprit sain comprendrait mal: les hommes politiques Congolais participant au pillage de nos ressources ainsi qu'à l'extermination de nos populations vont et viennent librement sur toute l'étendue du territoire national, nos artistes musiciens qui chantent inlassablement les "mérites" de nos bourreaux étrangers -Colonel Raus (citoyen Zambien), Raïs Che Guevara (Hyppolite Kanambe), Vital Kamerhé (sujet de Paul Kagamé)- sont encore adulés par ce même peuple martyr que d'aucuns pourraient aisément soupçonner de masochisme ! ! Punissons ces traîtres en n'achetant désormais plus leurs œuvres dont la qualité, de toutes façons, laisse à désirer tant l'insulte facile, les dédic! aces interminables et même les propos obscènes en constituent l'ossa ture. Etendons l'interdiction violente et le boycott des productions scéniques des artistes musiciens Congolais de tous bords (y compris les chantres dits chrétiens ou inspirés, qui trouvent également leur pitance chez Brutus-Kanambe) à tous les autres pays d'Europe et d'ailleurs. L'Irlande, où l'auteur de ces lignes réside, emboîtera sous peu le pas aux vaillants Congolais du Royaume-Uni. Les jeunes compatriotes d'ici ont décidé d'en découdre avec quiconque osera braver cet interdit car, disent-ils si justement, "notre pays est en deuil et ses enfants n'ont par conséquent aucune raison de se réjouir".

Le régime de Mobutu ne nous a pas du tout appris à aimer notre pays, l'éducation civique de toute une génération de Congolais a été sacrifiée sur l'autel du culte de la personne du Guide et de ses hauts faits (Lesquels? La paupérisation extrême des Congolais-Zaïrois? La kleptocratie qui a marqué les 32 ans de la dictature de l'homme de Kawele?). Le Congo est certes une création de Léopold II. Cela n'est pourtant pas une exception en Afrique, où la plupart des Etats doivent leur naissance et leur configuration actuelle aux puissances réunies à Berlin en 1885. Le Congo est indépendant depuis 1960, au terme d'une lutte victorieuse menée par des hommes et des femmes issus de toutes les contrées de ce qui est aujourd'hui notre pays. Les Lumumba, Kasa-Vubu, Kalonji, Kamitatu, Nzeza Landu et autres avaient su (et pu) taire leurs petites différences tribales au profit d'une cause nettement plus noble: la libération de tout le territoire de ce Congo qui est ! notre pays. Je suis convaincu que le demi-siècle (ou peu s'en faut) du Congo indépendant est largement suffisant pour avoir suscité ne serait-ce qu'un embryon de vouloir-vivre collectif dans nos cœurs et dans nos esprits; sachons partir de ce point afin de manifester ce qui nous a fait défaut jusqu'ici, ouvrant la voie à l'assujettissement, à la honte et à l'indigence: le sentiment national, pilier de notre libération.

Les Nigérians oublient l'animosité ethno-tribale dès lors que la sécurité ou l'intégrité de leur pays est concernée. Yoruba ou Igbo, ils seront prêts au sacrifice suprême: " For Naija we go die oh!". Les Rwandais qui ont mis le grappin sur notre pays, réputés pour l'antagonisme meurtrier entre Tutsis et Hutus, sont entrain d'arrondir les angles entre les membres des deux communautés, ayant compris que leur salut viendra de ce grand Congo voisin, dont le pillage nécessite tous les bras vaillants, indistinctement.
La bible affirme que nul ne peut prétendre aimer Dieu sans aimer d'abord son prochain. A mon tour de vous confirmer, mes chers compatriotes, que nul ne peut prétendre aimer le Congo sans aimer d'abord son compatriote -quelle que soit l'origine tribale de ce dernier- et le placer avant toute personne étrangère dans son cœur, étant prêt au sacrifice suprême si les circonstances l'exigent. A bon entendeur...

Claude Kabuya ILUNGA Mashinda K.K.M.
claudil@lycos.com


COMMUNIQUE DE PRESSE

Les associations congolaises de France, ayant organisé à Paris le 29 novembre 2008 la manifestation contre l'impunité et l'indifférence, se sont réunies le vendredi 5 décembre 2008 dans le 18ème arrondissement de Paris. À l'issue de cette réunion, une plate-forme, dénommée l'UNION DU CONGO, a été  officiellement mise en place.

L'UNION DU CONGO est une confédération regroupant des forces vives congolaises et des structures œuvrant pour la solidarité internationale, la paix et le développement en vue de l'intégrité territoriale et de la souveraineté de la République Démocratique du Congo.

Fait à Paris, le 6 décembre 2008

Contact : unionducongo@gmail.com

SAMEDI 13 DECEMBRE 2008 à l' ULB.

Messieurs et mes dames, face à la situation qui prévaut à l'est de la République Démocratique du Congo, nous les étudiants congolais de Belgique vous invitont nombreux à une conférence ce SAMEDI 13 DECEMBRE 2008 à l' Université Libre de Bruxelles. 

Cette conférence se déroulera dans l'auditoire H 1308 à partir de 14H30. Les étudiants Congolais de Belgique feront connaitre à l'opinion congolaise et internationale leurs reflexions et recommandations sur la situation à l'est de la République Démocratique du Congo.   AU PROGRAMME: * INTRODUCTION : -Mr Antoine Tshitungu ( écrivain congolais):  l'histoire des migrations à l'est de la RDC -Mr Cheik Fita ( journaliste et écrivain congolais): l' aspect politique 

* Reflexions et recommandations des étudiants congolais animés par le CEC-UCL ( le cercle des étudiants congolais de l'université catholique de Louvain la neuve), Congo Demain et UNECOB ( Union des étudiants congolais de Belgique).

 Pour tout contact:    
CEC UCL:  cec.louvain@gmail.com    
CONGO DEMAIN: lwamba409@hotmail.com     
UNECOB:  www.unecob.net ( rubrique contacter l'unecob)


LA VERITE SUR VITAL KAMHERE ?


Mesdames, Messieurs,

Je suis Congolais, patriote et activiste politique sur le terrain.

Aujourd'hui je veux seulement glisser un petit mot en ce qui concerne Vital Kamere. En tant que chercheur, je m'étais rendu à l'Université Lovanium de Kinshasa (Unikin) pour en savoir un peu plus.

Voici ce que j'ai découvert :

Vital Kamere est diplômé en sciences économiques de l'Unikin. Sur son parcours et son diplôme, il est marqué, Monsieur Vital Kamere Rwakanyasigize, de nationalité : RWANDAISE.

Mes enquêtes sont allées un peu plus loin.

Des amis Rwandais m'ont fait visiter la maison de ses parents à Kigali.
Le Conseil National de Sécurité lors de Laurent Désiré Kabila l'avait interrogé sur Procès-verbal sur ses activités anti-Congo lors des négociations de Lusaka où il était en intelligence totale avec la bande à Ruberwa, Bugera alias Rwamakuba à Goma.

L'actuel Gouverneur de l'Equateur a épousé la sœur de Vital Kamere à Kigali. Vital Kamere Rwakanyasigize le Président de l'assemblée nationale est donc le beau-frère de Jose Makila Sumanda le gouverneur de l'équateur.

Il cache son post nom de RWAKANYASIGIZE à vous, à nous Congolais inconscients, inconséquents, inconstants, corrompus, aveugles, maniables, etc.

N'avait-il pas eu des condisciples à la Faculté des sciences économiques de l'Unikin ? N'avait-il pas des condisciples à l'I.S.P. Kikwit où il était arrivé avec son oncle, assistant à l'ISP Kikwit, un Rwandais tout fait ?

Comment voulez-vous lutter contre la partition du pays qui se dessine alors que de partout on crie qu'il y a des infiltrés dans les institutions nationales à Kinshasa et vous agissez comme si de rien n'était.

Ouvrez l'œil. Debout Congolais! Avez-vous lu son livre consacré à son frère Hippolyte Kanambé alias « Joseph Kabila » ?

A-t-il oui ou non participé au coup d'Etat du 16 janvier 2001 qui avait glissé un autre Rwandais à la tête du CONGO ? Avez-vous connu la colonisation belge ? Moi, oui.

Mais l'esclavage sous les Rwandais est et sera pire que la colonisation.

Allez voir derrière le Palais de la Nation vos (nos) frères intellectuels que Kanambé emprisonne et largue dans le fleuve Congo. Pourquoi ce Vital ne vous dit JAMAIS que son post nom est RWAKANYASIGIZE?
Que font ses parents à Kigali ? Son oncle paternel est ou avait été ambassadeur du Rwanda en Afrique du Sud non? Vérifiez, ou renseignez-vous !

Ne nous faites pas pleurer en l'appelant Congolais du Kivu. Il est Rwandais de père et de mère.

Nous le connaissons plus que vous le pensez. Défendez-le puis on verra. Merci. Un homme averti en vaut trois moins un.

Source: congotribune rédaction | Date:2008-11-14 01:35:17


Je pense que l`agitation de Nkunda et ses commanditaires montrent que le mal est entrain de prendre fin.Nkunda se voyant la fin venir, cherche une voie de sortie.Ses chefs se voyant la fin venir,cherchent a le sauver. Le CNDP(Complot Nilotique pour la Division du Pays)n`a pas de soutien spirituel pour reussir,car la seule division qui reussit est celle liee a la Providence puisqu`elle permet l`unite dans la perfection des entites prealablement divisees.Gardez votre calme tout en denoncant les predateurs, anglais surtout.

De Kisusu Charles
kisusuc@yahoo.fr


Je suis le porte parole du mouvement d'Alliance Congolaise pour une culture patriotique ( ACCP ), pour nous membres de ce mouvement nous pronons la destutution du président Kabila l'imposteur car il seme les cnflits en rdc avec ses pères KAGAME, NKUNDA  qui dit ces deux noms est égale à kabila. Reveillons nou,s peuple congolais, car notre pays ne peut être sauvé par nous-mêmes et non  aux mediations diabolisées de la part de la communauté internationale.

Mitterand
mitterrand_muaku@hotmail.com


Cessons de pleurnicher.

Chers Compatriotes,

Cessons de pleurnicher. Nous tous, hommes, femmes et enfants de la RD du Congo, tachons de faire nous aussi l'effort qu'il s'impose de faire pour cotoyer et acceder a l'un et l'autre de ces reseaux ou un certain nombre des questions les plus determinantes de la vie du monde,- en ce compris de notre pays. Ce sont des congolais qui ont "elu" un Chef d'Etat tutsi rwandais. Avant cela, a Sun-City, ce sont encore des congolais qui ont confirme a la tete de l'Appareil de l'Etat congolais le tutsi rwandais installe au poste de Chef de l'Etat congolais par Robert Mugabe qui venait de reussir son coup d'etat meurtrier ayant fin a la vie et au regne autocratique de Laurent Desire Kabila. Qui sont ceux qui, ce jour la, en contre partie des billets de 500 dollars US ont ete aux urnes au Palais du Peuple pour faire du polonais et "tutsi rwandais", Leon Lobitch alias Kengo wa Dondo, le President du fameux Senat en place a Kinshasa et virtuel successeur de son neveux tutsi rwandais Hypollite Kanambe alias Joseph Kabila ? Ce n'est ni Michael Jackson, ni "Grace Rwaramba" et encore moins la famille clinton, Mme Madeleine Albright ou Paul Kagame : faisons preuve d'un tout petit de serieux. Dans nos gesticulations sur internet,- nous donnons de nous l'image d'une elite ridicule, inconsciente et megalo ! Please ... please,- faisons l'effort de l'autocritique sur notre part de responsabilite au lieu de toujours trouver la cause principale de nos pires malheurs dans des lieux ou il ne se trouve que des causes les plus triviales et secondaires. Qui a de 1965 a 1996 detruit les Forces armees nationales congolaises qui, en son temps, disposaient de tres brillants officiers militaires formes dans les meilleures des academies militaires de la planete ? Qui est ce qui a recupere Baramoto, ancien manutentionnaire et transporteur de sac de riz et d'arachides au port de Lisala, pour en faire un General 4 etoiles au sein des Forces armees nationales congolaises alors que le Rangers "Mpika" forme dans la meilleure ecole de guerre des USA etait tout simplement chasse de l'armee au grade de "Major" ? Avec une armee en etat de totale pourriture,- comment le Peuple congolais aurait pu etre protege d'une agression etrangere menee par des gamins "kadogo" gaves de drogues pour ne pas se rendre compte qu'ils allaient a la mort ? A force de ne pas etre capable de faire le diagnostic le plus judicieux sur la principale cause du "mal congolais",- la descente aux enfers sera d'une eternite. A bon entendeur salut !

Jacques Matanda ma-Mboyo Kudia Kubanza.
jmatanda4@gmail. com


RD Congo : Le général Laurent Nkunda met en place une administration parallèle

Tout cet edifice que Nkunda met sur place peut s'ecrouler comme un chateau de cartes. Il souffre d'une maladie incurable: le manque d'assise populaire. Il ne tient que sur la terreur militaire.

L'ecroulement de l'echaffaudage de Nkunda ne peut venir que d'une source: la resistance et l'insurrection de la population. Les FARDC sont trop sous-equipees et minees de l'interieur pour faire le poids dans l'immediat.

Ces "vaches sans frontieres" qui sont acheminees du Rwanda au Congo pour se faire engraisser et retournees au Rwanda pour etre vendues et renflouer les caisses de Kagame/Nkunda, elles ne retournent qu'avec la permission tacite de la population Kivutienne. Ces tenants de
comptoirs de vente qui vendent les minerais du Congo et versent les "taxes" a Nkunda, ils ne le font qu'avec l'accord tacite de la population.

Si la pupulation kivutienne decide de couper le nerf de la guerre qui perment a Kagame et son agent Nkunda de l'asservir, elle peut le faire plus facilement qu'il n'apparait. Point n'est besoin d'avoir des armes sophistiquees au depart. Ni Nkunda, ni Kagame, ni Museveni ne les avait quand ils avaient commence leurs insurrections. Ce qu'ils avaient c'etait la volonte de se mettre en action et la determination d'aller de l'avant jusqu'a atteindre leurs objectifs. Les meme volonte et determination serviront la population kivutienne a se liberer du joug de l'agresseur. Mais il faut decider de s'y mettre, et aller de l'avant une fois le processus enclanche.

M. Banani


D'où viennent les armes qu'utilisent les rebelles et où trouvent-ils les moyens de s'en procurer ? Qui se cache donc derrière Nkunda?

Certaines armes lui proviennent du Rwanda et il en reçoit d'autres du gouvernement congolais. A Mushaki il en a eu beaucoup et récemment encore à Rumangabo, à deux reprises. D'autres armes lui sont fournies par la Monuc. C'est un secret de Polichinelle.

D'où Laurent Nkunda tient-il sa légitimité? Une rébellion a-t-elle le droit de prétendre renverser un gouvernement issu d'élections démocratiques, organisées en 2006 avec le soutien de la Monuc et de la communauté internationale?

C'est nous autres qui croyons que Nkunda est en train de mener une rébellion. Ce n'est pas l'avis du gouvernement. Nkunda a refusé d'aller à Kinshasa. Et le gouvernement a plié la queue. Il a exigé le mixage au lieu du brassage et le gouvernement s'est exécuté tout en sachant pertinemment bien que ce quidam allait en profiter pour grossir ses rangs avec des soldats rwandais et des mercenaires en vue de consolider sa position sur les plans national et international. 
Lors d'un voyage au Nord-Kivu, la population de Goma a demandé au Président Kabila de mettre fin à l'aventure Nkunda. Mais le Préseident leur a répondu que Nkunda était un petit problème et que parler de lui lui donnerait beaucoup d'importance qu'il n'a pas. Et puis? Le petit problème n'est pas devenu GRAND? Pourquoi n'a-t-il pas voulu écraser la petite force de Nkunda à cette époque-là?

En janvier cette année et ce malgré l'opposition de beaucoup de gens lucides, le Gouvernemen congolais a organisé une Conférence bidon pour la paix et la relance économique du Kivu. Et c'est de cette conférence que le Congo a officiellement reconnu l'indépendance du Territoire conquis de Nkunda. A partir du jour où le fameux plan d'engagement a été signé, la RDC a renoncé à administrer une partie de son territoire  et ce, devant des témoins et délégués de la Communauté Internationale. C'est d'ici qu'il tient sa légitimité. Les militaires et les policiers congolais n'avaient plus le droit d'y mettre pied. Vous appelez ça une rébellion?

En outre, n'était-ce pas devant la MONUC et la Communauté Internationale et avec la bénédiction de celle-ci que l'indépendance du fief de Nkunda ést née? N'était-ce pas après ces fameuses éléctions?

Sans tarder Nkunda y a installé sa propre administration et personne dans le gouvernement n'a levé son petit doigt. Et pourquoi? Devrait-on se dédire?

En ce qui concerne d'autres questions sur le pillage des matières premières, il existe une littérature abondante avec preuves à l'appui sur les pilleurs, la destination et les commanditaires. Inutile de revenir là-dessus.

Bref, Nkunda est l'oeuvre et le produit du Gouvernement Kabila et de la Communauté Internationale. Tous savent ce qu'ils sont en train de faire. ILS SONT  TOUS   LES MEMES. 

Dans tout ceci c'est le peuple congolais qui est floué.

MULENGWA L.P


Viols et violences sur les femmes dans le Kivu

Thème de la matinée de réflexion de l'AFEDE à l'Hôtel de Ville de Bruxelles

L'AFEDE (Action des Femmes pour le Développement) a organisé, ce lundi 24 novembre 2008, en la salle de conférence de l'Hôtel de Ville de Bruxelles, une matinée de réflexion sur les mutilations, viols et violences sur les femmes au Kivu dans le cadre  de la Quinzaine de la Femme organisée par la Ville de Bruxelles, avec le soutien de L'Échevin des Travaux publics, de la Participation et de l'Égalité des chances Ahmed El Ktibi.  

"Fighting the Silence" Sexual Violence against women in Congo (Lutte contre le silence, Violence sexuelle contre des femmes au Congo), film d'Ilse et Femke Van Velzen (deux cinéastes néerlandaises), qui a obtenu le Prix du Jury au Festival de cinéma d'Aljazeera au Qatar, a été projeté pour illustrer les actes de barbaries commis par les soldats sur les femmes dans la ville d'Uvira et environs.

Ecrit par : YALALE-wa-BONKELE
www.c-retro-actuel.net
Le Réflexe Net


PROFIL DES DIRIGEANTS D'UN MOUVEMENT TERRORISTE :CNDP DE NKUNDABATWARE "LE BOUCHER DE KISANGANI"

Soumis par CEPR le Mar, 18/11/2008 - 21:51

Qui sont réellement les animateurs du CNDP et quel type des personnes y adhérent ? Qui les financent et les soutient? Dans les lignes qui suivent nous allons donner les portraits de certains d'entre eux.

1. Laurent NKUNDABATWARE : Chairman du CNDP ;

Ancien lieutenant de l'APR – Armée Patriotique Rwandaise, il est entré dans l'Armée Congolaise lorsqu'il venu combattre aux côtes de l'AFDL comme soldat rwandais en 1996, après avoir participé activement à la guerre du Rwanda qui avait porté le FPR de Paul KAGAME au pouvoir en mettant fin au régime de Juvénal HABYARIMANA après l'avoir assassiné ; 1998 il rejoint le RCD de celui qu'il appelle son frére, Ruberwa, où pendant toute la période de guerre il brilla par la commission des divers crimes graves et autres violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire. Citons par exemple les actes commis lors des affrontements entre l'Armée Rwandaise et l'Armée Ougandaise à Kisangani dans la Province Orientale ainsi ceux commis dans la même ville après la tentative de soulèvement de certains éléments congolais jadis appartenant aux milices du RCD de Ruberwa. Après l'amnistie pour des faits de guerre signée dans le cadre de l'Accord Global et Inclusif, il sera promu Général de Brigade au sein des FARDC. Ayant refusé de rejoindre son nouveau poste d'attache, il prendra en otage certaines unités de l'Ex-ANC en les empêchant d'aller au brassage et avec lesquels il effectuera une expédition sur la ville de Bukavu sous prétexte de défendre et sauver ses frères « BANYARWANDA » aux côtes du Colonel insurgé Jules MUTEBUTSI. Là aussi, comme partout sur son passage, lui et ses troupes se rendront encore responsables et auteurs des plusieurs violations des droits de l'homme et droit international humanitaire (massacres des populations civiles, viols systématiques et sélectifs, pillages et destructions massives et méchantes des infrastructures économiques dont le Marché Central de Kadutu, Entrepôt OFIDA,…). Après l'assaut sur Bukavu et y avoir été chassé, il fut radié des FARDC et se retrancha avec les éléments de la 81ème et 83ème Brigades d'abord à Minova en territoire de Kalehe dans la province du Sud-Kivu avant d'occuper certaines localités des territoires de Masisi et de Rutshuru où il va plus tard créer le Mouvement Politico-Militaire, le CNDP – Congrès National pour la Défense du Peuple avec lequel il se distingua encore par la commission des divers crimes et autres violations des droits de l'homme et du droit international humanitaire de suite des attaques lancées par-ci par-là contre les FARDC. Citons à titre d'exemple les cas de Kanyabayonga et Buramba (Décembre 2004), Sake (Novembre – Décembre 2006) et sur tous les autres fronts organisés après la Conférence de Goma de Janvier 2008. Les horreurs de Nkundabatware au Congo: Il est dans les collimateurs de la Justice Internationale, sous mandat d'arrêt N° S/2005/832 qui malheureusement souffre d'inexécution.

2. Bosco NTAGANDA : Chef d'Etat Major du CNDP ;

Ressortissant rwandais, Ancien Chef d'Etat Major de la milice UPC – Union des Patriotes Congolais de Thomas LUBANGA aujourd'hui sous les arrêts à La Haye pour crimes de guerre (enrôlement des enfants dans sa milice). Pour crimes de guerre et autres exactions commis pendant les différents conflits en Ituri aux côtés de son ancien Maître aujourd'hui en prison ; lui aussi sous mandat d'arrêt international de la CPI – Cour Pénale Internationale, comme sujet rwandais. Ce mandat souffre aussi d'inexécution, car son nouveau Maître Laurent NKUBATWARE refuse de le livrer aux autorités congolaises pour son extradition.

3. François GACHABA MANIRAGUHA : Nouvel adhérent au CNDP ;

Ressortissant rwandais, ancien adepte du Mouvement Militaro-Politique le MAGRIVI – Mutuelle Agricole de Virunga de triste mémoire créée en 1992. Au lieu de s'adonner aux activités agricoles comme sa dénomination l'indique, ce dernier s'était distingué par des actes de sabotage du pouvoir coutumier et administratif existant avant de lancer des actions militaires ayant endeuillé les territoires de Masisi et de Rutshuru de 1992 à 1996 et qui s'étaient étendues dans le territoire de Kalehe en province du Sud-Kivu. Ancien Bourgmestre de la Commune de Karisimbi à Goma tant à l'époque du RCD-Ruberwa que pendant la transition. Usant de son pouvoir, ce dernier a brillé par des actes de barbarie, des viols des mineurs, d'associations des malfaiteurs et vols à mains armées.Célèbre distributeur d'armes et munitions dans la ville de Goma que dans les territoires de Masisi et Rutshuru par le biais du TPD – Tous pour la Paix et le Développement (MAGRIVI Nouvelle Formule) de Eugène SERUFULI NGAYABASEKA ancien Gouverneur du Nord-Kivu et actuellement ADG de la SNEL apparemment converti au pacifisme. Leader de la « Communauté Hutu » et Président de la Coalition Hutu-Tutsi de triste mémoire dénommée « Rwandophonie », il organisa en date du 09 décembre 2004, une marche de colère et de protestation contre le Gouvernement, en s'opposant à l'envoi des troupes des FARDC pour venir faire face aux attaques des hommes de Laurent NKUNDABATWARE appuyés par le Rwanda en Décembre 2004 à Kanyabayonga. Lors de la marche, pourtant interdite par le Maire de la Ville, le feu Xavier NZABARA MASETSA, les manifestants avaient chacun soit un bâton, une machette, un fusil,… et étaient encadrés non pas par la police mais par des militaires irréguliers non autrement identifiés. Ancien Député Provincial du Nord-Kivu au compte du RCD, élu de la circonscription électorale de Goma. Incapable et dans l'impossibilité de faire triompher ses opinions et son idéologie rwandaise et se rendant compte des dossiers judiciaires qui pèsent sur lui, il vient de choisir bon de quitter l'Assemblée Provinciale pour se rallier au CNDP de Laurent NKUNDABATWARE. Il faut signaler qu'il a des dossiers au Parquet près le Tribunal de Grande Instance et à l'Auditorat Militaire du Nord-Kivu pour viols des mineurs, détention illégale d'armes, association des malfaiteurs et vols à mains armées. A côte de cette liste s'ajoute le fait de quitter l'Assemblée Provinciale du Nord-Kivu pour la circonscription électorale de la Ville de Goma et se rallier à un mouvement rebelle, insurrectionnel et subversif, qui constitue selon la Constitution une haute trahison, infraction imprescriptible sévèrement punie par la loi.

4. Jérôme MASHAGIRO NZEYI : Nouvel adhérent au CNDP

Ressortissant rwandais, célèbre distributeur d'armes et munitions dans le territoire de Masisi (Témoignage de la population au cours d'une mission de sensibilisation sur la paix dans la cadre du Programme Amani effectuée à Bweremana) par le biais du TPD – Tous pour la Paix et le Développement (MAGRIVI Nouvelle Formule) avec le concours d'autres adeptes du courant de l'époque comme l'Honorable SENINGA et compagnie. Fervent de la « Rwandophone » et de la Coalition Hutu-Tutsi de triste mémoire dénommée « Rwandophonie ». Ancien Député Provincial du Nord-Kivu au compte du RCD, élu de la circonscription électorale de Masisi. Incapable et dans l'impossibilité de faire triompher ses opinions et son idéologie terroriste "rwandophone" et se rendant compte des dossiers judiciaires qui pèsent sur lui, il vient de choisir bon de quitter l'Assemblée Provinciale pour se rallier au CNDP de Laurent NKUNDABATWARE.

Ceci n'est qu'un échantillon, en réalité le CNDP dans sa configuration actuelle n'est qu'une coalition des personnes d'origine rwandaise qui pour les uns sont en fuite de la justice, les extrémistes des communautés ethniques rwandaises en mal de positionnement, des activistes des courants idéologiques et politiques fascistes et hégémonistes de triste mémoire qui ravagent leur pays d'origine, le Rwanda réputé par sa culture des génocides cycliques de longue date, tels la MAGRIVI, la RWANDOPHONIE, avec une démarcation radicale entre La TUTSIPHONIE et LA HUTUPHONIE, et des opportunistes criminels nostalgiques de la prime de guerre d'autres part.
Il est donc incompréhensible qu'un tel mouvement terroriste jouisse d'un quelconque appui et soutien de qui que ce soit.


Remplacer O. Obasanjo par un médiateur crédible et impartial

Obasanjo crache sur la mémoire des victimes fauchées par la soldatesque et la barbarie de Nkundabatware à Kisangani en 2000, à Bukavu en 2004 et tout récemment à Kiwanja en 2008 quand il dit :  " He made demands that I do not consider outrageous,… "No one has given me evidence" of war crimes committed by Nkunda or his militia"  , fin de citation.

L'impunité favorise la banalisation des crimes contre l'humanité en RDC surtout quand elle est cautionnée par un Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations unies.

Nous demandons à tous les hommes épris de paix et de justice de condamner avec force cette matière de banaliser les martyrs congolais comme si les Congolais n'étaient créés à l'image de Dieu.

Il est grand que toutes les forces progressistes se mettent ensemble pour proposer des solutions non partisanes de sortie de crise en RDC afin d'épargner nos populations des affres des guerres à répétition et par procuration. Comme on peut le constater, il est illusoire d'attendre une solution de l'ONU pour mettre fin au drame humanitaire qui sévit en RDC. On ne respecte qu'un peuple qui se met debout.

Tout ce je peux dire aux gens qui se battent pour cette cause juste, c'est de tenir bon en se référant à la sagesse d'Antoine de Saint-Exupéry qui disait :

« Voyez-vous dans la vie, il n'y a pas de solutions. Il y a des forces en marche : il faut les créer, et les solutions les suivent . » [ Antoine de Saint-Exupéry ] - Vol de nuit.

La lutte continue car un adage africain nous dit que la nuit dure longtemps mais le jour finit par venir.

Guy Muhindo
gmuhindo@hotmail.com


HRW, Le diable Anglo-Saxon est au centre du pays

Ce message est addressé a mes frères et soeurs congolais. Je viens de lire la publication de  du rapport de HRW sur les violations de droit de l'homme. Je n'ai pas hésité à sauter sur cette occasion pour dire aux congolais que les traites qui tentent de déstabiliser notre nation depuis plus 10  ans ont decide de mener le combat de déstabilisation du Congo sous une autre forme. Cette forme peut etre très dangereux parce que l'ennemi ( Anglo-Saxon) agit maintenant au centre du pays et peut faire circuler leur idéologie quand il veut et ou il veut. -Nous avons tous que les Anglo-Saxons font la complicité avec les Tustis pour déstabiliser le Congo. - Nous savons que les minerais congolais attirent beaucoup des pays occidentaux. - Nous avons tous que les occidentaux ne sont pas du tout content avec le president congolais " Joseph Kabila pour avoir signer les contrats avec la Chine. -- Nous savons aussi que la guerre au Congo fait rage depuis 2006 et nous savons que les Anglo-Saxons voulaient qu'une partie du Congo soit annexe au Rwanda afin d'agrandir un peu le futur membre du commowealth et retrecir un pays Francophone. - Nous savons aussi que la guerre qu'on a imposé aux congolais pour sa déstabilisation a été un echec pour les ennemis du Congo. Alors si nous sommes d'accord avec ce que je viens de mentioner ci-haut, il est facile de tirer les conlucsions sur les vraies de ce rapport du HRW ( Human right Watch). HRW a trouve que les congolais ete tellement reunis et seule la guerre n'allait pas etre suffisant pour concretiser leur pensée divisioniste Si on est d'accord avec ce que je viens de mentioner ci-haut, il est donc facile de comprendre les vraies raisons de ce rapport. Le Congo est victime d'une guerre injuste depuis 1996 et le HRW ne denonce pas haut et fort les vrais responsables de cette Guerre. Ou était-il pour dénoncer haut et fort les crimes commis par les hommes de Kunda à Kiwanja. Des crimes dont les preuves ont fait le tour du monde. HRW a trouvé que la meilleure facon de morceler le Congo était d'imposer le tribalisme aux congolais parce qu'il a trouvé les congolais sont des vrais nationalistes. En disant que les resortisants de l'équateur, cela pousserai les equatoriens à detester les gens du Kivu et les Bakongo vont detester aussi détester les gens de l'est parce que les adeptes de Bundu Dia Kongo sont arretés et torurés selon le rapport. En creant le tribalisme, les congolais se preocuperaient moins de l'est et cela laisserai le champ a Paul Kagame. Qu'est ce que le HRW attend pour denoncer les crimes horribles qu' a commis Kagame et ses Lieutenant au Congo. Si la persiste au Congo, c'est parce que les vrais responsables de cette guerre reste impunis et ils on l'assurance des occidentaux qu'ils resteraient ainsi pour toujours. A ce siècle, l'impunité internationale à des crimes de guerre est un vocabulaire qui s'utilise seulement au Congo. Pour mettre un clos sur ce sujet, j'aimerai seulement demander aux congolais de se mettre ensemble pour denoncer les pays,  les gens qui sont responsables de cette injuste. Le Congo n'a pas d'amis.

Claude Lubaki
lubaki@yahoo.com


Les troupes Tutsi font semblant de se retirer unilatérallement sur plusieurs fronts

Le Rwanda est dirigé par un sanguinaire malade. Comme c'est du connu depuis des années, Kinshasa porte la plus grande responsabilité dans ce qui se passe chez nous, ceci depuis Mobutu jusqu'aujourd'hui... Imaginez! L'or, le coltan, la cassiterite... qui quittent la RDCongo en direction du Rwanda comme première étape d'un long voyage partent par avion. Dans nos forêts et savannes, il est né des pistes de brousse qui servent au pillage de nos richesses. On voit même des avions se poser à l'aéroport de Kindu et repartir de là jusqu'au Rwanda. Sans inquiétude! Si l'on installait dans ces forêts, des patriotes formés aux AA (anti-aériens) avec des outils capables de discipliner ces criminels, les changements définitifs ne viendraient certes pas de là, mais il y aurait une attitude nouvelle face à cette situation... Si les gens qui ont, dans leurs mains, le sang de plus de cinq million de leurs compatriotes pouvaient seulement manquer du sommeil à cause de la peur des manifestations monstres contre eux, pourquoi pas des attentats à leur vie, ils y penseraient deux fois avant d'agir. Mais en RDCongo, tout le monde attend tout le monde; sauf dans le pillage des biens communs.

Mastaki
buinja@yahoo.com


La Fédération des Congolais de l´Etranger, FCE en sigle, qui regroupe les Congolais et les originaires du Congo vivant à l´étranger sur tous les continents de notre planète, est très préoccupée par les massacres des civils congolais survenus à Kiwanja, dans le Nord Kivu, massacres perpétrés par les groupes armés sur le terrain.

La FCE dénonce et condamne avec la dernière énergie la tuerie à grande échelle et toutes formes d´exactions commises à l´endroit de la population congolaise. Elle s´inquiète également que la Mission d´Observation des Nations Unies au Congo qui est pourtant censée protéger cette population, l´ait abandonnée à son triste sort.

La FCE en appelle à tous les groupes armés présents sur le terrain de respecter la convention de Genève conclue le 12 août 1949, relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre.

La Fédération des Congolais de l´Etranger interpelle et demande à l´ONU et la Cour Pénale Internationale d´enquêter le plus rapidement possible sur ces massacres et d´émettre des mandats d´arrêt contre leurs auteurs.

Nous espérons que l´ONU et la CPI ne manqueront pas d´entreprendre l´enquête et de poursuivre devant le tribunal toute personne impliquée dans ces massacres pour ne pas être complice de l´impunité des crimes de guerre et des crimes contre l´humanité.

Si l´ONU et la CPI n´entreprennent rien dans ce sens, ceci reviendrait à encourager l´impunité, les auteurs de ces massacres se sentiraient à l´abris de toute condamnation et la crédibilité de l´ONU et de la Cour Pénale Internationale serait très entamée.

Fait a Nairobi, le 24 Novembre 2008.

Fédération des Congolais de l´Etranger.


Voici comment la communauté internationale se moque de nous. L'émissaire que nous avons cru venir pour chercher des voies et moyens de mettre fin à la guerre de l'Est,s'est mis plutot à danser  avec notre agresseur pour feter la prise de la ville de Goma telle qu'il était souhaité dans leur plan. Soyons donc vigilant et reveillons -nous contre cette complicité in- ternationale. Comprenne qui peut !!!

JD nkazi



Marche de soutien pour la République Démocratique du Congo


Unissons-Nous contre la guerre d'occupation de la République Démocratique du Congo et l'extermination de la population du Kivu par les rebelles et leurs alliés rwandais pour :
- Condamner le plus grand génocide depuis la Seconde Guerre mondiale (plus de 5 millions de victimes) ;
- Agir contre les viols de femmes ;
- Demander à la communauté internationale d'éviter la catastrophe humanitaire au Congo ;
- Dénoncer l'exploitation des richesses congolaises, dont le Coltan, par des prédateurs.

Marche de soutien contre l'impunité et l'indifférence
Samedi, 29 novembre 2008 à 13 h 00
du métro Château Rouge (ligne 4) à la place de la République.

---
Sites : http://paixenrdc.jimdo.com/ ou http://www.facebook.com/event.php?eid=45197635986&ref=nf
E-mail : paixenRDC@gmail.com
kokobanacek@club-internet.fr


12 films atrocement inhumains décrivant la barbarie de la guerre sans nom en RDC !

Le viol est devenu pratique courante dans l'est de la République démocratique du Congo. La population locale est la proie de groupes armés, qui la harcèlent dans une impunité quasi totale.

Ces films décrivent des scènes terribles, témoignages de victimes à l'appui, de femmes violées et torturées. Des femmes sans âge, jeunes et moins jeunes, mais qui ont en commun d'avoir subi des violences sexuelles inouïes. Ce sont des Congolaises vivant dans la province située à l'est de la RDC et livrée à une guerre civile : le Sud-Kivu, non loin de la frontière poreuse et violée aussi avec le Rwanda. Les films ? " Viol, une arme de guerre au Congo "…

Cliquez ici sur le lien pour visualiser les vidéos

http://diasporacongolaisedefrance.com/VIDEOS%20SUR%20LE%20VIOL%20EN%20RDC.html


Voici la liste des victimes du massacre de Kiwanja.

1. BWAMUNGU MANU (HUTU) , Q. MABUNGO
2 KATSUVA (NANDE ) , Q. BUUMBA
3 KAKAGANGA SERUNDO (Hutu),Q. MABUNGO II AV. ISHASHA CEL. RUGABO
4 SENZIZE (Hutu), Q. Mabungo
5 NDUNGUTSE (Hutu) Q. NYONGERA
6 KAMBALE KASUMBA(Nande) , Q. MABUNGO II
7 MUMBERE BUUSA BOSKO (Nande) Q. Mabungo
8 KASEREKA ROGER (Nande), Q. Mabungo
9 MUHINDO ELIZE( Nande) , Q. Mabungo
10 KASEREKA CRISON (Nande) , Q. Mabungo
11 NDAMUHANGA MUBERUKA(Hutu) , Q. Mabungo
12 MASIKA ELIZA MARIA (Nande), Q. Mabungo
13 NDABISHOBOKA (Hutu), Q. Mabungo, Déplacé de KATWIGURU
14 NYAMENGERE FRANCOISE(Hutu) , Q. NYONGERA
15 LAMBERE BAZIRAKE ( ?), Q. Nyongera
16 INNOCENT BITAKA ( ?), Q. Nyongera
17 PALUKU KAMATE (Nande) , Voisin de Eglise Kimbangu
18 MUHINDO KALIVUHA ERIC (Nande) plus 22 corps non loin de l´Eglise KIMBAGU
19 SUMBE (Nande) - PEAGE ROUTE MABUNGO
20 SABIN (Nande) - Idem
21 JANVIER (Nande) - Idem
22 MANIROGUHA MUTUNGUYE (Hutu) , KAMULIMAKOLO
23 SENGIYUMWA MIZERERO (Hutu) , Kamulimakolo
24 SEMAHANE(Hutu) brulé dans sa maison
25 KAKURU ( Nande), Kamulimakolo
26 NZUMBA MAYALA ( ?), KAMULIMA
27 MUTOKA ( ?) , Même famille KAMULIMA
28 TEMBEYA ( Nande) Idem
29 JACKSON( Nande), Idem
30 DESIRE ( Nande), Idem
31 CHIZA (?), Idem
32 LANGO LOHAKA ( ?), Idem
33 RAPHAEL DUNIA (Nande) , Idem
34 BEBE (Nande), Q. KAMULIMA
35 A coté du camp militaire 5 morts des civies, même famille, non identifiés
36 HARERI MANO MAHANO (Hutu), Q MABUNGO
37 BYAMUNGU (Hutu), Fils de KATANA à MABUNGO
38 BIRINGIRO (Hutu) Famille MABUNGO II
40 NDUNGUTSE (Hutu) , Q Mabungo
41 BIENVENU (Hutu) 1 ½ de parties d´un corps d´enfants, Q. Mabungo
42 IMANI (Hutu), Rescapé de Katwiguru
43 NYANGANYI (Hutu), Q. MABUNGO II
44 1 mort non identifié à Rwabera -
45 6 morts dont Papa NEEMA et 5 inconnus (fosse commune) -Q. MABUNGO II/
46 6 morts Av. NYONGERA au bord de la route ISHASHA Roger seul identifié -
47 JORO (Nande), une Fille de NYONGERA
48 BIRINGIRO (Hutu),Q. MABUNGO II AV. ISHASHA
49 BOSCO MUHUBA (Hutu), Q. MABUNGO II AV. RUGABO CHEZ PAPA MUHINDO KAMASUHA
50 KAMBALE KASUMBA (Nande), Q. Mabungo
51 KASEREKA ROGER (Nande), Q. Mabungo
52 MUHINDO ELIZE (Nande), Q. Mabungo
53 KASEREKA CHRISO (Nande), Q. Mabungo
54 NTAMUHANGA(Hutu) , Q. MABUNGO II AV. RUGABO
55 NTIBASHOBAKO (Hutu), Q. NYONGERA rescapé de KATWIGURU
56 2 morts inconnus ( ?) Q.NYONGERA au bord de la route
57 KAKULE FRANCOIS ( Nande), Q. BATURANDE AV. SEMULIKI
58 Fils de BANGAMWABO ( Hutu), rescapé de BUSANZA
59 MUHINDO ( Nande), MABUNGO II, Eglise Neo-Apostolique
60 MBALE (Nande), Q. MABUNGO I
61 ROGER MOTARD (Nande), PETIT MARCHE MABUNGO
62 MBAFU( Nande), Hotel GREFAMU
63 Petit frère de MOISE (Nande), Q. BUHUNDA
64 KASEREKA FIMI(Nande), Q. BUHUNDA AV. BATANGI
65 KAPALATA(Nande) , Petit frère de MANDEFU ( interco)
66 DAMI (?), Q. BUHUNGA
67 FRANCOIS (?), Q. BUTURANDE
68 ELIZA ( ?) Q. MABUNGO II AV. RUGABO
69 NSENGI YUNWA (Hutu), Q. BUHUNDA Près de l´institut KIWANJA Cité
70 KASEMA (Nande), Q. Buhunda
71 KASIWA MUNDEKE (Nande), Q. Buhunda),
72 KASEREKA Justin (Nande), Q. Buhunda
73 PALUKU HALIKI (Nande), ELEVE A L´INSTITUT WANDA 4e HP
74 KAKULE MALEMO (Nande), Q. BUTURANDI
75 6 morts tués à KAHUNGA au champ (Noms inconnus) -
76 Champ de maman KOLETA 3 morts civils inconnus -
77 3 morts enfants ( fosse commune), KAMULIMA MERGO


DR Congo rebels recruited from Rwanda army

Exclusive: Rwanda is allowing its territory to be used as a recruiting ground for the rebel movement behind the DR Congo's latest bloodshed, according to first-hand accounts.

http://link. brightcove. com/services/ link/bcpid148865 5367/bctid190988 2249 http://www.brightco ve.com/channel. jsp?channel= 1139053637   

By David Blair in Goma
Last Updated: 4:43PM GMT 20 Nov 2008

Evidence gathered by The Daily Telegraph contradicts Rwanda 's official denial of any role in the war in the eastern regions of the Democratic Republic of Congo, where 250,000 people have endured months of suffering since they were forced to flee their homes.

Instead, fighters recruited from inside Rwanda 's army have joined General Laurent Nkunda's rebels in Congo .

Rwanda is one of Britain's closest African allies, receiving £46 million of aid last year. President Paul Kagame appears to be treading a thin line between officially helping the rebels and turning a blind eye to their use of Rwandan territory.

A 27-year-old fighter in Gen Nkunda 's movement said that he served as a platoon commander in Rwanda 's army until last month.

" There are many former Rwandan soldiers with the CNDP [ Gen Nkunda's rebels ]. When I was still in the Rwandan army, I was in touch with them. They wanted me to join the CNDP," he said. "I decided to join them because fighting for the CNDP is like fighting for Rwanda ."

Gen Nkunda 's stated goal is to eliminate the militias who murdered at least 800,000 people in the Rwandan genocide of 1994. These armed groups have found refuge in eastern Congo and Rwanda has a vital interest in neutralising them. Hence Rwanda and Gen Nkunda share common aims.

The rebel, who asked to remain anonymous, said that Gen Nkunda needed more fighters when he launched his offensive in August. Rwandan officers who were in touch with the rebels quietly conveyed the need for recruits.

Along with seven other Rwandan soldiers, the fighter crossed the Rwinyoni border post shortly before Gen Nkunda advanced towards Goma, eastern Congo 's main city, last month.

"We met our friends from the CNDP on the Congo side. They gave us new uniforms," said the rebel.

The fighter described himself as a "deserter" from Rwanda 's army and an "ex-Rwandan soldier", saying that he destroyed his military identity card. But he added that Rwandan officers are aware of the flow of former soldiers over the frontier.

Some are deserters, others have been officially demobilised.

But Rwanda's highly centralised government has full control over its borders. The authorities could almost certainly stop this movement of recruits for Congo's rebels. Instead, it has become a long-standing tradition.

Another 28-year-old rebel said that he was demobilised from Rwanda's army in 2006. He crossed the border into Congo and joined Gen Nkunda six months later.

" I am a soldier, not a politician," he said. "I am fighting to protect our community here in Congo ."

Gen Nkunda has proclaimed himself the protector of the Tutsis in eastern Congo. The presence of genocidal militias who tried to eradicate Rwanda's Tutsis 14 years ago amounts to a constant threat.

These gunmen, who once called themselves the Interahamwe, or "those who kill together", are the prime cause of eastern Congo's chaos. For as long as they remain at large, Gen Nkunda's rebellion will continue - with tacit Rwandan support.

But great wealth is also at stake. Wealthy Rwandans, including members of the government, have farming and mining interests in eastern Congo.

They need Gen Nkunda to protect these assets. Meanwhile, the rebels must finance their campaign. Gen Nkunda's movement is believed to hold bank accounts in Rwanda 's capital, Kigali .

Despite this, Gen Nkunda is not a puppet of Rwanda's government. He possesses an independent agenda and copes with deep splits inside his movement.

But the neighbouring country serves as a crucial recruiting and financial centre.

Muenge Loundu

© Congo Vision


JOSEPH KABILA DOIT ETRE DESTITUÉ

Marie-Louise Atundu, co-fondatrice de l'association "Bamama Totelema". Photo C.I.C

Le 8 septembre 2006, à la veille du second tour de l'élection présidentielle, nous membres du Comité pour la Défense et le Salut de la RDC—CDS-RDC, avions adressé un message au peuple congolais dans lequel nous évoquions dix raisons pour lesquelles Joseph Kanambe Hyppolite Kabila ne devrait absolument pas être maintenu à la tête du Congo. Nous avions notamment dit que Hyppolite-Kabila était RWANDAIS, que Mzee n'était que son papa adoptif car Kanambe Hyppolyte est bien de père et de mère rwandais. Ce qui suffisait pour invalider sa candidature à la magistrature suprême au Congo-Kinshasa.

Aujourd'hui, les faits nous donnent raison, qui montrent clairement que Kanambe est en train de faire de son mieux pour faciliter l'annexion de l'est congolais au petit Rwanda.

Comment peut-on expliquer autrement le comportement étrange, l'inaction, du "chef de l'État élu" alors que le pays se désintègre, que des populations sont livrées massivement à elles mêmes, subissant vols, viols, tortures, massacres, à longueur des journées?

Même le très pro-Kabila hebdomadaire Jeune Afrique avoue dans sa livraison du 22 novembre que « l'armée congolaise est infiltrée par des responsables de l'ancienne branche militaire du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) d'Azarias Ruberwa qui jouent un double jeu. Ils organisent la progression de l'ennemi, donnent ensuite l'ordre de décrocher en abandonnant le matériel sur le terrain. La preuve de cette haute trahison s'est l'omniprésence du « général » RCD Amisi, alias Tango Fort, en qualité de chef d'État Major des forces terrestres des FARDC. Il n'est donc pas étonnant que ce monsieur continue de jouir de la confiance de Kanambe Hyppolite et est maintenu à son poste depuis plusieurs années malgré les échecs cuisants que subit l'armée nationale à l'est.

Pendant ce temps, Le Potentiel kinois du 21 novembre s'inquiète du silence du gouvernement face à la «  balkanisation déjà en marche » du pays. Le journal dit notamment que d u côté du gouvernement l'on ne sent pas l'impulsion nécessaire qui puisse attester qu'il travaille réellement à empêcher la partition du pays. Mais, le gouvernement, c'est qui ? N'est-ce pas Kabila Kanambe, le Rwandais envoyé chez nous pour précisément accomplir cette mission qu'il est en passe de réussir avec brio ?

Pour parachever sa tache sacrée, Kanambe se dit qu'il a besoin de beaucoup de temps. Car Nkunda Batware n'a pas encore fini d'installer sa République des Grands Lacs. Dans cette perspective, ayant peur de recevoir une « balle perdue en provenance de Brazzaville », Kanambe a choisi de s'éloigner du Palais de la Nation et d'aller s'installer à Lingwala, au Palais du Peuple. Il fallait pour cela que le Président de l'Assemblée Nationale soit chassé de son bureau. Et comme le sieur Kamerhe fait bien partie de la conspiration anti-congolaise en cours, il ne pouvait que exécuter avec joie l'ordre de son compère. Ce faisant, il fragilise davantage l'institution suprême, garante de la démocratie, que doit être le Parlement.

Pour les raisons évoquées ci-dessus, il est absolument impératif que Joseph Kanambe Hyppolite Kabila soit destitué au plus vite. Faute de quoi, demain le monde sera sans le Congo de nos ancêtres tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Nous demandons donc à tous nos compatriotes, de l'intérieur comme de la diaspora, de prendre leur responsabilité en s'organisant de la meilleure manière possible pour exiger le départ immédiat du dangereux imposteur qui travaille à la destruction de notre pays.

Dans ce contexte, nous lançons un vibrant hommage à notre compatriote Marie-Louise Atundu et à ses collègues de l'association  "Bamama Totelema" qui sont allées « remercier M. De Gucht parce qu'il est le seul homme politique belge qui dit la vérité sur la situation réelle au Congo ».

Comme Mama Marie-Louise Atundu et son association, il est temps que nous tous, congolais, nous levions comme un seul homme pour sauver notre nation en danger.

Message du Comité pour la Défense et le Salut de la RDC—CDS-RDC
« MAKILA NA BISO PO NA MABELE YA MBOKA »

Fait à Kinshasa Makala, le 22 novembre 2008
RDC

kmukamba@yahoo. fr

 

Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.