Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

RD CONGO, UN ETAT PRIMITIF AU CUR DE L'AFRIQUE.

La RD Congo, c'est l'ancien Zaïre de Mobutu, c'est aussi l'ancien Congo Belge. Un vaste pays au cur de l'Afrique, d'une superficie de 2.345.000 km 2, soit 4 fois la France, peuplé d'environ 60.000.000 d'habitants.

Cet immense pays est considéré, à juste titre d'ailleurs, comme l'un des plus grands scandales géologiques et écologiques du monde. Tous s'y trouvent presque en quantité et en qualité : des minerais et métaux rares ; des pierres et matières précieuses ; des espèces uniques animales et végétales ; des magnifiques et majestueux cours d'eau ; des sols d'une fertilité incomparable ; des climats et écosystèmes riches et très variés.

Cette République était promue à un très bel avenir et, selon des nombreux spécialistes, toute l'Afrique aurait du en bénéficier. A son indépendance le 30 juin 1960, son PIB était de loin supérieur, à titre indicatif, à celui de l'Espagne ou de la Corée du Sud. Mais depuis les années 80, c'est la descente inconsciente aux enfers. Le pays étant classé par les Nations Unies, l'un des plus pauvres au monde, de justesse devant la Somalie. Loin derrière les pays comme le Tchad, le Burundi ou l'Ethiopie !

La RD Congo est stratégiquement bien placée, entourée par 9 pays. A défaut d'être inventive et intelligente pour imaginer une Société plus évolutive et dynamique, elle aurait pu, tout au moins, tricher chez ses 9 voisins : le Congo Brazza, l'Angola, la Zambie, La Tanzanie, le Burundi, le Rwanda, l'Ouganda, le Soudan et la République Centre Africaine.

Au moment où je couche ces lignes, n'importe quel de ces 9 pays qui l'entourent, peut envahir militairement la RD Congo. Les pays tels que l'Angola, le Rwanda, l'Ouganda et le Soudan peuvent le faire en moins de 2 mois !

Voilà la RD Congo en plein 21 ème Siècle, un Etat incapable d'assurer la protection de ses frontières et de ses ressources naturelles. Ses populations pourront toujours se débrouiller. Il y a l'immigration et la fuite !

Alors, comment en est-on arrivé là ? La RD Congo est tout simplement un Etat primitif, presque le dernier dans ce monde. En sports, il y a longtemps que ses Léopards ne sont que des minables tigres en papier, bornes et édentés par-dessus tout ; en musique, la seule industrie nationale qui essai de marcher, aucun souci de modernisation ni d'évolution, à la manière des musiciens tels que Angeli Kidjo, Salif Keita ou Yousou N'dour , des improvisations et surtout des bassesses d'un autre âge ; en politique, de l'amateurisme à visage humain, remplie d'une forte dose de tribalisme et de villageoisisme ( permettez le terme svp !) ; en études, on touche le fond, avec des diplômes et titres universitaires qui s'achètent comme des petits pains.

Il n'est pas rare, dans ces conditions, de trouver des gens nuls et sans aucune qualification et expérience dans des bureaux climatisés à passer le temps à appeler avec leurs 4 téléphones portables derniers cris ; il y aura toujours des gens pour traiter les dossiers d'une manière scientifique à leur place, ceux-là qui ont réellement usé leurs pantalons et jupes sur les bancs des études !

Si vous avez encore un moindre doute sur l'état primitif de la RD Congo, tenez :

•  La RD Congo est un Etat où toutes les bonnes initiatives du Chef de l'Etat sont vite transformées en slogans dérisoires par ceux-là qui sont sensés lui apporter un plus. La seule volonté du Chef qu'ils n'ont pas pu transformer en simple slogan fut celle de conduire le peuple congolais vers des élections libres, transparentes et démocratiques ; les autres idées fortes, telles que : les portes des prisons seront grandement ouvertes pour les pillards ; fini la récréation ; 5 chantiers pour changer le Congo, sont devenus banales dans les esprits des populations par leur usage dérisoire que les courtisans du Rais en font ;

•  La RD Congo est cet Etat qui fait la promotion des détourneurs des deniers publics. Pour espérer avoir des honneurs et de l'avancement en RD Congo, il faut être capable de détourner que quiconque. S'il y a sanctions, ca sera pour les journalistes, les syndicalistes ou autres défenseurs des droits de l'Homme. Pour les mafieux, les pilleurs des richesses nationales et les seigneurs des guerres et sanguinaires, pas des sanctions. Impunité totale assurée et amnistie générale garantie !

•  Un Etat qui navigue à vue par cupidité des courtisans et autres castes de mafieux qui prennent le pays en otage. Ici les structures passent avec les hommes ; excepté le Président et quelques rares patriotes congolais, je ne vois pas le congolais capable de me dire, aujourd'hui, ce que sera la RD Congo en l'an 2020 ;

•  Un Etat où des marcheurs professionnels et autres manges miettes organisent des manifestations bruyantes afin de célébrer la promotion d'un frère ou d'une sur pour ses succès en détournements des fonds publics. Quelques uns seront récompensés en retour au moment de la constitution du cabinet ;

•  Un Etat, enfin, qui a vu sa population massacrée en espace de 10 ans par des hordes d'armées étrangères envahissantes, plus de 5.000.000 des morts, sans aucune prise de conscience nationale pour crier à la face des Grands de ce monde, des Grands bien complices : « Assez ! Plus jamais ca chez nous ! » A titre de rappel, le génocide juif de la seconde guerre mondiale fut de 6.000.000 des morts et le génocide rwandais de 800.000 morts. Je n'ai pas envie de dire seulement !

Si la RD Congo n'était pas un Etat primitif, c'est à dire un état grossier, fruste et rudimentaire ; un Etat qui reste à l'écart de la civilisation moderne et industrielle, si la RD Congo était un Etat responsable, le Président français Nicolas Sarkozy n'allait pas faire sa proposition saugrenue et aux relents colonialistes de laisser une partie de notre territoire (Nord et Sud Kivu) au Rwanda pour l'exploitation commune des ressources naturelles et pour son espace vital ! Comme si le Rwanda n'avait pas lui aussi hérité de son territoire ! Le Président Sarkozy ouvre une boîte de pandore. Il viole délibérément les Constitutions de la France et de la RD Congo. Et tout ca, pour faire des yeux doux à Paul Kagamé, le Président rwandais, qui avait eu le courage de rompre ses relations diplomatiques avec la France.

Si primitive soit la RD Congo, elle doit refuser au Président français de fouler son sol sacré. Nicolas Sarkozy doit présenter des excuses à la nation toute entière pour sa proposition insultante pour le pays.

Nous verrons très prochainement si la RD Congo est une Nation.

KABANGU M.M.
Cadre de la Diaspora
Email : kabangu08@hotmail.com
csdteck@gmail.com

8/3/2009

© Congo Vision


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.