Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

LE CONGO APRES LES ELECTIONS DE 2011

PREDICTION DE FUNGULA FUMU NGONDJI

Il y a plus de 40 ans, au moment ou je m'apretais a dire aurevoir a Ngondi-Fioti, le village ou je suis ne pour descendre a Kinshasa, mon pere me fit asseoir devant lui et me tint ce discours: Tu es le dernier fils de ta mere (il avait eu des enfants avec 9 femmes differentes); et l'avant-dernier de tous mes enfants, eparpilles a travers le Congo. J'aurais souhaite que tu restes aupres de moi, afin de me porter a ma derniere demeure. Mais je ne peut pas t'empecher de realiser ton destin. Je sait que tu parcoureras des longues distances et decouvriras des choses que je ne pourrait t'apprendre. Mais il y a une chose

que tu ne decouvriras nulle part ailleurs. Il s'agit de la terre sur laquelle sont poses tes deux pieds . Cette terre est a toi. Quelque soit la distance que tu parcoureras, ton dernier voyage te ramenera ici et tu te reposeras aupres de moi. Mon pere a moi, ton grand-pere m'avait fait cette promesse. Tu la feras aussi a tous tes enfants.

J'ai evoque les propos de mon pere pour souligner trois points qui sont en quelque sorte les premisses de la prediction que j'aurai a vous proposer dans ce papier.

Le premier point est que la terre, l'eau, et la foret qui nous nourrissent ont un pouvoir en eux-memes qu'aucun de nous ne peut soupconner.

Le deuxieme est que, le peuple, les masses populaires que certains intellectuels qualifient parfois d'ignorantes, ne sont pas si ignorantes qu'on le croit.

Le troisieme point est que l'homme qui n'a pas appris a reconnaitre la lumiere dans l'obscurite de la foret, ne connait pas la difference entre le soleil et la lune. C'est un proverbe Bambala qui veut dire que celui qui n'a pas encore atteint l'age de la sagesse ou de la maturite spirituelle n'est pas capable de conduire un peuple.

Allons maintenant dans les details de chacune de ses premisses. Tout au long de nombreux voyages que j'ai eu a effectuer au cours de ma vie professionnelle de journaliste a travers les provinces et un grand nombre de districts et territoires de notre pays, j'ai observe que le Congolais a un attachement mystique avec la terre de ses ancetres. Dans certaines de nos regions, comme chez moi au Bandundu, on celebre des ceremonies speciales avant de commencer un champ pour la culture de manioc; ou de se plonger dans une riviere pour un bain. Dans ces ceremonies on invoque les ancetres, on leur offre du vin et des noix de Kolas pour leur remercier de nous avoir legue cette precieuse terre, la foret et tant de rivieres qui nous procurent tout ce dont nous avons besoin.

Parce que les droits de propriete d'une personne ou d'un peuple sont sacres, il est admis egalement chez nous que toute usurpation de ces droits est un sacrilege, condamne par le ciel et par les lois humaines.

Quiconque vit sur la terre d'autrui et prive le proprietaire de ses droits est, au Congo, deja condamne meme s'il n'a pas ete juge et sa vie est, chaquejour emposonnee par la consommation de la nourriture et de l'eau provenant de la terre usurpee.

Qu'ils le realisent ou pas. Qu'ils l'acceptent ou pas. Qu'ils soint en bonne sante ou malades. Tous ces etrangers qui se sont appropries la terre Congolaise doivent prendre conscience de ce fait. On ne se moque pas du pouvoir des ancetres comme on ne peut se moquer du pouvoir de Dieu. Je peut seulement leur rappeller le cas des Belges et des Blancs de l'Afrique du Sud. Malgre toute leurs armes sophistiquees et meme apres avoir domine les Noirs pendant 300 ans, ils ont ete vaincus par les Noirs. Les Belges ont ete surpris par la colere des Congolais, qu'ils appellaient "macaques", lors de l'insurrection du 4 janvier 1959, laquelle a precipite l'independance le 30 juin 1960.

LE PEUPLE CONGOLAIS N'EST PAS IGNORANT

Contrairement a ce que certains intellectuels et particulierement les politiciens Congolais croient, le peuple Congolais, dans son ensemble n'est pas du tout ignorant.

En realite, ce sont plutot les politiciens qui sont les veritables ignorants, surtout ceux qui sont au pouvoir.

Je ne peut pas en effet ignorer qu'il y a, en dehors de ces hommes au pouvoir, des anciens politiciens d'une valeur remarquable meme si, a certaines periodes de leur vie, ils ont assume des fonctions au sein des regimes dictatoriaux. Je parle particulierement des hommes comme Andre Boboliko, ancien premier ministre de Mobutu; Yvon Kimpiobi, ancien president de l'Assemblee Nationale; Etienne Tshisekedi, president de l'UDPS, ancien ministre de plusieurs gouvernements Mobutu; mon ami Daniel Monguya, ancien gouverneur sous Mobutu; et quelques autres qui sont encore en vie au pays ou en exil.

A Kinshasa, les hommes qui sont au pouvoir sont connus par le peuple comme etant " Bamuyibi " (voleurs), " Batu Pamba " (impotents), " Bazoba " (ignorants). C'est le peuple, les masses populaires qui ont determine ce que valent ceux qui les dirigent. Comment un peuple "ignorant" peut-il disqualifier ainsi toute une generation des dirigeants du pays? La reponse est simple.

Le peuple Congolais, dans son ensemble, juge les hommes politiques sur base de leurs qualites morales et spirituelles plutot que sur leur competence professionnelle. Il y a bien quelques bons gestionnaires meme parmi les hommes aujourd'hui a Kinshasa. Kengo wa Dondo est des ceux-la. Mais le fait qu'aucun politicien Congolais dans l'histoire de notre pays n'a jamais demissionne de son poste en signe de protestation contre la politique ou les actions du gouvernement malgre tous les scandales commis par tous ceux qui se sont succedes a la tete de notre pays depuis l'independance, demontre au peuple que le pays est reellement dirige par " Batu pamba ".

LA SAGESSE DETERMINE LA VALEUR

Il y en a nombreux parmi les hommes au pouvoir qui s'imaginent qu'ils n'ont rien a craindre des populations congolaises et surtout de celles de Kinshasa. Les Belges, nos anciens maitres coloniaux, avec leur toute puissante Force Publique avaient la meme attitude jusqu'au 4 janvier 1959.

L'insurrection populaire qui eclata ce jour-la n'avait jamais ete preparee. Si elle l'avait ete, je n'aurais surement pas ete parmi les insurges. Mon grand frere et moi auraient choisi une autre voie pour regagner la maison apres le match Vita-Dragons. Comme personne, Kasavubu ou Lumumba ne pouvait predire, j'etais moi aussi au milieu de la foule quand la colere des Kinois s'enflama d'une facon inattendue. Et personne ne peut, de meme, predire ce qui peut arriver demain, a Kinshasa.

Les politiciens Congolais ne savent pas que tous les Geants de ce monde se sont distingues non pas par leurs diplomes ou leurs possessions materielles, mais plutot par le niveau de leur sagesse.

Mobutu a fait 32 ans au pouvoir, mais son nom restera dans l'oubli. Pourquoi? Manque de sagesse. Lumumba n'a ete premier ministre que pendant 3 mois! Son nom est sur les levres de tous les Congolais et Congolaises et celles des revolutionnaires et progressites du monde entier.

KABILA: 9 ANS AU POUVOIR

Joseph Kabila Kabange est venu au pouvoir en 2001. Quatre mouvements rebelles, l'AFDL, le MLC, le RCD-Goma et RCD-Kisangani etaient, en ce moment-la, en guerre, reclamant chacun le droit de controle de notre pays. Chacun de ces mouvements avait derriere lui un parain. Le Ruanda pour l'AFDL et le RCD-Goma; l'Ouganda pour le MLC et le RCD-Kisangani. Avec l'aide de plusieurs pays amis, particulierement l'Afrique du Sud et l'Union Europeenne, Kabila reussit a mettre provisoirement fin a la guerre. Apres avoir organise les elections de 2006, la plus grande tache de son gouvernement etait de consolider la paix et susciter un elan pour la reconstruction economique et sociale du Congo.

La Consolidation de la paix exigeait la mise sur pied d'une armee unifiee, bien formee, bien equipee et encadree par des officiers competents. L'ONU etait et demeure disposee a l'assister dans ce domaine. La relance economique imposait un programme gouvernemental bien detaille et des hommes de haute qualite pour son execution.

Les hommes et femmes qui ont pu marquer l'histore du monde se sont toujours reveles pendant les periodes de crise. Ceux dont les noms resteront dans l'histoire seront toujours ceux qui se sont imposes dans leurs pays apres les tragedies de la guerre, des catastrophes naturelles, des conflicts ethniques, de marasme economique et social. Tel en etait-il de Churchill en Grande Bretagne; de Charles de Gaulle en France; de Mao Tse Toung en Chine; de Lenine en Russie; de Ghandie en Inde; de Kwame N'Krumah au Ghana; de Nelson Mandela en Afrique du Sud; de Martin Luther King et Malcolm X aux USA; de Fidel Castro au Cuba et de Patrice Lumumba au Congo, etc.

Certains de ces hommes et femmes ont reussi a transformer leurs pays sur tous les plans. D'autres ont seulement donne l'elan, impose les principes, les idees qui ont inspire tout le pays a suivre la voie tracee par leurs caracteristiques leaders.

Lorsqu'on examine la vie de ces grands hommes et femmes, on ne peut manquer de reconnaitre qu'ils ont presque tous quelque chose en commun: un sens eleve de l'amour pour leur pays et leur peuple. L'amour, il faut le noter, ne se revele que la ou il y a la sagesse. Les sages en effet, sont generalement des personnes qui ont foi en la qualite de tout etre humain d'aspirer au bonheur pour lui-meme et pour la communaute. Reconnaissant cela, le sage, par ses actions ou ses idees se deploie, non pas a s'accaparer de tout le pouvoir, mais plutot, a donner a tout individu la possibilite d'exceller. C'est cela qui distingue la grandeur d'un leader.

En voulant controler tout et tout le monde comme Mobutu l'a fait, il s'est trouve entoure des individus mediocres qui n'avaient que de la vapeur dans leur tete a la place d'un cerveau. Kabila Kabange s'inspire du modele de Mobutu. Connaissant deja ce modele, est-il difficile de predire quel en sera le resultat?

LE CONGO DE KABILA

Il y a un grand nombre de Congolais qui souhaitent de se debarasser du regime de Kabila by any means necessary ( par n'importe quel moyen necessaire), comme disait le leader Noir Malcolm X aux USA. Et le plus tot serait le mieux disent ces Congolais.

Je ne suis pas de ceux-la. Pourquoi? Parce que se debarrasser de Kabila par un coup d'etat ou par un assassinat demande que celui ou ceux qui doivent faire le travail disposent de l'appui d'un pouvoir exterieur, capable de leur procurer la couverture necessaire car il est difficile d'executer un coup d'etat ou l'assassinat d'un chef d'etat, aussi mecreant soit-il, sans une base arriere ou l'on doit se refugier en cas d'echec. De plus, il faut disposer des moyens adequats et des fonds importants pour soupoudrer ceux dont on aura besoin. Meme Mobutu avait beneficie de la generosite des Americains et Belges avant de tenter son coup contre Lumumba.

L'experience dans tous les pays Africains a demontre d'autre part que tout coup d'etat suscite plus de problemes qu'il n'en resout. Et chaquefois qu'il y a assassinat d'un chef d'etat, il faut s'attendre que plusieurs autres personnes seront assassinees et ce n'est pas toujours parmi les moindres. Ceux qui assassinent n'aiment pas des temoins de leurs actions. Ils sont donc obliges de s'entretuer et finissent ainsi par creer une plus grande anarchie et l'insecurite totale pour tout le monde.

Une autre raison pourquoi je ne souhaite pas un coup d'etat ou l'assassinat de Kabila est que le processus democratique amorce, aussi imparfait qu'il paraisse, doit etre poursuivi, consolide et perpetue pour que notre peuple recouvre ses droits sacres. Le regime dictatorial actuel doit etre defait par le processus democratique.

Le peuple Congolais doit demontrer sa force a Kabila. Il n'y a pas que des corrompus et des poltrons au sein de l'elite intellectuelle Congolaise. S'il en etait ainsi, nous serions toujours une colonie Belge jusqu'aujourd'hui. Si nous avons pu demystifier la Belgique, nous sommes capables de demystifier egalement Kabila.

Mais il faut pour cela des hommes capables, qui n'ont pas peur de confronter Kabila " face-to face" ; et il faut un plan d'action et des moyens materiels importants.

J'avais dit dans mon papier sur Joseph Kabila=Joseph Mobutu que, comme ce dernier, Kabila n'a pas l'intention de quitter le pouvoir meme apres avoir demontre son inabilite a saisir les rudiments de l'exercice du pouvoir democratique. Il se croit capable de perpetuer le modele de la dictature Mobutiste.

Ceux qui cherchent a sauvegarder le processus electoral inaugure en 2006 doivent donner au peuple Congolais la demonstration qu'ils sont plus forts intellectuellement, moralement et spirituellement; qu'ils sont mieux organises et plus honnetes que le "Gang Kabila".

Ceux des Candidats a la presidence de la Republique du Congo qui se sont deja fait connaitre et qui parlent, en ce moment de leur popularite au sein des populations Congolaises ne savent, malheureusement pas de quoi ils parlent. La victoire d'un candidat dans un processus democratique ne depend pas necessairement de popularite. Cela depend de la force des idees, des methodes d'action, des moyens financiers, de l'organisation, de la qualite des collaborateurs et des alliances avec les differentes forces en presence.

Sans connaitre tous ceux qui se sont deja annonces come candidats a la presidence, je doit avouer qu'a part Etienne Tshisekedi - dont la candidature est en question -

aucun des pretendants sur la scene politique Congolaise actuelle n'offre l'image de la force qu'il faut pour confronter Kabila.

Le candidat capable d'aneantir le complot de Kabila de voler l'election de 2011 comme il le fit avec celle de 2006 devrait etre en ce moment present au Congo avec toute son equipe, occupe a mettre en place a travers tout le pays les structures et les cadres de son organisation avec un slogan puissant: "NOUS SOMMES ICI POUR GAGNER EN 2011 AVEC TOUT LE PEUPLE CONGOLAIS."Sa photo et son programme d'action devraient etre dans la poche de tout Congolais et Congolaise.

Ce candidat ou ses representants devraient etre partout ou notre peuple souffre pour le reconforter et le preparer a comprendre ce qu'il faut pour la naissance d'un nouveau Congo.

Ce candidat ou ses representants devraient etre partout en train de negocier avec toutes les forces democratiques, pas seulement avec les partis politiques d'opposition qui ne representent qu'eux memes. Les forces democratiques, ce sont les organisations des masses, les representants traditionnels, les organisations religieuses et les syndicats qui vivent tous les jours avec le peuple parmi lesquels doivent etre selectionnes les membres des bureaux de vote, verificateurs et mobilisateurs du peuple.

Ce candidat ou ses representants devraient etre bien connus par tout Congolais au pays et a l'etranger et leur image ne devrait laisser le moindre doute quant a leur capacite d'amour, de force morale et spirituelle autant que de leur honnetete.

Tant que le vide persiste, Kabila peut etre assure que le Congolais capable de le detroner n'est pas encore ne et il peut continuer a maintenir notre pays dans le chaos apres le viol electoral en 2011. Telle est ma prediction.

Fumu Ngondji

27 juillet 2009

Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.