Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

La bande à Mpuila sème aussi des dégâts en Europe

Un compatriote porte parole du PPRD-UK vient d'etre victime d'actes de vandalisme de la part des membres des partis dits d'opposition à cause de son appartenance au PPRD. En effet, sa voiture a été tout simplement brûlée par des activistes intimidateurs sans décence mais se disant démocrates. S'il faut élever le débat, en prémisse nous dirons que dans un pays qui aspire à la démocratie, chaque citoyen jouit du droit légitime d'avoir des ambitions politiques et d'appartenir à un mouvement politique de son choix.

Il est paradoxal que ceux-là même qui prônent la libération du Congo puissent obliger des citoyens libres à militer pour leurs idées et que toute personne qui ne serait pas de leur obédience est purement et simplement un proľ rwandais et doit subir leurs intimidations, leur brutalité et la destruction matérielle de ses biens. Ces exercices moyenâgeux n'ont pas de place dans ce monde civilisé du vingt et unième siècle.

Outre que la signature de ces actes soit identique à celle des auteurs d'un précédent forfait à l'endroit du Président Placide Mbatika dont la Jeep 4x4 a subi le même sort. Un autre membre a vu quatre pneus de sa voitures vandalisees avec un couteau, les inombrables telephones anonymes et menaces verbales portent à croire que les partis dits d'opposition en europe n'ont pas bien digéré l'échec des actions qu'ils avaient planifié au lendemain du 30 juin 2006. Attribuant leur echec au travail abatu par le bureau de reperesentation du PPRD grande Bretagne consistant a informer la communaute de la diaspora a reflechir avant de se faire manupuler par des marches aux agenda caches. C'est ainsi que la majorite de la communitee s'est tout simplement abstenu de détruire le peu qui reste de son patrimoine meurtri, C'est malheureux que des compatriotes déplacent le débat sur le terrain de la vie privée. Mais aussi, la vérité est que certains compatriotes font de la fraude intellectuelle qui consiste à mentir au citoyen ordinaire afin que ce dernier perde son temps. Ce sont ces genres de tricheries intellectuelles qui ont poussé nos compatriotes à piller et détruire les infrastructures au Congo alors que tel parti d'opposition avait vainement promis de reconstruire dès qu'il serait au pouvoir. Depuis ces destructions, quel leader d'opposition a entrepris de reconstruire ne fût ce que ses propres locaux ?

Qui ne sait pas que ces voitures brûlées n'ont pas été acquises grâce à l'argent du PPRD qui n'est d'ailleurs pas une institution financière. Un élu parlementaire anglais qui pensait que l'acte serait commis par des voyous tiers, s'est indigné de l'acte et en a profité pour nous faire la leçon en affirmant que : « en politique, le combat est intellectuel et que l'usage des muscles soit réservé de grâce à générer des revenus pour nos familles ». Voilà comment un acte que l'on croit patriotique peut ôter notre dignité et le sens de l'élévation aux yeux des observateurs. De toute facon le numero un du PPRD Grande Bretagne se felicite du nombre combien si important des de messages de sympatie qu'il recoit de part l'europe pour supporter et persever. Le S.G du parti, Mr Vital Kamerhe a personellement telephoner pour encourager les millitants a perserver dans la ligne du parti a savoir la tolerance et la dicipline.

Le PPRD peut au moins se taper la poitrine d'avoir inciter le MLC et le RCD à signer des accords de paix. C'est une action sociale. Pourquoi les autres se taperont-ils la poitrine d'avoir brûler la voiture d'un quelconque membre d'un autre mouvement politique ? Cela est certes une action sociale mais plutôt négative.

Militant, UK
intelsys


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.