Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Pasteur Vanda nous donne son impression

Très chers frères et sœurs du Congolais, au sujet de ce que vous m'avez demandé sur la place du vote dans la vie d'un chrétien, permettez-moi de vous rappelez que les serviteurs de Dieu ne son pas là pour vous indiquer qui faut-il voter. Tout bon serviteur de Dieu est obligé de vous indiquer ce que la Bible vous demande. Le vote est un acte qui touche le physique et le spirituel. Voter c'est donner la direction de sa vie à une personne ou simplement dire que ce que je m'accorde avec cet homme. L'homme est constamment placé sur deux informations qui lui demandent de dire sa position.

C'est la parole de Dieu et la parole des hommes. C'est dans notre choix que définissons notre appartenance à Dieu ou aux hommes. Dans le choix l'homme peu vendre son âme ou la sauver. Sio tu choisi selon Dieu, Dieu te protégera de tous les engagements et les actes que l'homme qui sera au pouvoir va poser.
  Il est donc important de connaître la volonté de Dieu à pas de son pays et à chacune de décisions que tu dois prendre, pour bénéficier de sa protection et de ses grâces. Il est aussi important de comprendre que les hommes aussi font comme des dieux : Ils assurent une protection, un profit et des grâces, lorsque vous les suivez.
Mais Dieu dit : Maudit soit l'homme qui se confie dans l'homme et qui prend la chaire pour appuis. Les hommes disent aussi maudit soit l'homme qui suit Dieu, car il ne va pas profiter de nos gras. L'homme donc a un choix. L'homme ne doit pas abandonner un vote de son pays, il doit apposer son sceau, pour ou contre. Mais lorsqu'on vous oblige de faire ce que vous ne voulez pas, vous pouvez abandonner le vote et Dieu vous bénira. Si vous ne partez pas voter, votre voie dépendra de celle qui va remporter. C'est ne pas votre vote qui va changer la décision finale. Mais dans cette décision, il y a deux camps ceux qui ont accepté et ceux qui ont refusé. Qui voter ? Qui voter c'est la question que tout le monde se pose du moins ceux qui croient au à la parole de Dieu et qui veulent bonheur de leur pays et peuple. Comme je viens de le souligner plus haut, il me sera impossible de vous dire qui voter pour le salut de votre pays, parce que moi-même je suis appelé à suivre la parole et à l'enseigner dans toute sa vérité. Mais demandons à Dieu à travers sa parole : Dieu qui je dois placer à tête de mon pays ? Dieu répond dans Deutéronome 17 :15 et dit : tu établiras sur toi un roi que choisira l'Éternel, ton Dieu; tu établiras sur toi un roi du milieu de tes frères , tu ne pourras pas te donner un étranger qui ne soit pas ton frère . Faut-il mépriser l'étranger ? il répond dans  Jérémie 7:6 : Si vous n'opprimez pas l'immigrant, l'orphelin et la veuve, Si vous ne répandez pas en ce lieu le sang innocent, Et si vous ne vous ralliez pas à d'autres dieux, Pour votre malheur, A la question que cette sœur à posé s'il ont peut choir un enfant illégitime , voici ce que la Bible dit ; Osée 5:7- 14 Ils ont trahi l'Éternel, Car ils ont engendré des enfants illégitimes , Maintenant un mois (suffira) pour les dévorer avec leurs biens. Sonnez du cor à Guibea, De la trompette à Rama! Poussez des clameurs à Beth-Aven! Derrière toi, Benjamin! Éphraïm sera désolé au jour du châtiment. J'annonce aux tribus d'Israël une chose certaine: Les chefs de Juda sont Comme ceux qui déplacent les bornes; Je répandrai sur eux Mon courroux comme un torrent. Éphraïm est subjugué, Écrasé par le jugement, Car il a voulu suivre (sa) loi. Et moi je serai comme une teigne pour Éphraïm, Comme une pourriture pour la maison de Juda. Éphraïm voit sa maladie, Et Juda sa plaie; Éphraïm se rend en Assyrie Et envoie des messagers au roi Yareb, Mais ce roi ne pourra ne vous guérir, Ni porter remède à votre plaie, Car je serai moi-même comme un lion pour Éphraïm, Comme un lionceau pour la maison de Juda; Moi, moi, je déchirai, puis je m'en irai, J'emporterai, et nul ne délivrera (ma proie). Le choix d'un étranger s'associe souvent avec l'illégitimité parentale de d'un enfant soit c'est l'homme lui-même qui nous l'impose ou que nous nous même nous attribuons une parenté dans notre communauté afin de légitimer son appartenance. . Qui va sauver le Congo ? Est –ce la Banque Mondiale , le FMI, une personne, un pays où une autre puissance terrestre ?: Avec les nouvelles études et acceptation par le grands Rabbin Sépharades, les Congolais son reconnus comme étant les Juifs de la maison de Joseph, donc les primités. Voici ce que Dieu dit de la maison de Joseph : C'est l'œuvre du Dieu de ton père, qui t'aidera; C'est l'œuvre du Tout-Puissant, qui te bénira. Des bénédictions des cieux en haut, Des bénédictions des eaux en bas, Des bénédictions des mamelles et du sein maternel. Les bénédictions de ton père s'élèvent Au-dessus des bénédictions de mes pères Jusqu'à la cime des collines éternelles: Qu'elles soient sur la tête de Joseph, Sur le sommet de la tête du prince de ses frères! Genèse 49:25-26 Quelle est la conséquence de placer un étranger à sa tête ? Les étrangers à la tête de certains peuples dans le monde on les a vu. Mais pour Israël, Dieu ne le veut pas. Il y a plusieurs exemples qui montre comment les IsraÉlites avaient vend leur âme. je ne prendrais que deux. Le plus proche c'est Hérode et plus loin Ramsès : Hérode : voici une brève histoire de ce monsieur telle que tiré du dictionnaire biblique. :

Hérode ( S., F., J., T.). Nom de plusieurs souverains de la Palestine et des régions voisines, ou d'une partie de celles-ci. Le N.T. mentionne 3 Hérode et un Hérode Agrippa. - 1. Hérode le Grand. 2e fils de l'Iduméen Antipas (appelé aussi Antipater) et de Cypros, princesse de la même race (Ant. 14.1.3; 7.3). Hérode n'était donc réellement juif ni par son père ni par sa mère, bien que les Iduméens que Jean Hyrcan avait vaincus en 125 av. J.-C. et auxquels il avait imposé la circoncision et le judaïsme, fussent devenus nominalement des Juifs. - Antipater avait reçu de César, en 47 av. J.-C., le titre de procurateur de Judée (Ant. 14.8.3, 5). Il conféra à Phasaël son fils aîné, le gouvernement de Jérusalem et de ses environs, et attribua la Galilée à Hérode, qui avait alors 25 ans (Ant. 14.9.2). Après l'assassinat d'Antipater (43 av. J.-C.), Marc-Antoine donna aux 2 frères le titre de tétrarques, avec la responsabilité de la politique juive (Ant. 14.13.1). Ils furent mis en mauvaise posture par Antigone, dernier roi de la famille des Maccabées, et par les Parthes, Phasaël tomba aux mains de ces derniers et se suicida avant qu'ils ne le tuent (Ant. 14.13.10). Antoine poussa alors les Romains à prendre le parti d'Hérode. Jérusalem fut prise et Hérode devint roi de Judée en 37 av. J.-C. - Hérode, dit le Grand, eut 10 épouses, qui, avec leurs divers enfants, furent mêlées à des intrigues souvent féroces pour s'assurer au moins une partie du pouvoir.

La misère avec Hérode.

Hérode le Grand fut converti et circoncis par le Rabbin et les Romains l'utilisèrent pour de venir gouverneur de la Judée puis son fin devint roi. Il fut accepté et voté par les Juifs, pour devenir leur souverain . IL insttitua trois lois au profit des Romains : -1- Un citoyen Romais peut donner gratuitement une gifle à la joue gauche du Juif. -2- S'il une charge à transporter, il la mettra sur la tête d'un Juif et celui-ci marchera un kilomètre et s'arrêtera j'jusqu'a ce qu'il mettra la charge sur son autre frère Juif et chacun fera son un kilomètre. -3- Le Romain a foir pendant l'hiver, il prendra le manteau du Juif. Lorsque mon seigneur Jésus est venu, les Juifs lui posèrent la question sur les troins maux qui étaient dans le pays. Il répondit : - Pour le kilomètre faites en deux - Pour la gifle donner aussi la joue droite - Pour le Manteau, donner aussi la tunique. Il fut trait de mouvantier et le peuple s'attacha à Barrabas qui disait le contraire. Mais que voulait dir Jésus : Dieu n'intervient pas pour abolir ce que vous-même et vos pères ont accepté. C'est ne pas une persécution mais il volonté libre de suivre les hommes. Pourquoi a-t-il demandait de faire plus? Parce qui lui-même qui est la parole avait dit : Heureux vous lorsque vous serez persécuté. Car votre Dieu vous délivrera. Jésus était aussi en colère contre les Romains ce pour cette raison qu'il demanda aux Juifs d'en faire plus. Ce qui était autorisé c'était un Kilomèter et pas s'il ose accepter le deuxième, ça devient une persécution et Dieu en ce moment est obligé d'agir. C'est-à-dire Jésus leur demandait de pousser leurs ennemis à la persécution, pour que Dieu intervienne. Mais à vote suicidaire qu'ils ont fait Dieu n'est pas dedans. Il l'on choisi et doivent supporter le résultat. Ramsès Ramsès aussi comme Hérode n'était ni hébreux, ni Égyptien mais un Assyrien.

Mais Israélites l'on placé à la tête de l'Égypte. « Car ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: D'abord mon peuple descendit en Égypte pour y séjourner. Puis l' Assyrien l'opprima pour rien » (Esaïe 52:4). " Comme le temps approchait où (devait s'accomplir) la promesse que Dieu avait faite à Abraham, le peuple en Egypte s'accrut et se multiplia, Jusqu'à l'avènement sur l'Egypte d'un autre roi qui n'avait pas connu Joseph. Ce roi, avec une habileté perfide (la ruse) envers notre race, maltraita nos pères, au point de leur exposer leurs enfants, pour qu'ils les exterminent. A cette époque, naquit Moïse, qui était beau devant Dieu". Actes des Apôtres 7 :17-20 L'étranger pour se maintenir peut souiller le pays et voici ce qui peut arriver . « Le pays en a été souillé; je punirai son iniquité, et le pays vomira ses habitants ". Lévitique 18:25 " Il a englouti des richesses, il les vomira; Dieu les chassera de son ventre ». Job 20:15 « Prenez garde que le pays ne vous vomisse, si vous le souillez, comme il aura vomi les nations qui y étaient avant vous ». Lévitique 18:28 Le pays avait vomis les Juifs sous Hérode et ils sont restés deux milles ans en sans territoire L'Égypte avait vomi les Israélites et ils ont passé quatre siècles Jusqu'à ce que David et Siamem, Pharaon Nubien aient délivré le pays par une guerre sanglante que le Égyptologues appellent : la guerre des impies Donc voici ce que Dieu pouvait vous dire au sujet de ce que vous m'avez demandé.

Nous en tant que serviteurs de Dieu nous nous libérons de notre responsabilité que chacun de vous après sa lecture, donne à cinq personnes.

Priez Dieu avant d'aller voter .

Dieu n'est Xenophobe, il respect les frontières

Pasteur Vanda
parrain14@yahoo.fr


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.