Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

MISE AU POINT DES MILITAIRES CONGOLAIS

Les militaires congolais regroupés au sein de l'UPMC 1 , informent l'opinion qu'un groupuscule de 3 officiers et 2 généraux ont été débauchés clandestinement à Bruxelles moyennant quelques billets de banque et séjournent depuis le 15 juillet 2006 à Kinshasa où ils ont fait une déclaration unilatérale tendant à engager l'ensemble des militaires ex-Faz.

Les militaires ex-Faz à l'unisson déplorent que ce petit noyau d'officiers non représentatifs se soit laissé embarquer dans une affaire hors de sa compétence et nécessitant au minimum une concertation préalable avec les collègues. Il s'agit en fait d'une véritable manœuvre de division et affaiblissement des militaires congolais orchestrée par le pouvoir de Kinshasa qui a dépêché un émissaire auprès de certains généraux en Europe.

La motivation et la logique d'une telle démarche ; son opportunité à la veille des élections ; la période (où en RDC des militaires congolais font l'objet de consignation et de casernement) ; l'audace d'un tel coup de force en cavalier seul de la part d'une poignée d'officiers se sachant non mandatés par la plateforme la plus représentative des militaires ; le choix prémédité du moment (fin de régime - gouvernement intérimaire - campagne électorale - élections imminentes - tensions sociales…) ; le choix douteux des personnes débauchées (officiers au service d'un agenda) ; leur voyage incognito ; leur apparition et médiatisation à la télévision de l'Etat etc... constituent autant d'éléments justifiant spéculations et méfiance.

Aussi, eu égard à l'opacité entourant ce passage en force et compte-tenu des déclarations faites par ce petit groupe et l'indignation légitime qui en est découlée, les officiers, sous officiers et soldats ex-Faz à l'étranger et au pays NE se sentent PAS engagés par une telle initiative d'une poignée d'officiers au service d'une cause occulte non patriotique. Ils tiennent à se démarquer d'une mascarade aux relents électoralistes. Par ailleurs, Ils refusent toute banalisation, tout traitement autiste, à la légère, dans la précipitation ou dans la confusion, des questions cruciales des militaires ex-FAZ spoliés injustement puis continuellement confinés dans l'exclusion et le chômage immérité ou contraints à l'exil depuis mai 1997.

Que vise cet intérêt soudain de l'autorité à vouloir résoudre dans la précipitation, ce dossier qu'elle a gelé, occulté ou ignoré sciemment pendant près de 10 ans?

Les militaires congolais disposent des structures et d'une plate-forme ad hoc, l'UPMC capable d'assumer des responsabilités ou de gérer leurs intérêts. Aussi, leur cause, leur situation ou les questions les concernant (arrêt de leur exclusion, de l'exil, réintégration sans condition etc.) ne peuvent se traiter qu'avec des mandataires attitrés dans un cadre concerté avec cette plate-forme loin de toute manipulation. Toute démarche contraire dont la leur qui du reste n'a PAS reçu notre assentiment ou mandat, reste du domaine privé des personnes qui s'y sont investies et donc n'engagent point les autres frères d'armes.

Par la même occasion, les militaires ex-Faz dénoncent et condamnent le comportement inhumain, mercantile et antipatriotique de certains généraux qui, sur fond de mensonge ou pour récupérer leurs biens autrefois saisis par l'AFDL prétendent les gérer. Pour rappel, ces généraux avaient abandonné sans état d'âme, leurs troupes, leur pays et le peuple face aux envahisseurs en 1997. Même aujourd'hui, ils ne se préoccupent nullement de leur sort mais se sont imposés en interlocuteurs et passage obligé.

Les militaires congolais dénoncent fermement ces abus soutenus depuis toujours par le gouvernement congolais alors que ces fonds publics pouvaient servir au financement et à l'amélioration des conditions sociales des militaires, de leurs familles, des veufs-veuves-orphelins-handicapés et autres mutilés de guerre tant au pays qu'à l'étranger.

Les militaires congolais dont les ex-Faz réaffirment leur disponibilité pour le pays, leur neutralité politique constructive ainsi que leur soutien aux populations congolaises dans leur aspiration pour une RDC de progrès et d'excellence dans un climat serein, honnête et stable.

  1. UPMC : Union des Patriotes Militaires Congolais

Fait à Bruxelles, le 25 juillet 06

Pour les militaires congolais, leurs délégués,

Officiers supérieurs:

- Dr Lusadusu N

- Pr Mbela T

- Dondo A

- Ngbangbo N

- Ngoy Loponde

- Ekoto J P

Officiers :

- Ir Tita H L

- Kabuya P

- M'Landu Ekare

- Ngolu O

- Lisongo J

- Dr Baitopale D

Sous-Officiers de 1 Cl:

- Zaga Zengele F

- Adingabo G

- Bagaza T

Massamba

 


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.