Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

DISCOURS DE JOSEPH KABILA
A L' ONU: LAMENTABLE !

20 Septembre 2006 ___ Les auditeurs peuvent se faire eux-memes leur propre opinion sur le discours de Joseph Kabila aux Nations Unies.  Nous le mettons ici a votre disposition et vous pouvez ecouter l'integralite de ce discours en cliquant sur le lien ci-dessous pour le telecharger. 

Le contenu et la forme dudit discours etaient d'une telle mediocrite que l'on se demande si ce ne sont pas les taupes du MLC au PPRD qui ont "conseille" ce navet de discours. Ceci afin de realiser un sabotage maximum de Joseph Kabila dans l'opinion nationale et internationale. Si c'est le cas, alors le MLC a marque un gros point. Les degats sont irreparables. Toute la nation congolaise a honte d'un discours "presidentiel" sans substance et qui ne cadrait pas du tout avec l'objet meme de la reunion des dignitaires internationaux reunis a New York. Kabiula etait hors sujet, incoherent, banal et pesant.

Joseph Kabila a lasse toute l'assemblee en recitant sans etat d'ame, sans  conviction et sans aucune emotion dans la voix; s'exprimant sur un ton monotone, lent et ennuyeux. Joseph Kabila s'est probablement cru en campagne electorale a Bukavu, Beni ou Uvira. Au mieux, a-t-il reve d'etre devant le nouveau parlement congolais a Kinshasa. Je me suis finalement resolu a croire les ragots des jeunes kinois qui supputent sur le fait que Joseph Kabila passe le plus clair de son temps a jouer au Nintendo et ne comprend rien a ce qu'on lui fait lire

 Mama Presidente Kabila a aussi decu les congolaises en s'afflubant dans un accoutrement a l'occidental alors qu'elle se devait de projeter l'image de la fiere et respectable Mama Congolaise. Mama Presidente Kabila a curieusement prefere une jupe sans cachet en lieu et place des precieux pagnes africains.

On dira que c'est un reflexe de jeunesse. Une epouse d'homme d'Etat n'a pas droit a l'erreur et elle doit toujours faire impression. Elle a ete tres mal conseillee par les agents du protocole et relations publiques. Le service du protocole de Joseph Kabila n'est-il donc compose que de katangais cupides, arrivistes et ignorants ? 

Qui ne se souvient pas de Mama Marie-Antoinette  a la sortie de l'Elysee en compagnie du Grand Leopard et du General de Gaulle. Mama Antoinette, en plein froid d' hiver, avait courageusement et  judicieusement opte pour le pagne qui etait visible sous son lourd manteau europeen. Superbe devant les marches de l'Elysee, sa vue faisait fremir de joie et de fierete toutes les femmes du Congo. Elle aussi etait jeune mais elle connaissait le poids de ses responsabilites en tant que face visible de la "femme congolaise". En 1969, Mama Marie-Antoinette etait jeune et elle avait aussi  moins de 35 ans !!!

Les congolais majeurs se souviendront du brillant, coherent, profond  et majestueux discours de Mobutu Sese Seko a l' ONU et ils pourront aisement comparer avec celui que Kudura Kasongo, Okitundu et Theophile Mbemba ont "pondu" pour la recitation du "Petit Jo" de Fizi ou Hewa Bora. Le Congo vivait sous une horrible dictature mais il etait respecte, il se trouvait alors dans les annees 70 au sommet de sa  courbe politique et diplomatique au niveau mondial. Le Congo est tombe trop bas aujourd'hui.  

Apres avoir ecoute le discours de Joseph Kabila et emis un avis defvorable, un diplomate a New York a vite fait de se corriger en disant, sourire en coin, "on voit bien que ce petit  n'est pas congolais". Il avait surement a l'esprit le souvenir du passage de Mobutu dans cette ville ou il electrisa l'audience  avec ses desormais celebres formules: "Qui assiste qui?", "Entre un frere et un ami, le choix est clair". Et, en fin stratege de la communication,  Mobutu choisit le bon moment pour creer l'onde de choc a travers la planete entiere en brisant subitement ses relations privilegiees avec  Israel au profit du monde arabe. Le geste etait certes opportuniste mais il faut a Sese Seko reconnaitre son aptitude a deceler le bon timing, a choisir l'angle adequat et a bien peser les mots. Sa prestation etait si bien orchestree que meme la presence du petit Nkongolo, le bambin presidentiel qui deviendra la terreur "Saddam" des anees 90, avait mise a contribution pour une mediatisation chaleureuse. Mobutu etait vu et peint comme le heros nationaliste, le valeureux tiers-modiste, le doux pere et le vaillant chef d'une grande et fiere nation s'affirmant au devant de la scene planetaire. Que dira-t-on de Joseph Kabila ? 

Beau souvenir laisse par l' impitoyable tyran Mobutu a New York mais  maigre consolation pour les congolais dont la dignite a ete une fois encore bafouee par l'effroyable  prestation de leur actuel "Chef de l'Etat" a l'ONU. La prestation  de Joseph Kabila n'a ete que tres  faiblement, et seulement a la fin pendant 8 secondes, applaudie par des diplomates ahuris mais courtois et circonspects. Pas d'ovation.

Les congolais des USA etaient nombreux devant le siege des Nations Unies pour huer celui qu'ils appellent  "l'imposteur" et  protester contre  la presence de Joseph Kabila dont la nationalite reste encore douteuse.  Ils souhaitaient que le Congo soit represente par un vrai "Mwana Mboka" congolais, un veritable fils du pays de Patrice Lumumba.   Le patriotisme a encore, Dieu merci, un sens au Congo.  

J'essaie generalement de rester neutre mais la mediocre representation de la RDC a l'ONU ne peut laisser personne indifferent.  Vos commentaires, pour ou contre cette negative evaluation du discours "presidentiel", sont les bienvenus a congonetradio@Gmail.com

Lambert Ngoi   

Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.