Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Le vertige   de la page blanche ?

TSHITSHI y va ou y va pas ?


Il faut croire que le vertige da la page  vierge de la gestion du pays doit le tétaniser.

Et pourtant on l'avait vu dans le Collège des Commissaires Génaraux sous la dircetion de Mobutu

On l'avait vu placé à la tête de l'ENDA, à l'époque d'ADOULA

On l'avait vu Ministre de l'Intérieur dans le premier  Gouvernement de Mubutu en 1965, prenant des décisions musclées de révocation de tous les partis pôlitiques et de chambardement des bourgmestres des Communes de la capitale pour les remplacer par des Administrateurs venus des provinces d'au-delà  de l'Ex-Provinces de Léopoldvillle

On l'avait vu à la rédaction du Manifeste de la Nsele et à la création du MPR...etc

Tout cela pouvait faire penser  qu'en TSHISEKEDI, nous tenions peut-être  un grand premier Magistrat de la République pour avoir vécu certes les réussites que peut obtenir un homme d'Etat décidé à chambouler les choses comme Mobutu , mais surtout,à cause de Mobutu, justement, pour avoir  expérimenté de l'intérieur les limites de l'exercice solitaire du Pouvoir.

Pourquoi alors qu'il ne veut pas être notre Président de la République ?

Patrice Emery LUMUMBA n'avait exercé le pouvoir que pendant 2 mois et cinq jours. Et pourtant il est considéré comme s'il l'avait fait toute sa vie sur terre.

Est-ce  cela que caresse TSHITSHI ?

Malheureusement, TSHITSHI ne peut être tenu en RDC pour quelqu'un qui n 'aurait jamais  exercé le pouvoir.

Seulement voilà, il l'a toujours exercé sous la férule de MOBUTU.

Seul, aurait-il le vertige de la page blanche de l'exerece  du pouvoir ?

Albert KISUKIDI
Nambokiay7@aol.com


 

Le Congolais ne s'aime pas

Le Congolais ne s'aime pas. Celui qui s'aime ne peut accepter et voir son semblable être traité comme une bête.

Les transports des citoyens de Kinsasa, voire de toute la RDC ressemeblent à des transports du bétail. Les autorités dans leurs 4x4 ne le voient même pas.

Tout cela parce que le Congolais ne s'aime pas. Il  brime son corps, sa personne et sapersonnalité.

Qui ne s'aime pas ne peut aimer son semblable et il ne faut plus attendre que les autres qui ne nous semblent pas nous aiment.

Si un instant les dirigeants s'imaginaient  qu'ils sont semblables à tous les autres citoyens qu'ils administrent..... et pour peu que ces dirigeants s'aimment eux-mêmes, ils n'acceprteraient jamais que leurs semblables soient traités comme du bétail dans les transports en commun en RDC.

Il y a un vrai problème en nous avant qu'il le soit pour le pays.

Albert KISUKIDI
Nambokiay7@aol.com


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.