Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

De la contribution de la diplomatie et de la politique internationale congolaises au dévelopment de la 3ème République en RDCongo

Comme on ne peut plus s'en douter, l'heure est à l'application de la decision des grandes reformes tant attendues par le peuple Congolais; Les humanistes congolais, animés d'une determination responsable, soutenus par un peuple qui decide d' embrasser un futur de bonheur, au bout d'une longue nuit de transition qui s'annonce avec espoir apres le procesus des elections en cours, le Congo debout commence courageusement sa marche vers le developpement A ces jours, le peuple Congolais doit s'engager`a cultiver une conviction telle que rien ne peut s'opposer a la puissance de son intelligence et `a sa determination ,entant qu' un peuple qui decide absolument, au prix de l'amour patriotique de reparer par la suere et le travail tous les aspects de sa vie dans un Etat plus paisible et prospere , lequel dont l'attente est devenue plus qu'un desire, comme pour dire,qu' il faut le vivre.

Ce progres prendrait, sans doute, sa source premiere `a l'interieure du pays au sein de la masse populaire qui, disposée à accepter le decor du changement total et multiforme qui se dessine dans à l'horison de la troisième République, sans négliger les relations internationales avec d'autres Etats qui peuvent passer en une seconde source du soutien de son action vers le dévelopement. Ainsi, le congolais devrait se montrer consciencieux au devenir du beau Congo dans la pratique des valeurs democratiques, et de culture politique de participation active, afin de se confirmer en une Nation digne de son nom, et de sa grandeur parmi tant d'autres. La décision d'un peuple `a redonner sens nouveau a son existence ne peut connaitre que succes, et tout se passe par le mental tel que par une revolution des pensees, des idees, des visions, des actions, puisse naitre dans son environnement vital le beau, le vrai, et le reel inherents `a la vie humaine. A ce jour, le peuple Congolais est mur et experimente de son passé politique, et doit cultiver une conviction telle que rien ne peut embruoiller ses pistes choisis ni se heurter contre son élan ni s'opposer a la puissance creatrice de son intelligence,et de sa determination en tant que peuple qui croit absolument, au prix de l'amour patriotique à reconstruire par la suère et le travail tous les aspects de sa vie au délà des quereelles unitiles.

La sortie souhaitee brillante du Congo de sa longue nuit de transition au prix des efforts sans relache du government de transition et de la volonte politique nationale, demontre `a suffisance cette réelle aspiration d'amener le Congo et les congolais vers l'espace mondial avec la qualite d'une grande Nation, dotee des hommes capables et intelligents, performents et soucieux de rupture avec les veilletés politiques du passé...

En effet, Les éfforts intrieurs du peuple Congolais constituent, en ce moment, une force motrice pour decoler vers sa destination privilegee qui est le development. Le peuple Congolais a saisi l'unitilté et l'obstacle que constituent les rébellions internes au development du pays. Par une reconnaissance profonde des douleurs et des souffrances subies, sur le chemin du redressement du beau Congo dans l'unite et la paix, le Congolais doit apprehender que le bonheur d'un peuple s'arrache dans une discipline de travail prive ou public. Avec le nouveau decor politique qui s'annonce, Il appartient, non seulement au peuple de choisir, mais aussi au centre du pouvoir de decisions dans l'Etat de rédefinir une option de valeur sur le choix des gouvernants internes et internationaux dans les differents services de l'Etat.

Ainsi, à l'emergence d'un Congo nouveau et au seuil de sa reconstruction, tous les domains par ses hommes performents devront contribuer activement au development de la Republique, `a l'occurrence la diplomatie et la politique internationale.

En effet, La diplomatie est la science de la constitution sociale et politique des États, et l'art d'en concilier les devoirs, les droits et les intérêts. Son but est de maintenir, d'affermir et de développer les relations pacifiques entre les États (Th. Funck-Brentano et Albert Sorel, Précis du droit des gens, Paris, Plon, 1900, p. 74)

La diplomatie, comme une realite dynamique des rapports entre les Etats, requiert, dans le chef de diplomate un bon nombre des qualites et de vertus relatives a cette noble fonction; dont la sereinite et le courage, contre toute agitation et intimidation de quelque source que ce soit, fondee sur une abstraction responsable des informations `a recevoir et traiter. La délicatesse et la prudence sont des qualités qui servent d'outils de travail pour un diplomate dans les négociations, les missions, et lors des études de dossiers diplomatiques, et des situations internationales dans l'odre de ses prerogatives. La culture et la philosophie de la vie internationale ne peuvent échapper à un diplomate. L'homme diplomate doit être celui qui sait persuader les autres par une fermeté d'idées et d'argument telle qu'`a l'écouter on n'a pas l'impression de perdre son temps. Il est aussi persuadé de la même facon et non par la pression ni par la force. Précisons que José Marti réunissait toutes les qualités d'un bon diplomate. Raffiné, cultivé, au courant de l'actualité, courageux et en même temps affable en toutes circonstances, que ce soit lors de rencontres diplomatiques ou de profondes conversations de café. Il va de même pour évoquer le souvenir de Jules Léger, diplomate Canadien, Le calme, l'amabilité, la capacité de dissiper les tensions sont les qualités le plus souvent mentionnées dans l'exercice de ses functions. Quant `a Gustav Streetman l'un des hommes les plus remarquables Allemands, les plus marquants de la République de Weimar.Nationaliste allemand machiavelique pour certains, apotre de la paix pour d'autres, il est considère, comme un des plus grands diplomates que l'Europe ait connu. A l'orgine partisan de la Grande Allemagne, il oeuvre peu à peu avec Aristide Briand pour un rapprochement avec la France et pour l'élaboration d'une union Européenne.. Mme Anne Leahy, ambassadeure du Canada pour la region des Grands Lacs (Afrique) avec pour un laboratoire de resolution de conflits dans la region >il y a lieu de citer les mérites des ambassadeurs congolais, l'ambassadeur Ngwey en Coree du Sud qui a ete plebicite diplomate de l'annee pour le vehicule de la culture congolaise en Asie. par la confederation internationale des clubs culturels dont le siege est `a Brazaville, et l'ambassadeur Ileka plébicite pour l'action remarquable et rayonnante de la culture congolaise et la paix aux Etats Unis d'Amerique, à New York.

Des sages lecons et des hautes instructions diplomatiques doivent etre tirées des experiences des grands diplomates contenues dans de “casus” des problemes nationaux et internationaux qui ont trouvé solution par voie diplomatique. Il y lieu de rappeller les éfforts diplomatiques du gouvernement de Kinshasa avant la signature de l'accord global et exclusif relatif a la transition, et ceux des pays amis pour une solution pacifique `a ce probleme..

La République Démocratique du Congo, sort d'une longue Période de transition de 16 ans, (Avril 1990-2006), resultats des éfforts de forces vives de la Nation, et de la diplomatie de quelques pays amis,qui ont contribue à la signature de l'accord global et inclusif pour la periode de transition .Ces éfforts méritent d'être encouragés et compris dans ce sens ici que le Congolais a decidé de quitter le champs des querelles politiques pour un espace démocratique et paisible pour son developement.

Aussi, à ces jours les grandes puissances se coalisent pour batir de grand ensembles de securité et de prosperité protégées, certains crient meme à l'unification. Que serait le sort d'un Congo, d'un peuple qui se diviserait? Qui irait de transition en transitions? L'unité et l'intergrité territoriale reconquises et sur un chemin droit vers la legalite et la legitimite, il y a lieu de croire`a une organisation du pouvoir dans la Republique. Ainsi, le territoire congolais merite que la paix et la securité regnent dans toutes les dimesions de la vie pour une garantie de bonne gouvernance de la chose publique qui aident à l'amelioration du mode de vie des congolais.

Le Congo a besoin de l'unité et de la paix pour batir un Etat des valeurs nobles d'une République. La volonte politique, et l'amour de la patrie, doublee des' appuis des Etats paternaires permet de reussir un programme eventuel de coopération multisectorielle pour la reconstruction .Il n'en demeure pas moins vrai qu'en depit de ses difficultes, la République Démocratique du Congo entretient, des bons rapports des coopérations avec bon nombre des pays,et des organisations internationales dont il est member ou pas.En outre,la diplomatie et la politique étrangère des grands Etats postulent une nouvelle vision de travail ,telle que les bonheurs des uns se construisent a partir de bonheurs des autres.L'aide financière actuelle en Afrique par les Etats de G8 en est une illustration. L'operation de l'union europeenne en cours en Ituri dans l'Est de la Rdcongo en est un exemple. D'ailleurs, entre autres resultats obtenus au sommet du G8 du 8 juillet 2005, et parmi les points marquants le sommet de Gleneagles, citons la reaffirmation du paternariat avec l'Afrique `a l'appui du developpement de ce continent et l'accord sur le dedoublement de l'aide qui lui est destinée d'ici 2010.

Le Congo devra figurer parmis les béneficiaires privileges de cette aide financière s'il redéfinit une bonne politique, et un programme du gouvernement dans un élan de travail `a redonner sens nouveau, fondée sur une determination de reconstruire le pays.

Rappellons ici qu'aux termes des interventions des représentants des Etats au sommet mondial du developpement le 3 septembre 2002 en Afrique du Sud Jonnesbourg, Mr Zhu Rongji, Premier ministre du conseil des affaires d'Etat Chinois `a laisser entendrter qu' ill est imperativement necessaire pour tous les Etats du monde de conjuguer les efforts `a realiser le developpement durable,de batir dans un but d'un developpement partage un patenariat nouveau, marque par le respect mutuel, l'egalite et les avantages reciproques. La Republique populaire de Chine, avec la tournee de son Ministre des affaires etrangeres dernièrement en Afrique marque le debut d'actions du nouveau patenariat economique Chine-Afrique decide par le gouvernement Chinois.

.C'est dans cet ordre aussi qu'il y a lieu de comprendre l'intervention militaire de l'union europeenne”Atermis”en Republique Democratique du Congo si elle sera effective.

En effet, les Quinze ministres de l'union europèenne ont entériné au niveau ministériel l'accord politique intervenu au niveau de leurs ambassadeurs sur l'envoi d'une force commune de l'UE en RdCongo, première Opération de ce type hors du continent européen, a-t-on annoncé de source officielle. Conformément aux procédures communautaires, l'accord a été formellement approuvé à l'ouverture d'une réunion à Luxembourg des ministres européens de l'Intérieur et de la Justice. C'est « un défi sans précédent », a estimé la porte-parole du Haut représentant européen pour la politique extérieure, Javier Solana. La mission en RDCongo est baptisée « Artemis »

La diplomatie et les relations internationales doivent être à mesure d'amener le Congo, par sa coopération militaire au niveau de certaines realites internationales des puissances, et surtout dans sa proche region d'Afrique. Cela au respect de la discrétion qu'exgigent ces nobles services: L'armee et la diplomatie. Car le developpement d'un pays est au prix de la securite de son territoire, la lecon doit etre tiree de l'agression don't le Congo souffre, comme pour dire qu'un Etat securisé c'est tout une richesse, et une prosperite garanties et protégées.La coopération militaire doit profiter à toutes les unités de l'armée Nationale et la police. Une nouvelle administration militaire equipee et disciplinee au seuil de la reconstruction nationale est vivement souhaitée. Les contributions de l'armee et de la police nationales au dévelopement de la Republique sont de loin tres importantes tant pour la Nation que pour son peuple. L'Etat doit redonner la valeur et le gout à ces services dont les missions respectives constituent le pellier de la Nation.Une bonne diplomatie et une bonne cooperation militaire apportent un complement utile à la formation des soldats et des “policemen”et à l'obtention de nouveaux outils de travail qui aident, avec succes, à l'accomplissement de leur mission adequates dans l'Etat. Une nouvelle administration militaire est vivement souhaitee pour la troisième République..

La nature de la diplomatie pour la Rdcongo

Dans ces perspectives du devenir du grand Congo, la dipolomatie congolaise et les relations internationales congolaises valent la peine d'être multisectorieelles au seuil du development de la République, plutôt de sa reconstruction, d'autant plus que la République democratique du Congo necessite une reconstruction générale, et mieux dans tous les secteurs. La diplomatie et la politique étrangere Congolaises devront paraitre, en ce debut de la troisieme République, celles d'un joueur et d'un prudent politique, car devant la compétition politico-economique du monde actuel, sous la bannière de la révolution technologique, Quel tournant prennent les relations Internationales? La diplomatie et les relations internationales congolaises devront etre porteuses des fruits d'une nouvelle dimension de coopération avec les autres Etats. Que d'importantes inventions marquent la science dans sa complexite? Et cela ne peut echapper au peuple Congolais.L'eminente representation de L'Etat sur la scene Internationale doit saisir et comprendre vers ou tournent les relations internationales, sa nouvelle formulation de coopération et de travail. La redéfinition de la politique interne et internationale au programme du gouvernement devra porter un choix optimal sur des bons gouvernants et aussi sur de bons diplomates. La performance doit accompagner les acteurs politiques, tant sur la scene nationale qu'internationale à reussir le programme de la reconstruction,. Est-ce à dire que porter un nom illustre est l'une des clefs possibles pour s'ouvrir la porte de rendre service a son pays, où faut-il être du sang blue? Non. La diplomatie n'est plus, et évidement bien loin une affaire des familles. Sans doute, dans certains pays, mais une tradition encore tres peu pratiquee depuis la Republique, et plutôt ce n'est pas dû au "fait du Prince'?.Mais depuis bien longtemps déjà et en tous cas, ceux qui pensent avoir la vocation de la diplomatie doivent être nobles ou non, passer par la porte étroite de la science diplomatique et de la science politique, ou des relations internationales, et du moins des gens dotés d'une capacite de savoir –agir en politique ou avoir une bonne connaissance .

Il sied de dire que la science politique, la diplomatie et les relations internationals, le droit et autres sciences humaines ont fourni, fournissent,et fourniront encore une lignée des diplomates qui ont servi, servent et serviront leur pays avec bonheur, honneur et une parfaite fidélite. Ainsi, le Congo dans ses representations internationales devra tenir compte de qualites de personnes `a meme d'accomplir cette foction de l'Etat. Par sa coopération, sa bonne diplomatie et ses relations internationales, le Congo devra s'ouvrir de manière encore large, `a augmenter et`a diversifier la matiere de cooperation afin de répondre aux multiples besoins de L'Etat s'il le faut.

La diplomatie et les relations internationales devront conjuguer, sans relache, avec toute delicatesse et précautions les éfforts aux analyses qu'imposent les negociations et les situations, qu'elles ont dans leurs missions, tant pour les ambassades, les consulats, que pour les missions permanentes et aussi pour des missions spéciales de l'Etat sur la scene internationale. Cette représentation éminente de l'Etat, avec un tel niveau scientifique de la matière et de la connaissance inherentes `a la pratique de la diplomatie et des relations internationales, devant la defense des interets de la Republique, sans pour au tant affadir la qualité de la representativite de la communaute nationale, et de la cohésion congolaise, l'incarnation du peuple congolais sur le sol étranger, doit etre ambitieuse de transporter les fruits, les meilleurs, de cette noble fonction pour le bien etre de la Nation.

Les mutuelles visites officielles et privées des congolais dans de pays amis et vise versa, devront s'orienter dans ce sens ici que les fruits de la cooperation profitent reellement au peuple congolais. Certains accords bilateraux peuvent, dans la mesure du possible, s'executer sur le sol congolais. Ainsi la cooperation avec les paternaires et pays amis du Congo ne devra plus etre celle de transporter, `a un pourcentage plus eleve, des matieres et produits premiers congolais au profit des paternaires etrangers, mais plutot celle de produire les effets, les meilleurs, sur le territoire Congolais.Par exemple:les differents produits prémiers congolais que convoitent nos patenaires pour ramener chez eux,et en fabriques des produits semi-finis ou finis, leurs usines,leurs industries,leurs machines-lourdes de fabrication,ou de transformations, dans la mesure ou les etudes et analyses les permettront,devront s'installer au Congo dans des differentes provinces de la République de sorte à donner du travail au congolais, meme si leurs ventes s'effectueraient ailleurs.Le congolais devra plus paraître comme consomateur muet des produits qu'il importe qu'il fabriquerait lui-meme et poser ses propres marquent de fabrication qui lui permettra d'être producteur-contibuteur sur le marche national, Africain et mondial ,avec ses propres enseignes et sources de productions telles que<made in Congo >,<Made in Kinshasa>,<Made in Lubumbashi>,<Made in kivu> <Made in kisangani>,<Made in Bandundu>,<Made in Equateur>,<Made in kananga>…,et autres; Avec la qualité de producteur-contributeur à sa propre economie,que celle de consomateur –acheteur-contributeur aux economies des autres

Ainsi, la contribution de la diplomatie et des rélations internationales ne demeure pas sans importance, et en bonne part, dans l'effort de la reconstruction nationale pour le devellopement du pays. Il est important d'elargir, si possible, la matiere de politique internationale, de presenter le nouveau Congo au monde, de choisir et d'attirer des patenaires, en vue d'amener le Congo vers cet espace des Grands Etats dévelopés et industrialisés, du monde planetaire. Ainsi il vaut la peine d'accroitre la représentation sur la scène internationale et surtout dans des vastes Etats et puissants avec des missions spécialisées.

Devant cette responsabilité interne et internationale d'action et d' espoir, le peuple Congolais doit dès lors, comprendre l'opportunité qui lui est accordée de sortir de sa triste situation, en compatriotes soucieux d'apporter de multitransformations au mode de vie de congolais, et de veuiller au bon respect d'éxécution du programme de la reconstruction nationale par une culture politique de participation active et de bonne gouvernance pour le dévelopment de la République.

Thierry Kianga Mipapa
(Licencie en Droit)
Chercheur en Relations Internationales et Affaires publiques:
Diplomatie et politique internationale Fudan University
Shanghai China.
Email: dekianga@hotmail.com



Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.