Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

J.P.Bemba sera-t-il le Chirac congolais ?

1. L'arithmétique

Le second tous des élections en RDC va départager deux candidats aux présidentielles. De deux, seul un sera président de la République : soit Joseph Kabila Kabange ou Jean Pierre Bemba Gombo.

Après les suffrages exprimés au premier tour , il semble toutefois que sur le plan purement arithmétique, un candidat a de l'avance sur l'autre.

Le tableau du premier tour nous donne pour les 10 premierS les résultats suivants :

Numéro d'ordre

Nom et postnom

Voix obtenus

Pourcentage

01

Kabila Kabange Joseph

7.590.485

44,81

02

Bemba Gombo Jean Pierre

3.392.592

20,03

03

Gizenga Antoine

2.211.280

13,06

04

Mobutu Nzanga Francois

808.397

4,77

05

Kashala Lukumuena Oscar

585.410

3,46

06

Ruberwa Manywa Azarias

285.641

1,69

07

Pay Pay wa Syakassighe Pierre

267.749

1,58

08

Lunda Bululu Vincent de Paul

237.257

1,40

09

Olenghankoy Mukundji Joseph

102.186

0,60

10

Matusila Malungenine Kongo Pierre

99.408

0,59

A l'issue du second tour , les deux candidats ont formés des plates formes . Une fois de plus la plate-forme de Kabila est composée de Kabila, Gizenga et Mobutu Nzanga. Un calcul arithmétique nous donne 44,81%+13,06%+4,77%= 62,64%  .

La plate forme de J.P.Bemba comporte : Bemba, Roger Lumbala,Joseph Olenghankoy, Pierre Anatole Matusila, Nzuzi wa Mbombo, Justine M'poyo et Wivine N'landu. Un calcul arithmétique nous donne : 20,3%+0,45%+0,6%+0,59%+ 0,26%+0,38%+0,44%+0,32%= 23,34% .

Bref, sur le plan purement arithmétique, Joseph Kabila est le gagnant du second tour.

2. Les nébuleuses des partis politiques en RDC.

Si sur le plan arithmétique , Joseph Kabila a toutes les chances de gagner le second tour des élections en RDC, il reste toutefois une question essentielle : c'est la capacité de mobilisations des appareils des différentes coalitions.

Il apparaît que la comparaison entre les partis politiques tel que nous le percevons en occident est différent des structures des partis politiques en RDC. La plupart des partis politiques en RDC fonctionnent sous la forme des nébuleuses dirigées par des Messies/Moises ou des Dieux vivants. L'analyse n'est pas aisée. C'est ainsi que le report des voix du second tour ne peut pas être analysé sur base du modèle occidental. Le modèle qui se prête à l'analyse est celui du Hesbollah ou l'on vote par sur base du programme d'un parti politique , mais plutôt parce que l'on obéit aux mots d'ordre de Nasrallah. On doit donc craindre que les militants des nébuleuses des partis politiques sans programme alternatif n'aillent au second tour pour déposer le bulletin en obéissant au Messie ou Moise ou à son Dieu vivant.

3. Fusions et acquisitions et la valeur de l'action Kabila ou Bemba.

Un autre aspect de second tour est la nature des coalitions mise en place et la perception que les électeurs se font des différents acteurs qui prennent part à ces plates formes. Une fusion peut augmenter ou baisser la valeur d'un actif. Est-ce que les plates-formes des deux candidats au second tour améliorent ou détruisent la valeur de leur action ? La valeur de l'action Kabila et Bemba monte ou baissent après ces coalitions d'intérêt ?

4 .Elections des gouverneurs et sénateurs.

On ne le dit pas souvent assez mais lors du second tour, les électeurs seront amenés à choisir les gouverneurs des provinces, les ministres provinciaux et les sénateurs.

Sur base des données de la commission électorale indépendante, le parti de J.P.Bemba a toutes les chances de gagner les élections provinciales dans la province de Kinshasa et de la province de l'Equateur. Si J.P. Bemba échoue aux présidentielles au second tour , il a encore la latitude d'occuper le poste de gouverneur élu dans la ville de Kinshasa.

Jacques Chirac était Premier ministre en France entre 1974-1976. Il est ensuite devenu Maire dans la ville de Paris entre 1977 jusqu'en 1995 après avoir échoué aux présidentielles deux fois entre 1981 et 1988.

J.P. Bemba peut donc devenir Maire de la ville de Kinshasa en attendant les élections en 2011 qu'il a toutes les chances de gagner .

Si cela se passe comme je le pense, nous aurons bientôt des institutions qui seront dirigées par Joseph Kabila comme Président, Gizenga comme Premier ministre et J.P. Bemba comme Maire de la ville de Kinshasa.

Pour avoir une idée claire des institutions de la troisième République j'ai résumé en une page l'essentiel des articles de la constitution de la troisième République que j'annexe à ce message.

Patriotiquement vôtre.

Kapayo Alimasi Guy
(Economiste/spécialiste en Macroéconomie ,International trade et Gestion
financière)
Université Catholique de Louvain- Belgium.
Johann Wolfgang Goethe-Universität Frankfurt
Heiligkreuzweg 69
55130  Mainz
GERMANY
PHONE:0049-5762749

kapayo@hotmail.com
Allemagne.


Peu de femmes élues : 8,4% de femmes contre 91,6% d'hommes

La RD Congo se trouve au même niveau que le Koweit et l'Afghanistan, en matière de représentativité féminine dans les institutions parlementaires et quelque soit les arguments qu'on avance, ni les hommes congolais ni la RDC n'ont aucune raison d'être fiers de cette performance. Cela montre bien et c'est une preuve supplémentaire qu'une forte majorité des parlementaires défendront leurs propres intérêts (per diem), les uns seront les yeux et les oreilles de KIgali et de Kampala et les autres ne représenteront que leur ombre.

L'accord global et inclusif sur la transition en RD Congo dit dans III - Des principes de la transition:

«1. (...) Les institutions qu'elles [les Parties signataires] mettront en place durant la transition doivent assurer une représentation appropriée des onze Provinces du pays, des différentes sensibilités au sein des forces politiques et sociales. En particulier, il faudrait prévoir une représentation appropriée des femmes à tous les niveaux de responsabilité. (Journal Officiel - Numéro Spécial - 5 avril 2003: 52)»

Un dispositif de l'accord dit de Pretoria n'a pas être exécuté, n'a pas été réalisé et PERSONNE ne remet en cause les résultats des Législatifs! Un recours aurait déjà dû être posé devant la CEI et la CIAT et la Cour suprême de justice n'a pas été saisi! De personnes qui seront traduites devant de tribunaux pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité ont été élue! Et même pour soulever la poussiére et le sable, personnellement, je soutiendrai ne fût-ce que moralement, toute plainte contre les résultats des législatifs.

CertainEs diront que maintenant que le vin est tiré, il faut le boire. Mais, je soutiens qu'il ne faut pas le boire, parce qu'il peut être vicié, parce qu'on peut être anti-alcoolique.

Je n'en fais pas un drame personnel et je ne baisse pas les bras. Je continueri de le clamer, de le dire haut et fort, ce que j'ai toujours dit et que j'avais publié, en juillet/août 1999 sur NCN "Comment re-apprendre aux Congolais à penser et agir congolais? (III) - voir annexe. Dans ce texte je rejettais l'idée et l'organisation des concertations interconolaises (dialogue intercongolais) aussi longtemps que le territoire congolais était occupé et revendiquais de concertations intercongolaises "pour mettre au point 'un plan de développement économique et social durable à court terme et à long terme'"

Nous avons perdu une escarmouche et nous savons qu'ils n'ont plus de cartouches pour la bataille qui commence. Ils ont une chance légitime de se prouver à eux-mêmes leur incapacité (au sens juridique du mot) de faire démarrer et faire amarrer le géant Congo dans le processus de la mondialisation. Nous n'avons commis ni faute ni erreur, mais par félonie, ces hommes se sont accaparés du Parlement, et bientôt du Sénat. Qui donnera confiance aux représentants des institutions qui n'ont pas respecté leurs propres engagements?

Shungu M. Tundanonga-Dikunda
shmtundanonga@gmx.net


Le parti-Etat PPRD/AMP sera tyrannique, totalitaire, maffieux, terroriste et sectaire.

AVERTISSEMENT

Le texte initial qui vous a été envoyé hier a été amputé malencontreusement suite à une erreur technique.

Voici ci-dessous l'entièreté du texte. Les parties ajoutées sont en rouge.

1.- PROPOS LIMINAIRES.-

Steph KITUTU O'LEONTWA n'est pas n'importe qui en République Démocratique du Congo. Dans le monde de la presse congolaise en effet,son nom fait encore rêver les adolescents que nous fûmes dans les années 70 lorsque des noms tels que André MUKENDI KASONGA MADIMBA , Steph KITUTU O'LEONTWA , KADIMA BUKASSA,NGONGO.KAMANDA,KASSONGA MBUNGA KALALA KAFUMBA,AYIMPAM Mwana N'GO,MAVUNGU MALANDA MAMONGO,Georges GAYE,Luc MICHEL, etc… berçaient nos rêves d'ados .Eux qui n'avaient jamais fait l'ISTI qui n'existait pas encore,eux qui s'étaient « contenté » de l'OCORA,ces aînés-là ont suscité bien de vocations parmi les jeunes congolais de l'époque.

C'était à l'époque de la RTNC ,la vraie, la grande,à Kalina/Gombé, située entre le boulevard du 30 juin et l'Avenue Colonel LUKUSA .Pas ce machin de Mova SAKANYI et de KIPOLONGO qui nous font défiler des journalistes à l'élocution douteuse.

C'est donc ce KITUTU-là,un des monuments de la presse congolaise,qui a failli succomber lors de l'incendie du bâtiment où sont logés les chaînes du groupe BEMBA GOMBO.

En pareille circonstance, on se serait attendu à des prises de position et à des élans de compassion de ceux-là – mêmes qui sont compétents en la matière : Ministre de la communication et de la Presse , Ministre de l'Intérieur,le Président de la Haute Autorité des Medias,JED,UNPC ,le Gouverneur de la Ville etc…

Au lieu de cela, rien ou presque.

Cette indifférence, coupable et condamnable sous d'autres cieux,est devenue une chose normale et donc,laisse indifférents les congolais qui sont habitués à s'adapter à toutes les circonstances,pourvu qu'ils y trouvent un moyen de survie !

Or,c'est justement cette attitude que les Rwandais connaissent très bien et qui dicte la conduite du monde extérieur à notre endroit : Beer,Money and Women ( Donnez aux congolais de la bière,de l'argent et des femmes et ils vous vendront leur pays).Cette passivité est le creuset même où se forge le futur Parti-Etat que nous réserve la bande à KABILA,sous nos yeux passifs et avec l'active participation des (in)dignes fils du Congo qu'en d‘autres circonstances, nous avons salué pour leurs vertus ,mais qui ont préféré s'aligner devant la mangeoire nationale,pourvu que leurs panses en deviennent bedonnantes.

Ce Parti-Etat-là nous réserve bien des surprises et, comme je l'écrivais dans mon Appel au peuple congolais, ou comme notre compatriote Benoît WETSHI AMBA le rappelait il y a quelques jours dans son excellent journal en ligne www.congoindependant.com,le caporal autrichien Adolf HITLER s'était servi des meilleurs cerveaux allemands pour forger et asseoir le IIIème Reich , totalitaire,tyrannique,terroriste,exterminateur,maffieux et sectaire.

L'histoire se répète.

Ces propos me conduisent à exposer les principaux protagonistes du drame de l'immeuble ex-Comcell et qui constitue le substratum de mon propos de ce jour.

Je voudrais,de prime abord,rappeler à mes différents lecteurs potentiels que lorsque quelqu'un soustrait frauduleusement une chose appartenant à autrui,le code pénal le qualifie de voleur. Donc en appelant voleur quelqu'un dans le chef duquel sont réunis tous les éléments constitutifs du vol, on ne l'insulte pas mais on ne fait que le qualifier. Aussi, convierai-je certains de nos compatriotes à m'éviter des réactions épidermiques et pseudo-moralisatrices.

2.- CONFUSION DE ROLE OU MAUVAISE FOI ?

2.1.- LE MINISTRE DE L'INFORMATION ET DE LA PRESSE .

Lorsque KABILA falsifie la constitution et que KAMITATU Olivier, alors Président de l'Assemblée Nationale,le dénonce dans la presse (belge),Hen MOVA SAKANYI,pourtant porte-parole du gouvernement de transition,embouche sa trompette de raillerie,d'injures et ridiculise KAMITATU en qui il ne voit que le Secrétaire Général du MLC et qui aurait « rasé » les murs nuitamment pour aller chercher une audience auprès de KABILA.

Lorsqu'un différend oppose RUBERWA à KABILA ou BEMBA à KABILA, le porte-parole du gouvernement réagit contre ces deux membres du même gouvernement, en usant de sa qualité de porte-parole du gouvernement et en prenant la défense de KABILA !

Je ne puis donc que m'étonner devant cette situation ubuesque.

MOVA, le doctorant,le prolifique écrivain , confondrait-il le rôle de membre du PPRD avec celui de porte-parole de tout le gouvernement ?

Lorsque le débat sur la nationalité de KABILA est relancé par la faute et l'incapacité de ses propres collaborateurs à y apporter une réponse adéquate,MOVA réplique à  tout vent comme porte-parole du gouvernement,alors que le Trésor Public congolais rémunère grassement KUDURA KASONGO pour ce faire.

Monsieur MOVA se sentirait-il à l'étroit dans sa veste de porte-parole du gouvernement au point d'usurper systématiquement les fonctions de KUDURA ?

Lorsque les deux chaînes appartenant à Jean-Pierre BEMBA flambent, le ministre de l'In formation et de la Presse , dont c'est la compétence directe, est aphone. Pas de communiqué, ni un message de sympathie à l'endroit du groupe de presse ou de son Directeur Général, brûlé semble t-il au troisième degré .Je n'ose pas envisager une visite au chevet de l'infortuné KITUTU.

Récemment, le signal des deux chaînes avait été coupé ,y compris celui de Radio Liberté Kinshasa,sans que l'on sache ,officiellement du moins,qui l'a ordonné. Même la HAM a déclaré ne pas le savoir .Alors, ne serait-ce pas MOVA qui l'a fait ? Et dire qu'il a agi dans l'illégalité ! Mais là MUTINGA ne pouvait invoquer la loi organique sur la HAM qui l'opposa jadis au même MOVA. Mais , en ce temps-là ,MUTINGA n'émargeait pas encore au budget de la mangeoire PPRDienne. Aujourd'hui, Modeste n'oserait pas s'attaquer à MOVA étant donné qu'ils pointent devant le même caissier !

MOVA serait- ministre uniquement pour la RTNC , DIGITALCONGO, RTG@ ou de HORIZONS 33 ?Car si c'est l'une de ces chaînes qui ava it été touchée, Henri MOVA se serait trouvé sur tous les fronts en invectivant et en injuriant tout le monde,comme il sait si bien le faire !

2.2.- LE MINISTRE DE L'INTERIEUR.-

A ceux qui n'y ont jamais fait attention,je vous prie de faire cet exercice : lorsque Théophile MBEMBA FUNDU parle,surtout, lorsqu'il parle du MLC et de Jean-Pierre BEMBA ,observez attentivement ses lèvres .Il y a un rictus bizarre,qui déforme ses lèvres : c'est un signe de haine. Théophile MBEMBA abhorrer BEMBA et aurait souhaité le, voir périr dans cet incendie.

Un incendie, c'est dans les compétences du ministre de l'Intérieur dont toute une direction s'occupe de la protection civile. Mais lorsque le bâtiment du MLC prend feu, pas de trace de Théophile MBEMBA. Aucun communiqué annonçant – même de façon hypocrite – la mise sur pied d‘une Commission d'enquête .Rien. Silence radio.

Et pourtant en d'autres circonstance, combien n'a-t-on pas assisté à de l'exhibitionnisme du même ministre ?

Lorsque les « policiers » tirent en l'air ou lancent des grenades lacrymogènes le 27 juillet dernier afin d'empêcher les kinois d' assister au méga meeting de Jean Pierre BEMBA au Stade Tata Raphaël,MBEMBA FUNDU trouve cela normal. Lorsque les mêmes « policiers » sous la tenue desquels on a pu remarquer la tenue noire des G.S.S.P tirent en direct sur les militaires des FARDC commis à la garde du VICE-PRÉSIDENT BEMBA et que l'événement est suivi en direct sur CCTV et CKTV,cela n'émeut nullement MBEMBA. Mais lorsque, dans un réflexe de légitime défense,les mêmes éléments des FARDC répliquent et abattent quelques policiers,MBEMBA FUNDU organise des funérailles quasi nationales,y invite même des diplomates .Il débite son discours de haine et annonce que ces « crimes » ne resteront pas impunis. Personne alors ne l'avait pris au sérieux ce jour-là, mais nous au GRARC si. La preuve, c'est la guerre des 20,21 et 22 août dont l'objectif était d'en « finir » avec Jean-Pierre BEMBA .Hélas !Le même MBEMBA n'a pas osé exposer la centaine de cadavres des G.S.S.P. camouflés en policiers ! Si le ridicule pouvait tuer !

Vice-président du PNRD de son collègue professeur KUTUMISA, MBEMBA use de jonglerie pour dénommer le nouveau parti-Etat PPRD, et va jusqu'à exclure son ancien parti de la liste des partis agréés. Un arrêt de la Cour suprême l'obligeant à agréer ce parti n'étant à ses yeux qu'un simple chiffon, MBEMBA n'y accorde aucune importance.

Ministre du gouvernement de la République , Théophile MBEMBA,donnant sa version des événements du mois d'août dernier,parle en termes de « militaires du MLC »,là où même le chef d'Etat Major des FARDC parle des militaires des FARDC commis à la garde du VICE-PRÉSIDENT Jean-Pierre BEMBA !Confusion ?Mauvaise foi ou tout cela à la fois ?

Les hauts faits d'armes de monsieur MBEMBA sont légion,et ce n'est pas ici le lieu de les étaler tous. Un travail plus exhaustif est en cours de rédaction.

Professeur d'université, Théophile MBEMBA peut-il, raisonnablement, confondre son rôle ? Est-il ministre de l'Intérieur de tous les congolais ou des membres du PPRD/AMP  seulement ?

2.3.- LE GOUVERNEUR DE LA VILLE  .-

Selon le reportage de certaines chaînes de télévision,les badauds ont empêché le camion des sapeurs-pompiers de l'Hôtel de Ville de combattre l'incendie du bâtiment du MLC. Les concernés estiment que les sapeurs-pompiers ont mis plus de deux heures à voler au secours des sinistrés, alors que l'Hôtel de Ville se trouve à un jet de pierre du lieu de l'incendie. Plus grave,des cadres du MLC ont déclaré qu'ils avaient téléphoné à temps à l'Hôtel de Ville,mais c'est seulement quand le bâtiment était totalement consumé que l'Hôtel de Ville a daigné réagir. De là découle la colère des shégués, jadis appointés par le même KIMBEMBE, lesquels viennent de lui tourner le dos de façon spectaculaire ! Eux au moins savent qui est qui et qui fait quoi dans ce Congo !

Alors que l'ex Maman YEMO est situé à un autre jet de pierre de son bureau, KIMBEMBE a mobilisé les chaînes de télévision pour aller réconforter le professeur KASONGO NUMBI hospitalisé plus loin à la Clinique Ngaliema  !

Pis, à sa sortie de la clinique, monsieur KIMBEMBE a fait un exposé magistral sur les types d'incendie : incendie criminel avec ou sans explosif, incendie suite à un court-circuit et patati et patata !

Ainsi donc, après avoir fait preuve de ses connaissances en matière de coup d'Etat (souvenez-vous de l'affaire KUTINO), voilà le GVK expert ès explosifs ! Il est vrai qu'en la matière, le PPRD doit donner des cours à ses cadres ! Sinon , à quoi serviraient des dizaines de tonnes d'explosifs que le parti de KABILA importe en pleine période électorale ?

Monsieur KIMBEMBE serait-il le gouverneur des uns et non des autres ?

Je ne suis pas naïf, loin de là. Mais c'est pour amener mes compatriotes à prendre conscience de la race de dirigeants PPRD/AMP qui vont nous gouverner demain que je pose ces questions .Simple pédagogie.

2.4.- L'UNPC.-

Depuis cet incendie, je me suis imposé la discipline de suivre tous les soirs le journal télévisé de TROPICANA. Par acquit de conscience, car je prépare un document sur l'escapade banguissoise de KABEYA PINDI PASI.

Pour ceux de nos compatriotes qui ne le savent pas, monsieur KABEYA,par ailleurs DGA de ladite chaîne,est également Président de l'Union Nationale de la Presse du Congo.

Mais je n'ai entendu sur les ondes aucun message de l'UNPC. En plus, le hasard ( ?) de la programmation a fait que ce fût KABEYA en personne qui présentât l'un des JT consacrés à cet incendie .Grande a été ma stupéfaction de constater avec quelle désinvolture monsieur KABEYA,par ailleurs successeur de KITUTU à la présidence de l'UNPC,a traité  cette information : comme un simple fait divers !

Là aussi, je voulais tout simplement en avoir le cœur net, même' si KABEYA, à ma connaissance, n'est pas membre du PPRD.

L'attitude de notre compatriote découle d'une logique limpide : après avoir effectué une enquête « professionnelle » sur les massacres de Bangui imputés au MLC et à Jean-Pierre BEMBA, KABEYA ne pouvait décemment pas adresser un message de sympathie au groupe de presse du même BEMBA et ,non plus ,à Steph KITUTU .simple question de logique. Et pourtant, ce natif du Katanga n'a jamais trouvé de financement pour aller enquêter sur GEDEON ou le vrai anthropophage THSINZI-TSHINZI .Mais,que valent quelques dizaines de milliers de katangais assassinés et mangés par TSHINZI-TSHINZI,avec leurs sexes coupés et servant de fétiche,à côté de quelques centrafricaines violées par des militaires de l'ex- branche armée du MLC ?

2.5.- LA HAM.-

Voilà la fameuse instance de régulation que MUTINGA a transformée en instance de sanctions systématiques, en violation flagrante de la procédure disciplinaire élémentaire.

Le président de la HAM , journaliste et patron de presse de son état, qui a côtoyé Steph KITUTU pendant des décennies, a mis toute une semaine avant d'aller réconforter son collègue à l'hôpital. D'ailleurs,le fait même que ce soit tout le bureau de la HAM qui se fût déplacé n'induirait-il pas que monsieur MUTINGA aurait été contraint d'effectuer ce déplacement ?

Et pourtant !

Et pourtant, avec quelle promptitude MUTINGA n'a-t-il pas sanctionné les mêmes chaînes et le DG KITUTU !

La dernière sanction en date remontait à quelques 48 heures seulement de l'incendie. CKTV a reçu un avertissement pour avoir rediffusé le méga meeting des Jean-Pierre BEMBA au Stade Tata Raphaël. Motif invoqué : ce n'est pas encore la campagne électorale ! Et pour le même « crime »,Steph KITUTU a écopé d'un blâme. Je le revois encore sur mon petit écran, meurtri par cette sanction injustifiée à ses yeux !Je le revois encore souffrant dans sa chaire,du fait d'avoir écopé d'un blâme,après des décennies de loyaux service et de professionnalisme, sans avoir eu l'occasion de présenter ses moyens de défense !

Et dire que, la veille, la RTNC en personne avait rediffusé des séquences de la campagne de KABILA à KALEMIE ! Mais là, la HAM n'avait rien vu.

Comment ne pas parler d'acharnement ? Comment ne pas croire en une nouvelle preuve de l'instrumentalisation de la HAM par le parti-Etat PPRD/AMP ?

Comment ne pas crier au scandale, devant une telle politique de deux poids deux mesures ?

2.-6.- LES AUTRES CHAINES ET PATRONS DE PRESSE .

Ici, je voudrais rendre un hommage mérité à Michel LADY LUYA KELAKA, patron du groupe de presse le Palmarès et PDG de la chaîne MIRADOR TV.

Ce compatriote est le tout premier membre de la corporation à avoir rendu visite à son confrère hospitalisé.

Je voudrais aussi féliciter l'ONG Journaliste en Danger « JED » pour être intervenu en protestant énergiquement contre cette affaire, et surtout pour avoir adressé un message de soutien au groupe de presse sinistré.

Mais à ma con naissance,je n'ai pas entendu la voix de Polydor MUBOYAYI MUBANGA de l'Observatoire des Médias Congolais « OMEC » .Peut-être a-t-il compati sans que je le susse .Il est vrai que le foisonnement des chaînes de télévision et/ou de radio ne permettent pas de tout suivre. Mais je visiterai, aujourd'hui même, le site www.lepharerdc.com pour en avoir le ; cœur net. Je connais bien ce monsieur et ne puis admettre qu'il ait péché par omission.

3.- QUELQUES CARACTERISTIQUES

Ainsi que vous pouvez vous en rendre compte,mes craintes ne sont ni exagérées,ni vaines.

Car, un gouvernement qui ne s'occupe que des intérêts des membres de son parti ou de son regroupement politique est un gouvernement sectaire.

Un gouvernement qui, délibérément, fait porter aux militaires la tenue de la Garde présidentielle pour les envoyer réprimer dans le sang, pour ne pas dire massacrer les manifestants pacifiques, ce gouvernement-là est totalitaire, tyrannique, liberticide, antidémocratique.

Un gouvernement dont les chefs de la Police se pavanent ,hilares,à la télévision après avoir massacré des manifestants aux main nues mais qui ne se soucie pas d'ouvrir une enquête à l'effet de sanctionner ces chefs,est un gouvernement meurtrier,dictatorial et tyrannique .

Un ministre qui,en violation de la loi organique sur ,la presse,fait couper le signal d'une ou des chaînes de télévision diffusant des émissions qui,tout en relatant la vérité,gêne son parti ,ou sa famille politique,ce ministre-là disais-je,est un tyran et un vindicatif.

Un chef d'Etat qui prend en catimini un décret dépouillant un ministre ,en l'occurrence celui des mines,de l'essentiel de ses attributions pour se les réserver,à l'effet de vendre à crédit en le bradant,l'essentiel du patrimoine minier de « son » pays,ce chef d'Etat-là est un criminel économique,un maffieux de la pire espèce,adepte de la Camorra .

Un chef d'Etat qui s'allie à une secte pseudo religieuse mais en réalité satanique et fait des affaires avec celle-ci,est pis qu'un adepte de la Prima Curia et doit être mis hors d'état de nuire,car qui sait s'il n'a déjà vendu le pays spirituellement.

Un chef d'Etat qui envoie des chars détruire une station de télévision afin d'empêcher son adversaire de s'adresser à la nation est pis qu'Adolf HITLER : un dangereux tyran et un criminel.

Bien plus, le même chef d'Etat,malgré la déconfiture de ses hommes pompeusement baptisés troupes d'élite,demande à son officier T3 de bombarder la résidence de ce même adversaire,en prenant bien le soin de préciser à l'attention de cet officier qu'il en prend toute la responsabilité, ce chef d'Etat-là est un fou,fou à lier car incapable de maîtriser ses nerfs. Cet homme-là ne mérite pas de demeurer un seul instant à la tête du pays .Les patriotes sont donc en droit d'user de tous les moyens possibles pour le mettre hors d'état de nuire. Je dis bien tous les moyens.

Enfin,un Chef d'Etat qui refuse de signer l'ordre de mission d'un ministre qui doit participer à une importante réunion en Europe,pour le punir d'avoir choisi de soutenir un candidat autre que lui,ce Chef d'etat-là non seulement n'a pas un sens élevé de l'Etat,mais aussi et surtout est un vindicatif et un sectaire.

4.- VAINCRFE OU MOURIR

Ainsi que vous pouvez le constater, il s'agit d'un combat pour la vie individuelle et collective des congolais. Il s'agit de vaincre pour sauver nos vies et sauver le Congo, ou d'échouer et mourir tant individuellement que collectivement. ?

Aussi, face à cette dérive totalitaire, tyrannique, maffieuse, criminelle et terroriste,le devoir sacré de tout véritable patriote consiste à mettre la main à la pâte afin de barrer la route à l'individu dénommé Joseph KABILA,non autrement identifié,le suppôt de l'impérialisme et du néo-colonialisme .La face visible de l'hydre ,de la pieuvre qui ronge notre pays depuis un certain jour de janvier 2001.

Tous donc, au nom de l'Union pour la Nation ,devons conjuguer nos efforts,apporter le meilleur de nous-mêmes,sans attendre une quelconque rétribution,afin d'empêcher le fils de KANAMBE de céder le Congo au Rwanda et à la Belgique.

A ce propos, nous félicitons tout de même Vital KAMERHE pour avoir pris conscience – quoique tardivement - d'avoir participé à une œuvre maffieuse,puisqu'il vient de révéler dans un cercle privé que KANAMBE reçoit tous ses ordres de Kigali. Il pourra toujours démentir, c'est de bonne guerre. Mais je lui conseille de ne pas en faire trop, mais plutôt de saborder cette même œuvre à laquelle il a apporté une participation substantielle sans laquelle sa réalisation n'aurait pas été possible. Au moins pourra t-il sauver sa peau. Car il s'agit de vaincre ou de mourir.

Nous tous qui, de l'étranger, faisons vivre nos familles par des transferts qui dépassent même la production intérieure,devons cette fois-ci donner à nos parents des consignes strictes de vote en faveur de Jean-Pierre BEMBA GOMBO.

Ne pas le faire serait contradictoire et incompréhensible,car nous ne pouvons pas vouloir une chose et son contraire .Nous ne pouvons pas vouloir barrer la route au criminel,au maffieux,au tyran,au terroriste KANAMBE et demeurer passifs devant nos parents qui iraient voter pour notre cible.

5.- NOUVEL APPEL DU GRARC AU PEULE ET AUX ELECTEURS CONGOLAIS.-

Très chers compatriotes,

La patrie est en danger.

Le complot international ourdi contre notre pays arrive dans une phase décisive

En effet, la grosse machine mise en branle par la maffia internationale à l'effet de mettre la main sur le Congo, ce don que DIEU nous a généreusement accordé, a atteint sa vitesse de croisière.

Encore quelques mois seulement et le Congo cesseront d'appartenir aux congolais.

Avec la complicité de certaines filles et de certains fils de ce pays, l'étranger est parvenu à ses fins : nous déposséder de nos terres et de nos richesses, au profit de la maffia internationale.

Pour arriver à ses fins, l'étranger a imposé à la tête de notre cher Congo un OVNI politique, un incompétent notoire qui ne doit son salut qu'à travers ses multiples souffleurs .Vous, l'avez constaté de visu lors de la campagne pour le premier tour de l'élection présidentielle, c'est Vital KAMHERE qui était le candidat réel, Joseph KABILA jouant les figurants.

Malgré tous nos appels à la vigilance afin de barrer la route à l'imposteur,au nouvel HITLER,la maffia internationale,instrumentalisant la CEI , nous a imposé cet homme et sa coalition,en dispatchant des voix à tous les candidats,afin d'espérer contenter tout le monde.

Souvenez-vous de ce candidat à la présidence qui n'a pas caché son étonnement d'avoir recueilli des centaines de voix dans des contrées telles qu4ARU, ARIWARA etc...Où il n'avait jamais battu campagne et où son parti n'était même pas connu !

Tout cela participe d'un plan minutieusement monté en dehors de nos frontières .Et beaucoup de nos meilleurs fils sont tombés dans le panneau, tout simplement parce qu'ils n'ont jamais envisagé poursuivre la lutte étant dans l'opposition.

Car comment pouvez-vous concevoir que des compatriotes qui ont dirigé des commissions d'enquête avec des preuves accablantes contre l'imposteur, puissent aujourd'hui pointer à la caisse de l'auteur des crimes qu'ils avaient dénoncés hier ?

Comment expliquez-vous qu'un parti reconnu pour la pureté de son combat,qui se réclame de LUMUMBA et qui a ,en outre,démontré à ses militants,budget de la Présidence à l'appui,que KABILA est un ogre,un voleur,un détourner,un traître qui a vendu le pays à l'étranger etc…comment expliquez-vous donc que ce parti-là s'allie aujourd'hui à la même personne et au même système qu'il vilipendait il y a encore un mois et demi de cela ?

Qu'est-ce' qui a changé ? Qu'est-ce' qui a motivé ce revirement spectaculaire ?

La réponse est simple : les contrats léonins ont fait perdre son patrimoine minier au Congo, mais pas à KABILA et à la racaille qui l'entoure.

C'est donc avec cet argent que nos frères et nos soeurs ont été achetés.

Or, au regard du comportement constant de ce nouveau conglomérat qui n'a pour dénominateur commun que la soif effrénée d'argent et de prébendes, il y a lieu de craindre pour notre avenir et celui de nos enfants.

Comme je viens de vous le décrire succinctement ci-dessus, le Con go de demain, le Part-Etat PPRD/AMP ne le conçoit pas autrement en tant qu'Etat tyrannique, dictatorial, maffieux, terroriste et sectaire.

Demain, aucun de nous ne pourra plus oser ouvrir la bouche. Demain, plus personne ne pourra lever le petit doigt sans se retrouver à MAKALA ou, pire, dans les rapides de Kinsuka.

Demain, des orgues de Staline seront envoyées pour maintenir ou rétablir l'ordre public .Demain, tout opposant qui osera contredire le tout puissant Parti-Etat même à l'assemblée nationale sera découpé en morceaux, comme un vulgaire saucisson.

Telle est la philosophie du PPRD/AMP : tout le pouvoir.

Voilà pourquoi je lance cet appel au peuple et aux électeurs congolais du second tour :

« « «  Après avoir conquis le pouvoir législatif, KABILA et ses amis disposent d'une majorité qualifiée pour modifier la constitution à leur guise.

Avec la majorité  actuelle, KABILA pourra gouverner ad vitam aeternam !

Et vive la liquidation du Congo en tant qu'Etat et Nation !

Souvenez-vous que dans le Kasaï, des villageois ont été interdits de se baigner dans leur rivière !

Souvenez-vous que de MOANDA à TSHELA, les congolais sont menacés de déguerpissement au profit d'un conglomérat d'investisseurs maffieux.

Mais sachez que demain ce sera chez vous. Sachez que demain, les rwandais qui avaient franchi la frontière pour voter massivement en faveur de KABILA exigeront leur rémunération en termes des verts pâturages du KIVU.

Sachez que demain, des étrangers qui massacrent des congolais sous l'uniforme des G.S.S.P. réclameront le prix de leur « aide ».

Dès lors, en considération de ce qui précède,et afin de ne pas faire du Congo une possession privée de Joseph KABILA et de ses maîtres étrangers ,je vous invite à voter massivement pour Jean-Pierre BEMBA.

Militants du PALU et électeurs d'Antoine GIZENGA,

KABILA n'est ni lumumbiste, ni partisan de la bonne gouvernance. Le patriarche vous a menti en le prétendant ainsi. Et vous le savez très bien, puisqu'il y a encore quelques mois seulement, le même patriarche vous disait le contraire.

Alors, si le patriarche a rejoint KABILA, c'est pour des raisons qu'il ne vous dit pas, mais que vous connaissez fort bien.

N'obéissez pas à la consigne de vote de votre leader ou de ceux qui l'entourent : ils ont choisi le camp de ceux qui combattent l'héritage de LUMUMBA.

Militants de Mill'UDEMO et électeurs de NZANGA MOBUTU,

Ce fils du Maréchal vient de trahir la mémoire encore fraîche de son père en s'alliant à KABILA qui combat contre les valeurs de nationalisme, de patriotisme, de dignité, de la paix (il a provoqué une guerre dans la capitale), qui sont les rares valeurs qu'aucun congolais ne peut renier à MOBUTU.

La cécité et la surdité politique de monsieur NZANGA sont telles qu'il ignore même que, par la bouche de She OKITUNDU, les kabilistes ont déclaré urbi et orbi qu'ils se mobilisent pour barrer la route aux mobutistes !

Peuple congolais,

Demain, lorsque KABILA aura pris tous les rênes du pouvoir, tu ne pourras même pas avoir la possibilité de pleurer tes morts.

Voilà pourquoi,en plus de la lutte contre l'imposture,la maffia,le terrorisme,tu dois lutter contre la tyrannie,le totalitarisme et le parti-Etat PPRD/AMP en rejetant massivement Joseph KABILA,non autrement identifié.

Combattants de l'UDPS,

Vous êtes sept millions à ne pas avoir été voter .Mais sachez que votre abstention constitue un vote en faveur de l'imposteur,du criminel,du maffieux,du tyran,du sectaire qui se cache sous le faux sourire de KABILA.

Au deuxième tour, rendez-vous massivement dans les bureaux de vote.

Mettez fin à l'arnaque et ,en votant massivement pour Jean-Pierre BEMBA GOMBO,vous aurez ainsi rétabli un contrepoids face au totalitarisme qui veut consolider sa mainmise sur tout le pouvoir en RDC.

En votant massivement pour Jean-Pierre BEMBA-GOMBO, vous aurez ainsi déchiré l'acte de vente du Congo, établi dans des officines occidentales et dont Louis MICHEL, honteusement , a refusé d'en assumer la paternité devant le parlement européen.

Et DIEU saura nous récompenser tous en permettant le développement intégral du Congo.

D'autres consignes vous seront transmises en temps utile.

Que DIEU BENISE ET PROTEGE BLE CONGO. » » »

Thomas MBEMBELE ,

Président du GRARC
grarcrdc@yahoo.fr


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.