Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Un vrai faut Coup d'Etat!

LIRE ET FAIRE LIRE

Acta est fabula" la pièce est jouée."
Le monde entier est un plateau de théâtre où toutes les femmes et tous les hommes ne sont que les personnages de la pièce. Et chacun y joue son role. Disait William Shakespeare.
Est-ce peut on dire qu'il y a eu un coup d'état manqué, tenté à la personne de Joseph Kabila?
On voudrait nous faire croire selon l'opinion officille, que c'était un coup d'état manqué. Ce qui nous amène à un autre aspect de la question à savoir de prime abord, nous tendons vers les élections et de deux comment et pourquoi les états amis de Joseph Kabila à savoir les Etats Unis, le Nigeria et l'Afrique du Sud peuvent les trahir à la veille des élections en cherchant de l'éliminer physiquement. Au moment où ils sont entrain de contribuer pour qu' à tout prix celles-ci aient lieu. Pour illustrer ceci, prenons un pays comme l'Afrique du Sud qui nous aide à nous fournir les urnes peut aujourd'hui nous jouer un coup pareil? Dans toute sincérité, le gouvernement voulait nous plonger dans un conflit inutile avec les 3 Etats précités. Et voulait faire croire à l'opinion nationale et internationale, qu'il y a eu un coup d'état manqué. " Entre l'arbre et l'écorce, il ne faut pas mettre le doigt." Il ne faut pas intervenir dans une querelle entre les proches, a dit Molière.
Joseph Kabila nous a joué un vilain tour écouerant. Nous n'avons plus le temps pour les aventures dégoutantes et juveniles. Nous savons tous que ce sont des stratégies rapées.
Nous connaissons vos cabales montés de petite pièce pour s'en moquer de la population, au moment où nous attendons les élections libres, transparentes et démocratiques.
Cessez de faire la " politicaille".

Venons-en maintenant à l'analyse de ce soi-disant coup d'état manqué par ces pays précités.On doit cependant faire remarquer que ces personnes incriminées sont allées monter un coup d'état sans arme. Ces personnes seront arrêtées sans motif inscrit dans leur dossier. Joseph  Kabila nous pousse à croire que les 3 pays auxquels l'opinion nationale a toujours crue ce sont ses meilleurs amis veulent lui monter un coup d'état. Les élections s'approchent n'ayez pas en fomantant une histoire de soi disant un coup d'état. Malheureseument le moment est mal choisi pour la comedie. Ceci prouve à suffisance qu'il est mal intentionné et si et seulement les élections auront lieu, il plannifie de truquer les élections. Ouvrons grandement nos yeux!
S'il faut analyser la déclaration de Joseph Kabila à Jeune Afrique Intelligent, quand il dit ceci, je cite: " Je ne me bats pas pour gagner....... Je gagnerai".  Voilà pourquoi il a monter ce scénario pour distraire le peuple avec quelque chose de monté, pourqu'à la longue il puisse nous demontrer que malgré que ces gens là considerés comme énemis voulaient lui faire un coup d'état mais il est vainquer des élections. C'est cela l'objectif de ce soi disant coup d'état. D'ailleurs le gouvernement ainsi que la CEI ont monté une mauvaise stratégie pour nous faire échapper le 30 Juin 2006, la date prevue pour l'investiture du nouveau président élu démocratiquement. Connaissant qu'il y aura un vide juridique le 30 Juin 2006, avec comme conséquence la cadicité des toutes les institutions de la transition issues de Sun city, le gouvernement et la CEI ont prevue la campagne électorale le 29 Juin et la tenue des élections le 30 juillet 2006. Ceci est une stratégie pour tromper la population de ne pas manifester le 30 Juin.

Qu'il pleuve ou qu'il niège, le 30 Juin 2006, le président Joseph Kabila, ses quatres vice-présidents, les membres du gouvernement, les parlementaires, les membres de la CEI, ainsi que le président de la cour suprême de Justice doivent faire leurs adieux politiques, parce qu'ils ont brillé par leur incompétence notoire et nuisible. Ils nous ont montré qu'ils sont incapables de résoudre la crise congolaise. L'Etat existe par la volonté du peuple pour résoudre leur problème collectif. Dès lors que l'Etat n'arrive plus à s'acquitter de sa mission originelle, il faut le remplacer par un autre.

La loi ne dort jamais et ne s'efface jamais, un jour ou l'autre vous serez juger par la loi. " Qui casse les verres les paie": le responsable d'une faute doit le reparer. Etre responsable signifie savoir se mettre à la place des autres. Et, surtout lorsqu'on sait que les gents comptent beaucoup sur vous, et que vous êtes capables de faire quelque chose pour eux. C'est ça être responsable. Puisse le peuple analyser, d'après ce qui vient d'être dit, si les personnes citées supra sont responsables ou non!!!

Cela étant, si et seulement les personnes énumerées ci-haut, sont congolaises dignes et aiment le Congo, nous leur demandons de démissioner pour l'intérêt supérieur de la nation, en laissant la place aux personnes qui sont compétentes et capables de diriger le Congo. Nous pronons la méritocratie, et non la médiocrité.
" Que le salut du peuple soit la suprême loi".

Jean Marie Kapenda

Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.