Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

WAN expresses concern at murder of journalist Bapuwa Mwamba

To: IFEX Autolist (other news of interest)
From: World Association of Newspapers (WAN), gov.affairs@wan.asso.fr

H.E. President Joseph Kabila
Kinshasa, Democratic Republic of Congo
c/o H.E Permanent Representative to UN
Email: drcongo@un.int

12 July 2006

Your Excellency,

We are writing on behalf of the World Association of Newspapers and the World Editors Forum, which represent 18,000 publications in 102 countries, to express our serious concern at the murder of journalist Bapuwa Mwamba.

According to reports, Mr Mwamba, who worked for several publications in Kinshasa, was shot by unidentified gunmen who burst into his home on 8 July.

We are concerned that Mr Mwamba's murder may have been related to his journalistic activities. The day before his death, Mr Mwamba published a commentary in the daily Le Phare criticising Congolese authorities and the international community for what he deemed to be the failure of the
country's political transition.

In March, men wearing military uniforms raided Mr Mwamba's house, stealing a mobile phone and some money. The men reportedly threatened to kill Mr Mwamba, although the motive behind the attack remained unclear and the police failed to follow up on Mr Mwamba's complaint.

Mr Mwamba is the second Congolese journalist killed in the past year. Franck Ngycke Kangundu, a political affairs journalist, and his wife were shot dead on 3 November 2005. The trial of three soldiers, arrested several weeks later and charged with the double murder, is scheduled to begin today.

We respectfully call on you to do everything possible to ensure that those responsible for murdering Mr Mwamba are swiftly brought to justice. We urge you to take all necessary steps to create an environment in which journalists are able to carry out their duties without fear of violence.

We look forward to hearing from you at your earliest convenience.

Yours sincerely,

Gavin O'Reilly
President
World Association of Newspapers
alerts@ifex.org

George Brock
President
World Editors Forum
alerts@ifex.org


WAN is the global organization for the newspaper industry, with formal representative status at the United Nations, UNESCO and the Council of Europe. The organization groups 18,000 newspapers in 102 countries, 11 news agencies and nine regional and world-wide press groups. WAN is
non-governmental and non-profit.

Congo Vision


To: IFEX autoliste (autres nouvelles d'intérêt)
From: Journaliste en danger (JED), jedkin@ic.cd

RD CONGO / Kinshasa

JED appelle à la mobilisation de tous les professionnels des médias pour un procès sérieux sur l'assassinat de Franck Ngyke


Le 11 juillet 2006

Au cours d'une conférence de presse organisée, mardi 11 juillet 2006 à son siège, JED a lancé un appel à tous les professionnels des médias et aux défenseurs des droits de l'homme, de venir nombreux couvrir et assister au procès du journaliste Franck Ngyke et de son épouse Hélène Mpaka, qui s'ouvre demain, 12 juillet 2006, devant la maison communale de Limete.

« Ce procès, nous l'avons appelé de tous nos vux. Nous nous félicitons qu'enfin un procès commence pour élucider cet assassinat d'un journaliste qui demeure un mystère jusqu'à ce jour » mais a prévenu Donat M'Baya, le président de JED, «  nous ne sommes pas prêts à accepter une mascarade de procès, organisée de manière expéditive en cette période électorale pour
contenter l'opinion ».

Cet appel a pour but de mobiliser les journalistes afin de pouvoir relever toutes les irrégularités qui pourront être constatées dans le déroulement de ce procès. Aussi, JED a tenu à faire connaître son attente par rapport à ce procès et qui n'est pas autre chose que la recherche de la vérité, et pour que justice soit faite.

Le procès Ngyke s'ouvre au moment où un autre journaliste, Bapuwa Mwamba, vient d'être assassiné à Kinshasa, le 8 juillet 2006, dans des circonstances similaires.

Pour le Secrétaire Général de JED, Tshivis Tshivuadi, « la minute de silence observée en mémoire des journalistes assassinés, ne peut jamais être des silences de résignation ou de complicité avec les assassins des journalistes. Bien au contraire, cela doit nous mobiliser d'avantage pour
que ces meurtres ne restent impunis, et pour une plus grande défense de la liberté de la presse » a t- il dit.

Au cours de la conférence, JED a rappelé qu'au lendemain de l'assassinat du couple Ngyke, tous les professionnels des médias étaient descendus dans la rue pour exiger la mise sur pied d'une commission indépendante d'enquête, compte tenue des préjugés négatifs qui pèsent sur la justice congolaise. Mais cette quête est restée sans suite, malgré les promesses faites par le
gouvernement aux travers du vice-président en charge de la commission politique et de sécurité, M. Azarias Ruberwa.

JOUNALISTE EN DANGER (JED)
374, avenue Colonel Mondjiba, Complexe Utexafrica
Galerie St Pierre - Kinshasa/Ngaliema B.P. 633 Kinshasa 1
Téléphone: +243 819 929 323 ou +243 999 996 353
E-Fax : + 44 20  7504 3544
E-mail :direction@jed-afcentre.org
Internet :  http://www.Jed-afrique.org
République démocratique du Congo

**JED est responsable de toute information contenue dans ce message**


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.