Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

LES FAUTES GRAVES DE L'AMBASSADEUR DE LA R.D .C. AU GABON, Mr Jeannot TSHOHA LETAMBA DU M.L.C.

Cette note est adressée au Chef de l'Etat, au Premier ministre, au Ministre, au Vice ministre et au Secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à Kinshasa.

Si l'ambassadeur de la RDC au Gabon se conduisait bien, nous n'allions pas écrire ce genre de document non signé. Nous demandons aux autorités d'envoyer une mission d'inspection à Libreville. Nous reprochons à l'ambassadeur ça :

•  Mr Considère que lui seul a été envoyé au Gabon par l'Etat congolais, ce qui lui donne tous les droits et avantages. Droits et avantages qu'il ne reconnaît à personne d'autre. Pour cela, il va jusqu'à modifier les lois et règlements qui organisent les ambassades. Par exemple, depuis qu'il est arrivé, il a supprimé les soins médicaux, les médicaments, la prise en charge par l'ambassade des charges locatives (gaz et électricité), le carburant pour le seul véhicule de l'ambassade. Quand il fait tout ceci, il a droit au plein d'essence pour lui et pour sa femme, sa nourriture et ses médicaments, ses loisirs, ses déplacements et ceux de sa femme sont pris en charge par l'ambassade. Il n'ya que Mr L'ambassadeur qui a droit aux frais de mission et au créances. Pour sa dernière descente non autorisée à Kinshasa, ce samedi 10 Mars 2006, ce qui n'est pas à confondre avec une mission, Mr l'ambassadeur a terminé toutes les petites économies se trouvant en banque, il enverra une de ses surs MUTETELA Mme EKOMBA prendre 5.400$ (2.700.000 f cfa) pour 15 jours de mission, est-ce qu'il s'agit d'une mission officielle ? Pour ses communications téléphoniques, il dépense entre 100 à 200 $ par jour, mais a supprimé 10 $ par semaine pour les chefs de pools qui sont à 4.

•  Mr l'ambassadeur n'a aucune considération pour les autorités du ministère de tutelle, en un an de travail, il est retourné, pour rien, à Kinshasa au moins 6 fois, voyages qui occasionnent de dépenses énormes (billets d'avion, chambres d'hôtels, et frais de mission). Tous ces déplacements sont provoqués par l'ambassadeur lui-même, il se rend au pays sans autorisation valable et compte sur la corruption qu'il utilise avec l'argent de l'Etat. L'effectif du personnel local arrêté à 7 par le ministère n'est pas respecté par Mr l'ambassadeur. Il fait la honte de notre pays en demandant des cartes de travail à l'état Gabonais pour des gens non connus par le ministère, et ces gens, souvent de sa tribu, sont payés par l'ambassade, au moment où il chante aux diplomates la chanson des économies à faire. Un certain Mr Maurice DEDO détient un passeport de service et une carte d'assimilé diplomate sur demande de son oncle Mr LETAMBA, ce garçon a une fonction de chargé de mission, grade non connu en diplomatie. Il est payé par l'ambassade, et se trouve maintenant en chine après avoir pris l'argent dans la caisse de la mission pour l'achat de son billet. Il parait qu'il fait des affaires avec son oncle l'ambassadeur. Mr a amené un cousin à lui, Mr TSHEKO Pascal, qui est engagé local, à qui il paie un loyer de 500$, alors que certains diplomates doivent attendre parcequ'il n'y a pas d'argent. Mr a un personnel domestique qui dépasse les ordres du ministère.

•  Mr change tout le temps les diplomates et les engagés locaux de postes de travail. Avant on croyait que c'était pour rechercher l'efficacité, c'est faux. Dernièrement, il a fait un remaniement pour mettre hors jeu toute personne qui peut être au courant de ses pratiques de vol d'argent. Il a positionné Mme EKOMBA, une TETELA et Mr TSHEKO, un TETELA pour que la fête soit bonne.

•  Mr n'a pas le sens de l'Etat et manque beaucoup d'expérience, il confond l'enseignement et l'administration centrale. Parfois il croit que l'ambassade est un bureau privé. Mr est un vrai voleur. Nous exigeons une mission d'inspection qui viendra interroger tous les diplomates et fouiller dans les livres comptables pour voir si l'argent obtenu de Kinshasa pour la réhabilitation de l'ambassade a été déposé dans le compte de l'ambassade et que Mr LETAMBA puisse justifier l'utilisation. Mr l'ambassadeur s'entête à vouloir déplacer Mme NYANGI, comptable affecté par le ministère, et ignore que les tâches de comptable et d'operateur-radio sont des compétences attribuées par le ministère.

•  Les engagés locaux souffrent et sont payés quand cela plait à son Excellence. Il confond les faveurs et les droits provenant des lois de la RDC. Quel juriste ?

•  NOUS VOUS ENVOYONS LES DOCUMENTS QUI MONTRENT QUE MR LETAMBA EST UN MAUVAIS : -LE CERTIFICAT D'UN VEHICULE ACHETE AU NOM DE SA FEMME MAIS DECLARE AU MINISTERE GABONAIS COMME BIEN DE L'AMBASSADE. DES DIFFERENTES COPIES DES NOTES DE SERVICE QUI ANNONCENT DES REMANIEMENTS, VOUS COMPRENDREZ QUE MR EST INSTABLE DANS LA TETE. VOUS VEREZ AUSSI COMMENT IL SE CROIT DETENIR UN POUVOIR DE SUPPRIMER, DE DIMINUER, OU DE REMETTRE EN CAUSE DES DROITS RECONNUS PAR L'ETAT CONGOLAIS. A VOUS DE JUGER.

•  Lorsqu'il fait croire aux diplomates et engagés locaux qu'il faut serrer la ceinture à cause des difficultés de notre pays, Mr l'ambassadeur se comporte en Mopao vis-à-vis du monde extérieur : prise en charge de sa copine, Mlle Mariette Miss Kinshasa 2005), qui dépend totalement de la caisse de l'ambassade et vient de fois prendre l'argent au vu et au su du personnel de l'ambassade fauché. Nous précisons que le loyer, la nourriture, les soins médicaux, les déplacements de cette fille sont payés par la caisse de l'ambassade sur ordre de l'ambassadeur. Pendant ce temps, des diplomates squattent et ne sont pas pris en charge par la Mission .Certains compatriotes de passage à Libreville ayant quelques difficultés sont souvent aidés par l'ambassadeur. Est-ce que dans les fonds envoyés de Kinshasa ou les recettes locales, le ministère a-til donné consigne aux chefs de mission d'agir de la sorte, au moment où les ayants droit croupissent dans la misère .C'est le cas des compatriotes ci- après :. M.Lukusumbu Gilbert, etc. Comment se justifie-t-il du point de vue comptable ? Certainement en maquillant les écritures. Dernièrement, l'argent provenant de la franchise des boissons, une affaire individuelle, dont le montant n'est connu que de Mr LETAMBA et de sa soeur Mme EKOMBA, a été partagé comme ceci : 45.000 f Cfa (90 $) à tout diplomate sans distinction de grade, et 370.000 f Cfa (720 $) à l'ambassadeur seul. Quel cur ? Tout récemment encore, Mr l'Ambassadeur a donné des consignes strictes à sa sur, Mme Ekomba, pour que l'arrivée des frais de fonctionnement (octobre 2005) ne soit pas ébruitée. Qu'a-t- il fait de ce fonds ? Mystère. On peut aisément imaginer la destination de ce magot au regard de la non exécution des dépenses pourtant programmées de commun accord avec l'Ambassadeur avant l'envoie des frais de fonctionnement par la Centrale.

LES DIPLOMATES ET ENGAGES LOCAUX DE L'AMBASSADE DE LA RDC A LIBREVILLE.

Transmis par ngakuba2007@yahoo.fr

Congo Vision


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.