Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

OLENGHANKOY: ”LES RAISONS D'UN CHOIX”

Rappel historique

Après avoir affaibli de l'intérieur la dictature mobutienne par l'organisation des journées et villes mortes et des descentes dans la rue, l'obtention de l'embargo militaire au régime despotique de Kinshasa, l'isolement diplomatique du disctateur et de son entourage,..... Olenghankoy et les FONUS avient joué un rôle prépondérant au niveau tant nationa et international en vue de faire accréditer la lutte dite « révolutionnaire » de l'AFDL qui avait porté Laurent Désiré Kabila au sommet5 de l'Etat congolais en 1997.

Ce soutien à l'AFDL était motivé par des raisons lucides de convergence vers la même cible : l'éradication de la dictature caractérisée par des violations massives des Droits de l'Homme dont l'ancien pouvoir était l'incarnation.

Cette guerre engagée par l'AFDL était alors perçue par Olenghankoy et les FONUS comme porteuse d'espoir pour l'ensemble de notre Peuple. Olenghankoy et les FONUS avaient alors fermement cru à la libération réelle de la République Démocratique du Congo et au retour effectif aux valeursrépublicaines pour rédonner espoir à tout un Peuple meurtri par 32 annés du régime despotique du dernier Maréchal d'Afrique.

Quelques mois seulement après la chute du dictateur Mobutu et l'exercice du pouvoir par l'AFDL, Joseph Olenghankoy et les FONUS se sont rendus compte que le nouveau pouvoir voulu et proclamé solennellement par L. D. Kabila comme antithèse de celui de Mobutu copiait servilement ce dernier. Du fait que dans la philosophie politique de notre parti la démocratie et les Droits de l'Homme sont à promouvoir à tout prix tandis que la dictature à combattre d'où qu'elle vienne, Olenghankoy et les FONUS se sont opposés au déviationnisme et aux velléités totalitaires qui caractérisaient déjà le nouveau pouvoir et qui tendaient à institutionnaliser l'AFDL et nous ramener ainsi au monolithisme de triste décrié par tous.

Les enjeux du 2 ème tour de l'élection présidentielle.

Après avoir joué un rôle historique dans tous les forums sur le retour de la paix en République Démocratique du Congo, Olenghankoy et les FONUS estiment que le Peuple congolais qui espère se remettre rapidement des meurtrissures et de la sclérose des dictatures décadentes successives n'a plus le droit d'assister impuissant et amorphe à une situation qui porte déjà atteinte à ses intérêts vitaux. Ce rôle d'éveil de conscience nationale revient aux leaders et formations politiques ou de la société qui se soucient sincèrement du devenir de la nation. En leur qualité d'opérateurs et des pasteurs politiques, Olenghankoy et les FONUS ont accepté de joué pleinement et à fond ce rôle en recommandant à notre Peuple la vigilance tous azimuts face à cette imposture qui vise à le déposséder de sa souveraineté et de son pouvoir à travers le processus électoral en cours. Le Peuple congolais se trouve donc face à un choix lourd de conséquences par la décision de vote au cours de ce 2 ème et fatidique dernier round électoral. Ce choix devra indiscutablement déterminer de la survie ou de la disparition de notre Nation. Qu'il s'agisse de ce processus électoral vicié par lequel le Peuple congolais cherche à récupérer son droit, ou de certaines dispositions de la Constitution élaborée sous l'égide des prédateurs d'une certaine communauté internationale avec la complicité et la bénediction de leurs kapitas médaillés locaux et, surtout, au vu de l'ampleur des contrats léonins signés par Joseph " Kabila " et les membres de ses familles politique et biologique ( cfr rapports de diverses ONG internationales et locales ), il est absolument et impérativement urgent que le peuple congolais dans son ensemble fasse un vote sanction contre les ennemis de la nation représenté à cette élection par Joseph " Kabila " afin de se rapproprier le contrôle de son destin en coupant l'herbe sous les pieds de ce conglomerat d'aventuriers et des pilleurs ( dixit L D Kabila) et rompre ainsi définitivement avec ce régime instauré un certain 17 mai 1997.

Olenghankoy et les FONUS rappellent à notre Peuple que le clivage Est-Ouest est une invention des parrains de la maffia congolaise. C'est un épouvantail pour nous faire peur afin de conditionner notre choix. Le Congo est un et indivis. Le Peuple congolais l'a prouvé à maintes occasions. Restons solidaire et sauvons notre nation afin d'assurer l'avenir de notre progéniture.

Conclusion

Contrairement aux uns et aux autres dont le soutien à l'un ou l'autre des candidats en lice est conditionné par les avantages matériels ou autres promesses de tout genre, du reste fallacieuses, le choix de Olenghankoy et des FONUS pour Jean Pierre Bemba Gombo est dicté par leur amour pour le Congo et son Peuple et par le souci de sauver la nation en péril.

Que nos détracteurs se rappellent que par leur engagement dans la lutte politique, Olenghankoy et les FONUS ont sacrifié leur tendre jeunesse dans la recherche de l'intérêt supérieur de la nation par l'instauration en République Démocratique du Congo d'un état de droit respectueux des valeurs républicaines et des Droits de l'Homme. Ils ont intériosé et symbolisé le sens de leur combat politique en prenant pour fiancée le Congo et son Peuple. La dot pour le mariage sera versée le jour de l'instauration de cet État de Droit tant rêvé et convoîté qui est par ailleurs le socle de toute notre lutte politique.

Que les détracteurs de Joseph et des FONUS se le disent une fois pour toute.

Tout pour le Peuple, rien que pour le Peuple.

Jean Claude Luabeya

FONUS
jcluabeya@yahoo.com


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.