Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

2ème TOUR DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE: MOBILISATION GENERALE DES CONGOLAIS DE BELGIQUE

Comme cela avait été le cas durant la campagne électorale du premier tour, les différentes associations et groupes de pression des congolais de Belgique vont de nouveau se mobiliser en prévision des élections du 29 octobre prochain au Congo.

Plusieurs manifestations sont déjà annoncées et d'autres sont en préparation. : colloques, conférences débats, Séance de prières, marches, sit-inů

Du 4 au 5 octobre, sur initiative de l'UPCA et du DPLC, aura lieu un colloque a yant comme thème : Elections en RD Congo, chimères ou réalité ? Lieu : salle Nekkersdal, Avenue Emile Bockstael n°107.

Pour Me KAPITENE de l'UPCA, durant longtemps, le combat des congolais était la fin du 1+4. Avant la dernière ligne droite vers les élections, il importe que les Congolais se retrouvent, réfléchissent et se disent la vérité. Y a-t-il eu trahison ? Qui a trahi qui ?

Le vendredi 6 octobre à 16h, toujours dans la salle Nekkersdal, Le centre de répartition équitable et anti-discrimination organise un grand débat de réflexion autour du thème « Regard éclairé sur les élections en RD Congo ».

Selon les informations nous fournies par l'organisateur de la rencontre, M. Félicien S. BOTEKE, les interventions seraient reparties en trois sous- thèmes :

  1. L'étude des mécanismes aboutissant aux élections libres, démocratiques et transparentes (préparatifs, déroulement, dépouillement, et publication des résultats)
  2. Prévenir, barrer la route et éradiquer les erreurs, la fraude, irrégularités, trafic d'influences, entre le bureau de la commission électorale et les partis politiques, la société civile, les électeurs, les candidats, l'armée et les services de sécurité)
  3. Proposer la création d'un réseau d'observateurs indépendants (R.O.I) ainsi qu'une délégation.

Le samedi 7 octobre, une marche est prévue de la Porte de Namur en direction de la Commission Européenne.

Avant la manifestation, le collectif des femmes dirigée par Mme Brigitte Basolo a prévu une prière ou mieux, un rosaire, à partir de 11h à la grotte de la commune de Jette sur avenue Léopold I n° 296.

A propos tant du colloque que de la marche, voici ce qu'en dit Chico Mwamba Vice-Président de DPLC, Debout pour le Congo :

« Le colloque et la marche visent les buts suivants :

  1. Influencer de façon déterminante les élections communales ici Belgique en sanctionnant les partis qui ont joué un rôle néfaste dans le processus démocratique au Congo.
  1. Lancer en direction du peuple congolais un mot d'ordre formel et sans atermoiements de voter massivement pour le candidat de la patrie, le Congolais Jean-Pierre BEMBA. »

Enfin, il importe de savoir qu'à l'instar de ce qui se passe à Kinshasa, une représentation de la plate-forme Union Pour la Nation existe déjà à Bruxelles.

Cheik FITA
cheikfita@myway.com

Bruxelles, le 1 er octobre 2006


Le Député Kasongo Numbi hospitalisé à St Pierre à Bruxelles 

La scène de l'arrivée du professeur Kasongo Numbi à l'aéroport de Zaventem en Belgique ressemble à celle d'une dépouille mortelle : poussé sur une civière par un personnel spécialisé, ambulance avec gyrophare, direction, hôpital St Pierre au centre de Bruxelles, métro Porte de Hal. A peine arrivé, le professeur Kasongo Numbi a été soumis au régime des soins intensifs : une série d'examens spécifiques et de piqûres administrées par son médecin traitant. L'hôpital St Pierre est l'un des plus grands et le mieux équipé de Belgique avec des médecins dont la réputation a traversé les frontières belges.

Ainsi, le Député Kasongo Numbi est entre les bonnes mains et le pire paraît être évité. Selon la presse congolaise,Kasongo Numbi était au mauvais endroit et au mauvais moment lorsque l'incendie s'est déclenché au sein du bâtiment abritant les deux chaînes TV et le QG du Mlc de J.P. Bemba. La foule s'est déchaînée sur lui pour des raisons qui seront certainement déterminées par l'enquête en cours. Lors des dernières élections législatives, le professeur Kasongo Numbi est élu Député indépendant de Kabongo dans le Katanga. Dans le gouvernement du Faustin Birindwa,Kasongo Numbi a occupé les fonctions de ministre de la Santé Publique.

Lors de la nomination d'Albert Kisonga Mazakala comme Ambassadeur en Belgique par Laurent Désiré Kabila, l'ancien ambassadeur avait proposé au ministre des affaires étrangères de l'époque,Yerodia Ndombasi,deux personnes qui devraient faire partie de son cabinet privé à Bruxelles : son ami Kasongo Numbi qui sera ainsi nommé Ministre conseiller et un journaliste de « Demain Le Congo »,jean Willy Bondjala Bo Sisimi comme son secrétaire particulier et à l'occasion sera lui aussi nommé deuxième secrétaire d'ambassade à Bruxelles. Le mandat de Kasongo Numbi à l'ambassade congolaise à Bruxelles a été marqué par des faits spectaculaires. Notamment lors de rappel en consultation à Kinshasa de Kisonga Mazakala suite à l'affaire Yerodia poursuivi par le juge Vandermech des tribunaux belges en vertu de sa compétence universelle pour des déclarations de vermines. Kasongo Numbi, nommé Chargé d'affaires, profitant de cette occasion en remuant terre et ciel pour succéder son ami Albert Kisonga au trône à Bruxelles. Pour cette raison,les deux hommes se regardent jusqu'à ce jour comme chien et chat.

De même, lorsque Jean Pierre Mutamba a été rappelé en consultation à Kinshasa,Kasongo Numbi s'illustrant en refusant de payer les factures de maternité d'accouchement de l'épouse de l'ambassadeur et les factures de loyer de la famille Mutamba pendant six mois. Kasongo Numbi arrachant toutes les voitures de fonction à Mutamba au point de l'obliger de prendre le métro n'eut été sa voiture privée.

A l'ambassade Rdc à Bruxelles, Kasongo Numbi a perturbé tous les services à tel enseigne que, dès que Mutamba a repris ses fonctions, les relations entre les deux hommes se sont refroidies et en aucune occasion,l'intérim n'était plus assumé par Kasongo Numbi lorsque l'ambassadeur se rendait à Kinshasa. Bien que élu Député, l'arrivée de Kasongo Numbi à l'hôpital St Pierre à Bruxelles est considéré comme un fait divers dans la communauté congolaise de Belgique.

JEAN WILLY BONDJALA BO SISIMI


Un rapport secret des « services » demande à Joseph Kabila de remanier son équipe électorale avant le 2 ème » tour

Dans un rapport secret de onze (11) pages rédigé par des « services » sur le premier tour de l'élection présidentielle, des révélations et des aveux qui y contiennent nous réservent des surprises dans les jours à venir. Les experts demandent au président Kabila de se débarrasser  de certaines personnalités de son entourage pour éviter des surprises négatives au deuxième tour. Notre source s'est montrée très réservée à nous communiquer la liste de ceux qui sont proposés à quitter l'entourage immédiat du président Kabila pour une rectification du 2 ème tour. Le rapport procède aussi à une autopsie de la Garde présidentielle ,GSSP, sur base des affrontements lors des trois journées folles de Kinshasa du 20,21 22 septembre 2006. La copie de ce rapport secret circule dans des salons huppés de Bruxelles. Si le président Kabila applique à la lettre les recommandations de ce rapport, une véritable purge est programmée dans les prochains jours et des têtes et non de moindre tomberont avant le 2 ème tour dans l'entourage immédiat du Chef de l'Etat.

JEAN WILLY BONDJALA BO SISIMI


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.