Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Lettre ouverte à mes amis Mobutistes et du RNP

A mes amis Mobutistes et du Rassemblement National Populaire (RNP) de Manda MOBUTU, lettre ouverte.

Chers Amis,

D'ordinaire discret, c'est en mon nom personnel et nom de la famille de mon aïeul l'écrivain et Homme d'Etat-Nationaliste Congolais Antoine Roger Bolamba Lokole que je prends l'initiative de vous écrire aujourd'hui car notre Nation la République démocratique du Congo est en danger et traverse une étape cruciale de son histoire avec ce deuxième tour de l'élection présidentielle prévue dans 24 heures, donc ce dimanche 29 octobre 2006.

Avant le premier tour, vous avez été nombreux à solliciter mon avis avant de faire un choix sur le candidat pour qui vous souhaiteriez voter. Je vous remercie de la confiance que vous m'avez accordée. A cette occasion, j'eus suggéré de voter pour le Candidat issu d'un mouvement qui représentait les idées de notre courant du Mobutisme ; ainsi, nombreux parmi vous avaient opté pour le candidat de l'UDEMO en l'occurrence son Président Monsieur Nzanga Mobutu.

Mais hélas, aujourd'hui, le Président de l'UDEMO vient de nous jeter dans l'opprobre en ralliant l'AMP-PPRD ex-AFDL oubliant que le 17 mai 1997 notre leader idéologique le Maréchal Mobutu fut victime d'un coup d'Etat orchestré par une coalition des pays étrangers sous l'appellation de l'AFDL aujourd'hui AMP-PPRD avec leur chef le défunt Président Laurent Désiré Kabila.

L'assujettissement du Président de l'UDEMO pour de raisons mercantiles je présume, fait de lui tout seul l'opprobre de notre grande famille Mobutiste, et suite à sa méconnaissance de l'idéologie Mobutiste, j'appelle nos anciennes bases du RNP qui votèrent pour l'UDEMO et son candidat au premier tour des élections de le désavouer et d'ignorer tout mot d'ordre émanant de Monsieur Nzanga Mobutu et de son mouvement qui n'incarne en rien nos valeurs Républicaines et Mobutistes.

Certes le Maréchal Mobutu a eu et laissé ses enfants biologiques, mais il a aussi eu et laissé ses enfants spirituels. Etant ses filles et fils spirituels, nous sommes tous membre de la grande famille de Mobutistes et pour ce, nous devons savoir que personne ne détient l'exclusivité du Mobutisme.

A l'avènement de Laurent Désiré Kabila avec l'AFDL aujourd'hui AMP-PPRD au pouvoir, nombreux parmi notre peuple furent asservi, emprisonnés sans procès, d'autres contraint à l'exil, leurs maisons confisquées, leurs biens spoliés et pillés par les « Libérateurs ». Ces libérateurs n'apportèrent aucune LIBERTE à notre peuple, refusant tout dialogue, ignorant le texte constitutionnel émanant de la Conférence Nationale Souveraine initiée par notre chef idéologique le Maréchal Mobutu dans le cadre du processus démocratique qu'il déclencha le 24 Avril 1989.

Grâce à Dieu, il a fallu le courage d'un homme, Jean Pierre Bemba Gombo, qui abandonna son confort, ses biens matériels et sa vie de famille en Belgique pour prendre le chemin de la lutte armée le 16 juillet 1996.

Son initiative finira par contraindre Laurent Désiré Kabila puis son successeur Joseph Kabila et l'AFDL au dialogue, cette lutte est justifiable car le pays était dirigé dans l'intolérance.

Le combat mené par Jean Pierre Bemba Gombo fut la seule voie et l'unique solution devant ces gens qui asservirent notre peuple et les leaders de l'opposition de notre pays, Etienne Tshisekedi renvoyé dans son village, Olengha Nkoy emprisonné à Buluwo, Monsieur Vicky Vuemba (frère de l'Honorable Jean Claude Vuemba du MPCR) abattu devant sa famille dans la Commune de Ngalieme-Binza-IPN, etc. La liste des méfaits commis par ces « Libérateurs » est tellement longue que je ne saurais tout énumérer.

Cette élection du 29 octobre 2006 est destinée à mettre fin à la dictature monarchique des Kabila et de l'AFDL aujourd'hui AMP-PPRD et nous permettre de laver nos linges sales en famille, de recouvrer notre souveraineté nationale et notre liberté.

Dans un passé lointain Jean Pierre Bemba Gombo en bon Citoyen s'est sacrifié pour notre peuple, souvenez-vous d'un passé proche des 20, 21 et 22 août dernier, toujours au nom de la liberté de notre nation, une fois de plus il a faillit payer de sa propre vie et celle de sa famille (femme et enfants) lors des événements dont vous avez été témoins.

En mon âme et conscience, je sais que certains sujets nous divisent avec Jean Pierre Bemba Gombo, mais beaucoup nous rapprochent de lui et de l'Union pour la Nation.

Mes chers Amis, nombreux parmi vous ont été témoins de ma modeste contribution au sein du RNP en tant que Conseiller et Chargé de missions privées de son Président le regretté Manda Mobutu. Manda Mobutu eut une grande noblesse comme son père, il eut eu une grande fierté d'appartenir à la nation bâtie par notre Président le Maréchal Mobutu, il eut une grandeur Mobutiste hérité de notre père idéologique et un esprit humaniste hérité de sa mère MAMAN MOBUTU Marie Antoinette.

Connaissant l'amour indissoluble et l'attachement à la nation de mon aïeul l'écrivain Antoine Roger Bolamba Lokole, connaissant l'esprit de grandeur du Père de la Nation Congolaise le Maréchal Mobutu, connaissant les qualités du Président du RNP Manda Mobutu; je suis persuadé que si ces personnes vivaient encore aujourd'hui, pour nous éviter un nouveau drame, mettre fin aux bradages de nos richesses, recouvrer notre souveraineté nationale, notre liberté, notre fierté et notre unité, ils vous auraient appelé à voter pour le candidat de l'Union pour la Nation. Chaque peuple a le souverain qu'il mérite, et en conséquence, moi votre ami, je vous exhorte à voter ce dimanche 29 octobre 2006 pour le candidat Jean Pierre BEMBA GOMBO car il est le Président que nous méritons et j'ai la conviction qu'une fois élu, il sera le Président de tout le peuple Congolais, d'origine comme d'adoption.

Dans l'espoir que vous serez sensibilisés par l'objet de cette lettre et que vous lui réserverez une attention particulière, car il en va de notre avenir, je vous prie d'agréer, chers Amis, l'expression de mon profond sentiment patriotique.

Fait à Londres, le 27 octobre 2006

Tony Cassius Bolamba

Pour la famille Antoine Roger Bolamba Lokole

Contact : tcbolamb@yahoo.fr


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.