Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

Evitons les jeux des mots et regardons la vérité en face.

C'est depuis près de 46 ans que les Congolais se lamentent du sort qui s'acharne sur le Pays de leurs ancêtres pour enfanter la démocratie. Certains compatriotes visionnaires comme Patrice Eméry Lumumba, Laurent Désiré Kabila et consorts ont été assassinés sans préavis. Oui, tout celui qui a tenté réellement de donner une image de la dignité humaine au Congolais n'a jamais été épargné à vivre longtemps. 

L'Histoire est toujours faite des causes et des conséquences des événements. Il est donc impossible de comprendre et d'évaluer un fait historique sans remonter aux CAUSES profondes qui le sous-tendent.

Cher Compatriote Mwambi,

L'Histoire du Congo Kinshasa ainsi que celle de l'Udps ne sont pas l'apanage d'une seule catégorie des Congolais. Il y a ceux qui ont vécu les événements depuis avant 1960 et ceux qui, par la lecture, découvrent toutes les vérités. Et la vérité est unique et très têtue.

Hier lundi 29 Mai 2006, j'ai lu votre réaction m'adressée et je vais y répondre progressivement en ces termes:

1) Je ne serai jamais le porte-parole des 13 Intellectuels ... mais par contre, c'est vous qui semblez être l'être pour celui à qui la lettre avait été adressée car les 13 intellectuels, fictifs ou non, avaient mentionné une adresse ( wakamwanga@yahoo.fr)par laquelle vous pouviez les atteindre directement sans réveiller l'attention de toute l'opinion. Lorsque vous logez votre réaction dans un Site si important et régulièrement consulté comme CONGO VISION, cela était une façon "d'apporter un démenti" (sic!) au document pour protéger le destinataire et c'est clair. Et ceux qui connaissent aussi les réalités de l'Udps(qui ne vous appartient pas à une seule catégorie des personnes) et les réalités de ce Pays, ne peuvent se taire devant une telle attitude.

2) Merci de respecter mon opinion car c'est cela la démocratie pour laquelle les Congolais sont entrain de payer ce lourd prix. Cher Dominic, nous ne nous connaissons pas évidemment mais une idée me vient en tête que je connais peut-être l'Udps et Monsieur Etienne Tshisekedi mieux que vous. Etant humain je peux aussi me tromper mais renseignez-vous un peu dans vos milieux. A mon sens, les ennemis de l'Udps ne sont pas loin du Parti, ce sont les membres-mêmes de l'Udps ayant des visions à caractère égoscentrique pour privillégier leurs propres intérêts. J'ai plusieurs tours dans mes manches pour vous le démontrer avec preuve, bien Aîmé !

3) Je n'avais pas que "l'Udps doit être..." mais plutôt "l'Udps est et doit être...". C'est dire que je sais que "l'Udps est..." la reconnait comme Parti politique à l'instar des autres partis ... et "l'Udps doit être..." veut dire qu'il y a des gens en son sein qui veulent la rendre comme un simple groupe de pression. Je crains seulement que votre appellation de "parti d'Etienne Tshisekedi" la rende une propriété privée de ce dernier qui pourra, le moment venu, la léguer à qui il veut à sa retraite.

4) Effectivement depuis la création de l'Udps il n'y a aucun Parti qui pouvait l'égaler. C'est là où réside ma déception de voir ce grand Parti qu'est l'Udps de se faire malméner depuis sa création jusqu'à ce jour par des "minables partis" et courrir toujours derrière eux à tout vent pour demander éternellement des négociations qui ne l'ont jamais profitée ! Ne trouvez-vous pas qu'il il quelque chose qui cloche mal quant aux stratégies de ce Parti ? Toutes les éminences du Pays et la plupart des grands de ce monde parlent avec respect de l'Udps et de son Chef, c'est vrai. Et les résultats sont lesquels depuis la création de ce Parti ?  Je suis content de vous entendre dire que Tshisekedi est un homme et non un Dieu. Puis-je profiter de cette excellente occasion pour vous demander de bien vouloir me fixer, sur les 50 étapes évoquées par les 13 Intellectuels... comme griefs contre M. Tshisekedi, combien vous pouvez reconnaître, selon vous ? J'espère que la parole d'un homme po!
litique belge ne peut être une parole d'évangile.

5) Une démission n'est pas un fait extraordinaire certes, mais je connais des démissions du genre "... pour des raisons de convenance personnelle ..." et, dans les pays de vieille démocratie que vous citez, une démission est toujours prise au sérieux pour rectifier les tirs pour une meilleure réussite. A l'Udps, des départs sont toujours minimisés et leurs auteurs facilement diabolisés et trainés dans la boue...  Vouslez-vous que je vous en donne des exemples avec preuves à l'appui ? Le Cardinal Etsou parle de la situation du Congo actuel avec ses dirigeants, et hier, avant que l'on ne vienne arracher le pouvoir sous l'oeil impuissant de l'Udps qui a pourtant combattu longuement, qu'a-t-on fait ?

6) J'ai l'impression que nous continuons à parler le langage des sourds. Vous cherchez le démenti des 13 Intellectuels quant au caractère fictifs des ces auteurs mais les congolais attendent également le démenti sur toutes les 50 étapes y évoquées.  Les problèmes du Congo concernent tous les congolais et tout homme politique qui a une parcelle de pouvoir et/ou responsabilité mérité d'être jugé (apprécié). Laissez-moi vous dire que je suis peut-être plus combattant de l'Udps que vous et je suis plus documenté quant aux réalités historiques de ce Parti dans lequel je continue à me reconnaître mais je suis souvent deçu de certains comportements, Cher Compatriote ! Nous ne respetons même plus nos propres textes. Je donne un petit exemple : Le Projet de Société de l'Udps, dans sa politique intérieure dit : "Le 30 Juin 1960, notre pays a accédé à l' indépendance. Beaucoup de ses enfants sont tombés avant et après cette date pour lui assurer un avenir prospère et paisible, dans la démocratie et le progrès social. Ce jour symbolise la fin de l'asservissement et le retour à la liberté pour notre peuple. En conséquence, l' UDPS marque d'une pierre blanche la date du 30 Juin 1960. Celle-ci redeviendra la plus importante de nos fêtes nationales et devra être commémorée avec les honneurs qu'elle mérite." Fin de citation.

Qu'avons-nous fait de cette date l'année passée et ce que nous voulons en faire cette année. Imaginons que le Pouvoir en place fasse des victimes à cette date, désormais, sera-t-elle une date de rejouissance ou de martyrs ?

Des contradictions de tout genre sont observées avec honte de telle sorte que même l'opinion internationale ne nous prend plus finalement au sérieux. Voici un exemple : il y a des preuves irréfutables qui donnent une position de l'Udps le 30 Août 1999 en ces termes " ... les élections sont la priorité numéro 1 au Congo. La santé, l'alimentation, la réfection des routes, la pacification des coeurs et des consciences, la réhabilitation des infrastructures sont chose secondaire !  Il faut d'abord les élections, parce que seule l'Udps, grand parti national pourra les gagner !". Fin de citation. Quelle est la position actuelle de l'Udps face aux élections prochaines ?

Prenons le temps de faire une autopsie au sein de l'Udps pour détecter les maux qui la rongent et non pas culpabiliser des tierces personnes.
Sincèrement et patriotiquement,

Audy Gisanga Musanga.
actuelaudy@yahoo.fr

Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.