8 kinds of Smart
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum
Emploi
Notes de lecture
Liens

L'orchestre Veve Immortel réapparaît sur scène

Verckys Kiamuangana revient avec l'album Coup de marteau

Le marché discographique congolais sera bientôt enrichi d'un opus nouvel opus dont l'intitulé est Coup de marteau. Cette récente trouvaille artistique n'est autre que l'œuvre d'un vieux routier de la musique congolaise en la personne de Verckys Kiamuangana Mateta, patron de l'orchestre Vévé Immortel.

Pourquoi Coup de marteau  ?

L'artiste se réserve encore de dévoiler le contenu de cette trouvaille artistique en indiquant qu'il n'entend pas mettre la charrue avant le bœuf. Comme pour dire qu'il attend tout d'abord que le marteau tombe du coup de force avant de parler de son opus. Outre cet album dont la sortie est prévue dans les tout prochains jours, Verckys sous le sceau de ses éditions, Vévé , vient de lancer un lot de 20 cassettes audio qui sera disponible dès la fin du mois en cours.

Ce retour sur scène de Verckys motivé par la passion de l'art musical, est perçu comme un retour à la Zorro par de nombreux observateurs avertis. Son éclipse momentanée sur les planches est justifiée par l'organisation de performance qui lui aura beaucoup coûté. La résurrection de l'orchestre Vévé Immortel avec un album prêt à être soumis à la critique musicale congolaise, est la preuve suffisante des efforts consentis dans le silence. Assuré par l'expérience qu'il a emmagasinée au fil des temps dans le domaine musical, Verckys Kiamuangana se dit confiant sur les prédispositions de sa récente réalisation, répondant à la question de savoir s'il pourra remettre les pendules à l'heure dans l'arène musicale congolaise, aujourd'hui, infectée par le phénomène atalaku et animation. «  Ce qu'il faut savoir, en matière de divertissement, le public n'est pas obligé à consommer un seul plat (opus). D'ailleurs, un adage dit : Les goûts et les couleurs ne se discutent pas  », a déclaré pour dire qu'un travail de qualité est toujours apprécié et qu'avec l'apport de l'actuel studio digital, tout est impeccable tant sur le plan sonore et artistique car tous les ingrédients ont été bien brassés.

Dans un autre registre, Verckys Kiamuangana prévoit de sortir, en support Cd, les œuvres de plusieurs autres artistes et orchestres éditées et produits depuis 1969.

Du fonctionnement de l'Umuco à la gestion de la Soneca

En ce qui concerne le fonctionnement de l'Union des Musiciens Congolais (UMUCO) dont il vient de démissionner de sa fonction de président, le président démissionnaire précise, tout d'abord, que cette structure regroupant les musiciens congolais est une œuvre philanthropique à l'instar d'une organisation non gouvernementale qui a comme attribution, réunir les musiciens congolais, vieux et jeunes, de pouvoir vivre dans l'harmonie. D'autre part, de conscientiser les principaux acteurs du secteur musical pour préserver l'ordre au sein de cette corporation afin d'éviter les querelles, concentrer les efforts contre les méfaits de la piraterie et secourir tant soit peu les artistes ainsi que leurs familles. Pour parvenir à la concrétisation des priorités de cette association, Verckys indique avoir toujours sollicité l'expertise de tout musicien. Notamment Tabu Ley, Wendo, Simaro Lutumba, Papa Wemba, Koffi Olomide, Kester Emeneya, pour ne citer que ceux-là. Par ailleurs, il sied de noter que cette structure musicale puisse ses ressources dans les cotisations des membres artistes musiciens. C'est grâce à ces contributions que l'Umuco parvient à réaliser, au minimum, ses besoins primaires, a souligné Verckys. Quant à la Société nationale des éditeurs, compositeurs et auteurs (Soneca), celle-ci est un organe officiel de l'Etat qui a comme attribution la protection des œuvres des artistes, la censure et la lutte contre la piraterie, etc.

Qui est Kiamuangana Mateta ?

Natif de la ville de Kisantu dans la province du Bas-Congo le dix-neuvième jour du mois de mai de l'année 1944, Verckys Kiamuangana Mateta Mfumu a Ntaku est un artiste musicien de carrière. Le patron des éditions Vévé affiche une fourchette d'activités qui font de lui un expert dans plusieurs domaines. Il est souffleur de talent, l'un des meilleurs saxophonistes africains, auteur compositeur, arrangeur, preneur de son, éditeur, producteur mécène et dirigeant d'entreprise. Son autre qualité de meneur d'hommes se dégage par sa contribution dans l'éclosion des artistes avec à la clé l'érection d'un immeuble, Vévé Center , qui a vu naître et grandir artistiquement des talents musicaux. Les sympathisants de l'art ont le privilège d'expérimenter ce moment nostalgique et multidimensionnel qui promouvoit de l'Afrique et les africains à l'instar de cet artisan de la culture congolaise et artiste révolutionnaire.

© Congo Vision


Après une période de dégradation

L'orchestre Zaïko Langa Langa se reconstitue !

L'orchestre Zaïko Langa dirigé des mains des maîtres par Nyoka Longo alias Vieux Bombas reprend du poil de la bête. A travers un concert livré récemment dans la capitale belge, ce patrimoine culturel congolais s'est exhibé avec son équipe au grand complet.

Ce spectacle intervient après une série de réunions stratégiques et aussi d'intenses séances de répétition, initiée par l'exécutif en vue de matérialiser la relance des activités de Zaïko Langa Langa. Pour le près d'un millier de mélomanes qui ont effectué le déplacement de cette salle : «  Zaïko Langa Langa demeure l'identité musicale congolaise par excellence  ». Au regard de cette première exhibition réussie, il va sans dire que Ya Nyoch et ses poulains se sont résolus de noyer dans l'oubli leurs déboires particuliers en faveur de la refondation de cet orchestre.

Nono Atalakou et autres musiciens signent leur retour scénique

Cependant, la grande satisfaction des fans au cours de cette production s'est dégagée lors de la montée sur le podium de Nono dit Atalakou . Ce dernier remonte sur la scène de Zaïko Langa Langa après une longue éclipse à l'issu d'un désaccord avec son patron. Dans ses tics de toujours avec sa voix accrochante, il a, magistralement, rejailli les séquences cadencées de Nkolo Mboka. Dans le chapitre des revenants, il sied également de noter le soliste Petit poisson est de retour. Pour ceux qui ne le savent pas, cet instrumentiste a été victime d'un accident de circulation qui l'a cloué durant des mois sur un lit d'hôpital. Comme un bœuf attaché à sa charrue, ledit musicien s'est présenté à ce concert avec ses béquilles, ne voulant pas se soustraire de cette relance effective de Zaïko Langa Langa . A part ce dernier, d'autres chanteurs se sont aussi manifestés au cours de cette production qui prophétise le retour à Kinshasa des « enfants terribles » du rond-point Kimpwanza .

Lola Muana confirme son intégration

Dans le même registre, il convient de signaler que c'est au cours de cette même production que le chanteur Lola Muana a confirmé son intégration au sein de la maisonnette de Nyoka Longo. Très actif dans le dispositif de chant de l'orchestre, Lola Muana constitue à lui-même une partie de l'existence de Zaïko Langa Langa de par la voix qu'il hérite de son père biologique, le défunt Dindo Yogo. En effet, lors des premières parties des récentes prestations, ce dernier fait revivre aux mélomanes les décibels artistiques qui ont fait la pluie et le beau de temps de groupe. Et quelle manière ! Que tout inconditionnel de Zaïko Langa Langa est tenu en haleine. Mais, c'est plutôt à travers le prochain opus que concocte le groupe que les mélomanes pourront redécouvrir, artistiquement, Lola Muana aux côtés de l'un des leaders de la 3 ème génération musicale congolaise, Ya Nyoch. En perspective de cette prochaine réalisation, Lola Muana sera, dans les tout prochains jours, dépêché à Kinshasa dans le cadre d'une tournée introspective allant dans le sens de la recherche des trouvailles qui constitueront le nouvel opus du groupe. Cet opus qui conditionne le retour de Zaïko Langa Langa sur la terre de ses aïeux, 5 après leur départ pour le Zénith de Paris.

Bob Ambongo

© Congo Vision


Ayant gagné le défi de l'Olympia

Fally Ipupa dans la cour des grands de la musique congolaise

Un jeune artiste congolais vient, à nouveau, de faire l'honneur de son pays sur les planches de l'une des plus prestigieuses salles de la France. Fally Ipupa, puisqu'il s'agit de lui, a hissé l'étendard de la RD Congo sur les hampes de l'Olympia de Paris où il s'est produit le 7 avril dernier accompagné d'une dizaine de musiciens évoluant dans son groupe. Le succès total de cette prestation lui vaut une place de choix dans la cour des grands de la musique congolaise.

Alors que certains doutaient de sa force de frappe, Fally Ipupa a effectué une percée spectaculaire à l'Olympia. Organisée par la maison Sunworld Music que dirige M. Dario Kindongo, la production du géniteur de l'album Droit chemin a connu un couronnement considérable, confirmant les prédictions formulées par de nombreux observateurs. D'ailleurs, il n'avait aucune inquiétude de la part du producteur, de même pour le chanteur, qui jouait à guichet fermé à l'instar de son père artistique, Koffi Olomide, il y a une décennie d'années.

C'est un Fally Ipupa plus charmant, totalement métamorphosé et lyrique à souhait que le public a retrouvé sur le podium de M. Bruno de Coquatrix. Cette salle qu'il avait ratée en 1997 alors qu'il venait à peine d'intégrer Quartier Latin International , vient d'être le témoin de sa force de frappe . Avec des mélodies langoureuses, il a dompté, sans relâche, le public au point même de faire effondrer la salle déjà trop pleine. Et ses invités parmi lesquels Lokwa Kanza, Maïka Munan, Siatula, Benji et l'antillais Chris, avaient également fait la joie du public à travers leurs interprétations. Les lampions de la salle éteints au petit matin, les discussions gagnent les salons huppés et les grands carrefours de Paris où les mikilistes congolais ont l'habitude de polémiquer sur les activités de leurs vedettes favorites. Et mardi, c'était déjà le retour de ses musiciens, au grand complet, alors que certaines langues s'étaient déliées pour crier le transfuge de quelques-uns. De la même manière que ses détracteurs avaient fait la puce à l'oreille aux chancelleries françaises, ces derniers avaient tenté de lui débaucher ses poulains, visiblement animés de bonne foi. Complot manqué ! Car, les musiciens ont perçu leurs cachets. A leurs dires, Fally Ipupa a réussi où nombreux de ses aînés se sont cassés les dents. Et, c'est de fort belle manière qu'en une année et avec un seul album, qu'il est parvenu à démystifier le parcours titanesque des vieux routiers de la musique congolaise. Comme preuve de leur attachement à leur leader, tous se sont présentés mercredi matin à l'Ambassade de France pour les formalités d'usage en matière de présence physique dans le territoire d'origine.

Par ailleurs, il sied de noter que Fally Ipupa est le premier de sa génération à monter sur les planches de l'Olympia de Paris, tout en confirmant sa popularité et ses capacités artistiques devant plus de 2.500 admirateurs qui ont pu avoir accès dans ladite salle alors que près d'un millier se tortillaient les cervelets pour n'avoir pu acheter le billet d'entrée. Du reste, il sied de noter qu'il est aussi le premier artiste congolais à honorer, musicalement, la 3 ème République congolaise souverainement élue. Chapeau bas à Fally Ipupa pour son record dans l'histoire de la musique congolaise et au palmarès de l'Olympia.

Fally annoncé à Bercy au mois de février 2008

D'autre part, il convient de signaler que c'est le samedi dernier Fally Ipupa a regagné la terre de ses aïeux, couronné d'un succès incontestable. Cependant, il ne rentre pas bredouille. Dans sa gibecière, il ramène un accord de principe en faveur d'une production qu'il livrera au mois de février prochain à la salle omnisport Bercy. Au regard de tout ce qui précède, il va sans dire que c'est grâce à son actuel succès et le respect des engagements élégamment honorés vis-à-vis de la maison de production Sunworld que la jeune vedette est sollicitée pour cette grande randonnée musicale européenne. Assuré par la marque de confiance que viennent de lui prouver ses collaborateurs, Di Caprio peut, d'ores et déjà, se féliciter pour le crédit qu'il détient vis-à-vis des chancelleries françaises lequel lui permettra ainsi de voyager avec son équipe au grand complet.

Signalons par ailleurs que Di Caprio a, à l'occasion de ce sacre à l'Olympia de Paris, fêté sa victoire avec son public dans un concert inédit organisé le dimanche dernier au parking du Grand Hôtel/Kinshasa.

Bob Ambongo

© Congo Vision


D'autres titres sur la Page Musique >>>

 

 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.